Le son de la semaine

Vår – The World Fell

today14/04/2013 13 2

Arrière-plan
share close

Depuis la sortie d’In Your Arms de Vår en avril de l’année passée – divulguée notamment via une vidéo à visionner ci-après – nombreux étaient ceux guettant les annonces du label Sacred Bones avec la promesse de voir figurer le tant attendu LP du groupe de Copenhague, comprenant en son sein deux des activistes les plus prolifiques de la capitale danoise. À savoir, Loke Rahbek, co-fondateur du label Posh Isolation et chanteur du groupe Sexdrome, et Elias Bender Rønnenfelt, guitariste d’Iceage et membre de Marching Church et Pagan Youth. Une attente récemment récompensée puisque le label new-yorkais vient de lâcher dans la nature The World Fell, deuxième morceau de l’album à paraître le 14 mai prochain et joliment baptisé No One Dances Quite Like My Brothers. On y retrouve ceux qui se dénommaient encore début 2012 War – à l’occasion d’un debut EP, At War For Youth – en bien meilleure forme que leurs projets respectifs, embrassant d’une voix sombre d’immenses étendues synthétiques, entre minimalisme polaire, clin d’œil post-punk et revivalisme eighties.

Audio

Vidéo

Tracklist

Vår – No One Dances Quite Like My Brothers (Sacred Bones Records, 14/05/2013)

01. Begin to Remember
02. The World Fell
03. No One Dances Quite Like My Brothers
04. Motionless Duties
05. Hair Like Feathers
06. Pictures of Today / Victorial
07. Boy
08. Into Distance
09. Katla

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

Medias

Nightlands – Born to Love

Quand Dave Hartley ne fait pas la guerre contre les psychotropes, celui-ci se réincarne en artiste de chambre à l'âme ô combien sensible. L’éphèbe, originaire de Philadelphie, passe ainsi de la basse de The War On Drugs à la multi-instrumentation de son projet noctambule Nightlands, le tout sans accroc à sa fidélité pour le label américain faussement canadien, Secretly Canadian. Une douce échappée, pourtant non dénuée d'opiacés, aboutissant à l'intimiste album Oak Island paru […]

today14/04/2013 26

Commentaires d’articles (2)

  1. varvarvar sur 02/05/2013

    Faudrait penser à se renseigner avant d’écrire, Damien Dubrovnik et Elias Bender Ronnenfelt sont deux personnes différentes. Elias est le chanteur-guitariste d’Iceage et Marching Church est son projet solo.

  2. thibault sur 03/05/2013

    J’ai juste quelques progrès à faire en anglais… puisque Damien Dubrovnik n’est pas une personne mais un groupe, celui de… Loke Rahbek. Bref… merci.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%