News

Street Gnar – Don’t Tell (PREMIERE)

today09/09/2013 10

Arrière-plan
share close

Street Gnar - Shrine EPSans doute parce que l’image attachée à certains labels colle un peu trop à la peau d’artistes cultivant la nuance, et sans doute aussi parce que certains labels abhorrent les étiquettes coulées en béton, il n’empêche, le nouvel EP de Street Gnar est à paraître le premier octobre prochain sur Atelier Ciseaux, label idoine pour émanations pop inclassables. Après deux cassettes LP, Poking the World With a Stick et Study Wall, respectivement parues via Night People et Burger Records – mythique et hyper-actif label garage-punk -, Case Mahan, originaire de Lexington dans le Kentucky, opte pour la structure française, a priori quelque peu influencé par son colocataire et pote d’enfance, Idiot Glee (lire). Celui qui deux ans auparavant concourait au très expérimental 7″ Lone Runner de Dirty Beaches signe ici une collection de vignettes psyché-fuzz, biscornues et savamment gondolées par l’effet conjugué sur ses enregistrements lo-fi d’embruns tourbillonnants et d’un soleil trop prégnant. Loin de New-York, on s’imagine en Californie, où un transistor, fichu dans le sable, crachote les radieuses mélodies de Shrine, chatouillant l’évidence tout en se parant des vertus contemplatives de la répétition narcotique. Don’t Tell, résonnant ici comme le parfait échos de Lift Up préalablement dévoilé par le biais d’une curieuse vidéo signée Coleman Guyon (lire), est à découvrir ci-après, tel un songe dévoyé, transpercé de guitares s’étirant nonchalamment, sur fond d’américana lointaine et subtile. On reprochera uniquement de n’avoir pas eu plus tôt entre les mains ce brillant recueil, miroir d’un été au goût délicieusement acidulé.

Audio (PREMIERE)

Tracklist

Street Gnar – Shrine EP (Atelier Ciseaux, 1er octobre 2013)

A1. Lift Up
A2. Be Good or Be Gone
A3. Constantly Crushed
A4. Take Aim

B1. Don’t Tell
B2. String
B3. Locked Out

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

Medias

Saintes – Where Were the Boys? (PREMIERE)

Il aura suffit d'un peu plus d'une année à Anne-Sophie Le Creurer pour maturer son projet Saintes et le transposer parallèlement de son imagination à la bande magnétique et de sa chambre d'étudiante à la scène. Savant fourre-tout DIY entremêlant guitares, samples et boîte à rythmes sur l'autel d'une pop lo-fi émotive et brinquebalante, Saintes - devenu trio avec l'addition de Floriane Kaeser au clavier et Charlie Xiorcal à la […]

today09/09/2013 77

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%