Tygerstrype

20436_271253509855_271245834855_3393937_6766109_nAbsolument rien, non rien de rien, pas la moindre phrase, rien, non vraiment rien pour nous aider à savoir qui se cache derrière ce parfait inconnu qu’est Gabriel Guerrero alias Tygerstrype, mis à part peut être qu’il mange, baise et dort à L.A., n’a pas l’air bien grand et n’excitera sans doute pas les yeux des amatrices de belles gueules. De toute manière, dans de pareils cas et dans la mesure où  je suis de ceux qui, en tant que partisan de la référence à tout prix, dissimule son incapacité à commenter sincèrement ce qui simplement l’émeut en se cachant derrière des pavés biographiques consensuels, je suis dans l’obligation de sortir ma casquette de faux cul et de partir des postulats suivants à savoir d’une part que la musique exprime au fond ce que nul autre langage ne peut dire et ,d’autre part, que le goût quant à lui se construit toujours dans le dos du critique. Donc pourquoi m’efforcerai-je encore à écrire sur ce qui doit simplement être écouté pour être compris. Pardonnez-moi cet excès d’ego trip.

Audio

Tygerstrype – Convict

Tygerstrype – Language is a Phonetic Orgy

Vidéo