Le lendemain d'un début d'été tout en cacophonie. La veille, je reste cloîtré dans mon deux pièces attendant les derniers soubresauts d'un tintamarre à la saveur de l'enfer, quand l'ami Pat s'en est allé guincher au son d'un R'n'B dégoulinant Cours Saint-Emilion. Pour autant, c'est en bons amis que l'on se retrouve au Motel, histoire de sortir négligemment un mardi soir tout se repaissant d'une musique emportant l'unanimité.

Lire la suite