News

Various Artists – Freikörperkultur

today28/07/2014 337

Arrière-plan
share close

Various Artists - FreikörperkulturL’infatigable Martijn van Gessel (lire) est parti lui aussi en vacances mais, assurément, notre homme ne s’est pas carapaté à l’arrache : après deux parutions handmade via son nouveau label Vrystaete – les LP de Kaval, Zee van Gedachten, et Niedowierzanie, Felicita, à l’ambiant fantasmagorique – , le Hollandais a d’ores et déjà annoncé deux nouvelles sorties pour la fin de l’été sur chacun de ses autres labels. Tout d’abord, le LP du duo Allemand Solitude FX, sfx, à voir le jour d’ici septembre sur Enfant Terrible, délayant un minimalisme synthétique aussi sombre, que beau et mélancolique. A mille lieux donc du précédent 12″ dropé en 2007 sous l’alias Solitairen Effekten. La compilation Freikörperkultur ensuite, réunissant huit formations sous la bannière électro-réfrigérée de Gooiland Elektro avec au tracklisting Tobias Bernstrup, Sololust, Zarkoff, Lesbian Mouseclicks, Popsimonova, Le Moine, Brusque Twins et Tannhäuser Gate dont le morceau Obsession, à écouter ci-après, résonne telle une mise en bouche EBM bien marbrée. Faisant suite au très pertinent recueil Club Funny Horse avec Ekman et Cute Heels en guest, et dédié comme son nom l’indique littéralement au naturisme, Freikörperkultur jette les bases d’un truc qu’on ne pense jamais à faire en plein été : danser à poils dans un immense frigo à viande. Ça ne peut pourtant qu’être salutaire.

Audio

Vidéo

Tracklisting

Various Artists – Freikörperkultur (Gooiland Elektro, Août 2014)

A1. Tobias Bernstrup – Nylon (HY-NRG Mix)
A2. Sololust – Showtime
A3. Zarkoff & Popsimonova – Scared
A4. Lesbian Mouseclicks – Stars Get Hurt
B1. Tannhäuser Gate – Obsession
B2. Popsimonova – Amnesia
B3. Le Moine – Amnesia
B4. Brusque Twins – What Else Is There To Say? (MM)

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%