Le son de la semaine

Terror Bird / Micro Cheval – Split 12″

today09/03/2015 92

Arrière-plan
share close

C’est bien justement au lendemain de la journée internationale pour les droits des femmes que le label parisien Svn Sns Rcrds agite les internets avec l’annonce et le preview ci-après du tout premier split 12″ 100% féminin de sa discographie, réunissant sur les deux faces d’un même objet vinyle deux voix aussi incomparables qu’iconoclastes dans les circuits de l’ombre. Et si l’une entonnée par la fantasque Nikki Never n’avait pas fait résonner l’admirable timbre hanté de son projet Terror Bird depuis la cassette Clubs Tape EP parue l’année passée (lire), l’autre portée à bout de clavier par Laurène Exposito n’a de cesse, depuis la sortie de l’inaugural EP (lire) de Micro Cheval, d’impressionner et conquérir les cœurs, même les plus ardus en affaire. Chacune dans un registre qui lui est propre implémente de quatre missives la beauté de son art, la première effeuillant un synth-glam brinquebalant, mais toujours sournoisement emballant, la seconde allant jusqu’à franchir un cap, laissant loin derrière l’influence majeure Solid Space, pour pointer sa frimousse non loin des références synth-pop les plus éternelles. S’échinant parallèlement sur son propre label handmade Waving Hands Records (lire), nul doute que la néo-rennaise n’en restera pas là. En attendant, si le disque est à commander via ce lien, les morceaux And Every Yesterday de Terror Bird et Face It de Micro Cheval sont à découvrir ci-après, en exclusivité.

Audio

Tracklisting

Terror Bird / Micro Cheval – Split 12″ (Svn Sns Records, 7 avril 2015)

A. TERROR BIRD
A1. Beauty’s illusion, Truth is Blind
A2. And Every Yesterday
A3. A Little Rivalry
A4. I Promise You Will Forget

B. MICRO CHEVAL
A1. Face It
A2. Never Goodbye
A3. I Wonder
A4. Fun

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%