Best Coast – Make You Mine

best-coast
Il est quasiment impossible de ne pas en avoir parlé au moins une fois. Hartzine avait saisi l’occasion d’un magnifique split 45t sorti de concert avec Jeans Wilder via l’ Atelier Ciseaux. Un minimum lorsque l’on sait que Bethany Cosentino et Best Coast, qu’elle forme avec Bob Bruno, en était à son quatrième maxi de l’année après Where the Boy Are, When I’m With You et Something In The Way. Si Pocahaunted – duo qu’elle partageait avec Amanda Brown – est à l’origine d’une nuée de sorties diverses et variées, Bethany Cosentino reprend donc avec fougue cet activisme de sa Californie natale. Après l’imparable Sun Was High (So Was I), s’immisçant à nos oreilles telle la lascive étreinte d’un été irradié de soleil, cette citoyenne de la Cité des Anges repasse les plats avec Make You Mine, au charme évasif et suranné, où une guitare à la saturation sourde sublime sa voix, véritable ode au sixties chères au Beach Boys. Rêveuse et feignasse assumée, celle qui veut continuer « à enregistrer un paquet de chansons sur l’été, le soleil et l’océan » est bientôt de passage à Paris en compagnie des reformées The Slits lors d’un concert le 27 mai prochain au Café de la Danse. Quand une diva de la surf music contemporaine rencontre les petites sœurs des Sex Pistols, les étincelles sont assurées d’être au rendez-vous. Promis, on reparle très bientôt de cet événement organisé par Summery Agency.

Audio

Best Coast – Make You Mine