Spectral Park – Ornaments

Qu’il s’agisse de la vidéo de L’appel du Vide, dévoilée en janvier dernier à l’occasion de la sortie sur Mexican Summer de son premier LP éponyme, ou de celle d’Ornaments révélée il y a peu – chacune étant visionnable ci-après – le jeune Luke Donovan ne se fait pas prier pour façonner, seul, l’univers psyché-pop de Spectral Park, tout en éclaboussant son monde d’une inventivité à faire pâlir une palanquée d’apprentis monteurs-musiciens. Utilisant comme à peu près 90% de la planète indie pop la technique éculée du found footage, l’Anglais, natif de Southampton, donne plus dans le tournis que dans la paresse, utilisant des images du film Global Groove (1973) du Coréen Nam June Paik telle une véritable matière première sujette à un collage compulsif, déroutant, obnubilant. Le tout en parfaite résonance avec un songwriting déluré et frénétique à mi-chemin entre un Ariel Pink ayant délaissé la kétamine pour la cocaïne et une pop lo-fi à la Cloud Nothings sous acide. Le tout, bien sûr, en étant sain de corps et d’esprit.

Vidéos