News

Stephen O’Malley – Eternal Idol

today02/09/2015 120

Arrière-plan
share close

Stephen O’Malley - Eternal Idol

D’habitude perclus dans l’obscurité la plus totale, Stephen O’Malley, moitié du mythique duo metal-drone Sunn O))), pare la première oeuvre orchestrale de son cru d’un blanc immaculé, épousant du long de ses quarante-sept minutes la mise en scène d’Eternelle Idole chorégraphiée par la franco-autrichienne Gisèle Vienne. Subrepticement apostrophé par les vocalises élégiaques de Jesse Sykes, le travail quasi-exclusif sur des synthétiseurs modulaires de l’américain s’intime avec un lyrisme débridé à quelques encablures d’une perfection glaçante. Enregistré entre Brest, Seattle et Rotterdam, et égrené le 4 septembre prochain via la maison d’édition Shelter Press de Félicia Atkinson (lire) et Bartolomé Sanson (lire), ce double LP est accompagné d’un livré reproduisant seize photographies réalisées par Estelle Hanania de la pièce en question, insinuant à un degré certain cette perfection sur le fil du patinage artistique. Totalement improbable, carrément inclassable, et bénéficiant des collaborations additionnelles de Steve Moore, Daniel O’Sullivan, Peter Rehberg, Bill Herzog & Randall Dunn, Eternelle Idole est défloré par le morceau-titre ci-après en écoute.

Audio

Tracklisting

Stephen O’Malley – Eternelle Idole (Shelter Press, 04 septembre 2015)

A1. L’étang
A2. Aurore theme
B1. Eternal Idol
B2. Arrival of the trainer
C1.
C2. Return / Escape

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%