On y était – The XX & These New Puritans

The XX et These New Puritans, festival Super! Mon Amour, Jeudi 18 février 2010,Paris, La Cigale

Point d’orgue du festival Super! Mon Amour, ce 18 février a des airs de Saint Valentin retardé. Hé oui ce dernier était un peu le cadeau rêvé si vous aviez quelque peu négligé votre moitié le 14 février…
A 19h, déjà une longue queue aborde l’entrée de la Cigale, le temps de faire le tri sélectif de flyers, on peut enfin entrer dans la salle. Le tout Paris est au rendez-vous. Toutes les places du balcon sont réservées, on se fait une petite place près de la scène pour pouvoir apprécier à sa juste valeur The place to be in paris ce jeudi.

These New Puritans

these-new-puritans1

Désolé les amis. Car avant de côtoyer les cieux, il faudra survivre à l’expérience expérimentale d’outre-tombe de These New Puritans. La scène s’assombrie et l’intro de We Want War arrive imposante et les premiers murmures de Jack Barnett se font entendre… Au revoir les bons sentiments et bienvenue dans un monde où les hommes sont devenus des machines au service du bruit… Aucune interaction avec le public n’est possible… Une chute libre sans fin. Un show déshumanisé, essentiellement consacré à la présentation de leur second album Hidden, mais qui ne laisse personne indifférent. Soit on adhère soit on subit… On subit surtout… Peut-être qu’au-delà de leur trip dark-médiéval, sur scène les TNP ont l’air plutôt de jeunes anglais dépressifs. On se sent pris au piège… Les jeux de lumière laisse peu de place pour prendre des photos ou même filmer (n’est ce pas Arte ahah).  Bref, ils n’ont pas fini d’agacer et ce n’est pas avec leur prestation de ce soir que les avis vont changer.  Ce concert laisse le même constat amer aux nombreuses personnes avec qui je discutais de leur prestation « je ne comprends vraiment pas leur deuxième album… ». En résumé, beaucoup de bruit pour pas grand chose. Aux dernières nouvelles Saint-Malo recherche toujours activement le chanteur Jack Barnett qui s’est visiblement perdu en Bretagne annulant ainsi la prestation du groupe à La Route Du Rock deux jours après leur prestation à Paris…

[flagallery gid=10 name= »Gallery »]

The XX

the_xx_rvb_300_2

Un grand rideau blanc cache la scène, quelques notes surgissent, un grand X apparaît alors. Oui Paris appelle au secours les 3 minots de Wandsworth, tel Gotham City appelant Batman, pour pouvoir épurer leur âme ce soir-là pervertie par les incantations de These New Puritans. Le temps passe pour The XX mais leur succès ne fait que s’amplifier. Tout va vite, si vite, peut être trop vite pour eux. De leur showcase au Motel à leur prestation de ce soir, il s’est à peine écoulé 8 mois. 8 mois d’encensement mondial après la sortie de leur premier album et Paris, ce soir, ne déroge pas à la règle. On est sous le charme. Leur show est à l’image de leur musique: épuré, minimaliste, puissant et fragile à la fois. Fort est de constater que Romy et Jamie chantent tellement bien que leurs voix vous touchent au plus profond de votre âme et qu’on reste suspendu à leurs lèvres. Sur certains passages, mon cœur balance entre prendre des photos ou juste apprécier le concert et tendre ma main à ma douce, dur dilemme. Leur prestation est hypnotique et le public parisien est ravi de cette soirée et souhaite se faire entendre…Jamie, Romy & Oliver se retirent donc sous les applaudissements après en laissant tourner leur remix de You Got The Love de Florence & The Machine. Si vous voulez les voir en concert, leur prochaine date parisienne est prévue le 14 juin prochain à l’Olympia… Mais c’est déjà complet!

[flagallery gid=11 name= »Gallery »]

Merci à Esther de chez Beggars

Audio

Florence & The Machine – You Got The Love (The XX Remix)

Video