oOoOO l’interview

ooooo

Après Cosmetics, continuons l’exploration de la face sombre de la musique de blog. oOoOO : nom énigme, line-up énigme, musique énigme… Les quelques réponses suivantes ne vous en diront pas plus sur l’identité  de la personne derrière ce projet. Cela dit, vous en saurez davantage sur ses trucs de geek de studio et son amour pour Chris Isaak et la littérature white trash….

Bonjour, tout d’abord, tu/vous peux/pouvez nous en dire plus sur toi/vous. Qui es/êtes-tu/vous ? L’image de la jeune fille dans l’onglet influence sur myspace est assez effrayante, elle fait partie du groupe ?

oOoOO : Non, mais j’aurais aimé. À l’heure actuelle oOoOO c’est juste moi, et parfois Mlle Lisa. Mais bientôt il y aura un autre membre à temps plein.

Quand j’ai montré votre myspace à mes amis, la plupart d’entre-eux se sont arrêtés sur le nom du groupe. J’ai de plus en plus de difficultés à me souvenir des noms de groupes alors le vôtre me convient, mais comment puis-je le prononcer ? Et que puis-je répondre à mes amis qui cherchent un sens ?

oOoOO : Je ne sais pas comment le prononcer. Mais ce n’est pas grave car tout se passe sur internet désormais. Les noms de groupe ne sont plus nécessaires. Il y a juste besoin d’un visuel pour identité. Ce qui est une bonne chose car je n’ai jamais été à l’aise avec les noms de groupes. La musique doit être indicible.

J’ai découvert votre musique dans un mix que mon frère m’avait fait. Le titre seaww était placé entre un track de Gatekeeper et d’autres trucs ambiant provenant du catalogue Kompakt. Je me suis dit ok, encore un titre horror électro. En allant sur ton MySpace, le lecteur s’est mis en route sur la piste No Shore, qui m’a tout de suite évoqué Boyd Rice et d’autres trucs néo folk assez obscurs. Après cela, j’ai écouté votre remix de deux vieux tracks club… un sacré grand écart. Sens-tu une filiation avec tous ces artistes et / ou ces genres ?

oOoOO : No Shore est une vieille chanson. J’avais l’habitude de faire des trucs plus orientés dark folk. Je vais y revenir un jour, mais maintenant je veux juste faire des tracks électroniques. J’aime tous les genres de musique, mais surtout les choses sombres. Je suis bon pour trouver de l’obscurité dans un rien, et parfois dans la musique la plus optimiste qui soit.

J’aime beaucoup ce travail sur les voix avec ces effets dans des tonalités graves. Comment fais-tu ça ?

oOoOO : Parfois, je bouge entièrement la totalité du morceau vers le bas, voir même je le ralenti . Il y a toujours une tentation, après avoir terminé le morceau, de rendre la version finale plus lente que prévu initialement. Tout sonne mieux comme ça. Parfois, j’enregistre la voix sur une tonalité plus élevée, puis je baisse la tonalité pour coller à l’instrumentation.

l_afec0c819dd740bd97292f06176cde18
Tu joues ça sur scène ou ça reste du domaine du studio ?

oOoOO : Pas de show pour le moment. J’ai travaillé avec un ami ces derniers temps et nous voulons mettre un set live en place ensemble. Je pense que nous jouerons quelques concerts cet été.


En naviguant sur votre myspace, j’ai réalisé que de nombreux groupes utilisent actuellement des sons de plus en plus durs et sombres. 2010 = tristesse + ténèbres ?

oOoOO : Ouais, ça semble être le cas. C’est intéressant de voir combien de personnes font de la musique sombre et étrange en ce moment. La désolation est en train de tout saturer car les gens sentent que l’illusion du progrès est terminée. L’idée de progrès est devenue quelque chose de pathétique; les seuls trucs synonymes de progrès sont désormais les espaces de stockage de plus en plus importants sur un lecteur mp3 ou les applications de plus en plus distrayantes de l’iPhone. De toute évidence nous vivons l’agonie du progrès. La plupart d’entre nous allons sans doute avoir des vies plus difficiles que celles de nos parents.

Quels sont les derniers trucs cool que tu as écoutés ?

oOoOO : J’aime vraiment beaucoup ce groupe / type appelé Balam Acab. Broadcast & the focus group ont sorti un album vraiment bon à l’automne et je commence à peine à entrer dedans. Sans oublier Tammy Wynette et Connie Smith.

l_ab320894e35e4db99dd692ec1f346e2e
En ce qui concerne la littérature, quels livres as-tu dans les mains en ce moment ? Quelles sont tes références intemporelles ?

oOoOO : J’étudiais la littérature à la fac jusqu’à ce que j’abandonne il y a environ un an et demi. Depuis, j’ai pris une pause concernant la littérature. Mais je viens de lire Veronica de Mary Gaitskill  et c’est incroyable ! Je précise, ce n’est pas du tout un grand roman, mais les observations des gens sont si cruelles, et je n’ai jamais lu quelque chose décrivant de manière aussi proche ma propre façon d’être dans le monde. C’est l’histoire de cette jeune mannequin qui hait l’ennui, le lieu stupide d’ou elle vient et les gens médiocres qui y vivent. Elle veut vivre dans une région idéale où seuls quelques élus résident et passent leur temps à rire, écouter de la musique et se bourrer la gueule pendant que  les autres pourrissent de jalousie derrière leurs bureaux de merde. Mais tout en cherchant à atteindre cet objectif, elle sait que ce désir est une sorte de maladie, et que, même si elle pouvait l’atteindre, elle serait toujours misérable.

Si tu devais résumer ta vie à San Francisco en 5 morceaux, quelle serait la playlist ?


oOoOO : Patrick Cowley – Warp Mind

Noel – Silent Morning

Cristina Monet – Is That All There Is?

Chris Isaak – San Francisco Days (Remix Drag)
(ndlr : a défaut du remix, la video de l’original en lien)

Grateful Dead – Viola Lee Blues (de la bande originale de Petulia)

Actuellement, sur quoi travailles-tu ? Quels sont tes projets pour l’avenir proche ?

oOoOO : Je travaille sur un remix pour un groupe assez connu. Une fois que j’en aurai terminé avec ça, j’ai quelques démo que j’ai besoin de transformer en chansons. Je vais sortir un EP 4 chansons sur Tri Angle Records, probablement en juin. Et j’espère commencer à jouer live.

Audio


oOoOO – NoShore

Video