Après le single cassette Catch my Breath paru en novembre de l’année passée, et révélant autre chose qu’un copié/collé référencé et désuet dans la cuisine shoegaze de Beliefs, les labels Hand Drawn Dracula (lire), Manimal et No Pain in Pop viennent de sortir le 3 mars dernier le premier long format des Canadiens confirmant cette disposition à insuffler, dans un halo de saturations blêmes, un sémillant songwriting, à la fois honnête et pénétrant, rappelant les meilleures heures de The Pains of Being Pure at Heart (lire). Né de la rencontre de Josh Korody – officiant également dans Breeze (lire) – et de Jesse Crowe – artiste pluridisciplinaire et tenancière d’un salon de coiffure à Toronto -, en novembre 2010 autour de quelques monuments du genre, schématiquement de Slowdive à My Bloody ValentineBeliefs est le résultat d’un dialogue créatif rigoureusement égalitaire, chacun des deux apportant à part égale sa pierre à l’édifice, tant au niveau des textes que des compositions. Ce que figure métaphoriquement la transposition à l’image de Lilly, signée Benjamin Portas & Ivy Lovell.

Vidéo

Audio