Geneva Jacuzzi - Technophelia

Lors d'une récente interview (lire), Troy Wadsworth de Medical Records frétillait d'impatience à l'idée de sortir le cinquième album de Geneva Jacuzzi, brisant par là même cinq années de silence discographique, enregistré par le producteur Chris Coady - qui à son tableau de chasse bien fourni aussi bien des groupes comme Massive Attack, Foals, Blonde Redhead ou Cold Cave - et "historique" pour le label. Dire si la parution de Technophelia en février dernier était scrutée avec attention. Et c'est peu de dire que Geneva Garvin de son vrai nom, adepte de toutes les exubérances, provocations et de performances à l'expressionnisme rappelant Klaus Nomi, n'a pas failli à la tâche dégoisant un album d'une densité impressionnante, drivé sur le fil par une bardée de synthétiseurs et boîtes à rythme, et décochant aussi bien de perfides joyaux, tel le morceau-titre Technophelia ou le kraftwerkien I'm A TV, que d'équivoques babillages new-wave biens salaces comme on les aime, Cannibal Babies et Macho Island en tête. On aura donc tôt fait de s'en convaincre : il est plus que recommandé de se radiner le 25 mai prochain au Supersonic (Event FB) puisque l'angeline y jouera gratuitement, bien accompagnée de Froe Char - échappée d'Illustration Sonore (lire) - et bientôt auteure d'un premier long format sur... Medical Records.

Audio

Concours

On fait gagner 10 places coupe-file. Pour tenter votre chance, rien de plus simple : envoyez vos nom, prénom et un mot d'amour à l'adresse hartzine.concours@gmail.com ou remplissez le formulaire ci-dessous. Les gagnants seront prévenus la veille du concert.

[contact-form-7 id="21274" title="Concours post"]

Tracklisting

Geneva Jacuzzi - Technophelia (Medical Records, 5 février 2016)

01. Technophelia (Intro)
02. Technophelia
03. Casket
04. God Maker
05. One Colored Rooms
06. Ark Of The Zombies
07. Biogasms In Babyland
08. Cannibal Babies
09. Squid Hunter
10. I'm A TV
11. Aerosol Can
12. Macho Island
13. Swanface

FLYER


Medical Records réédite Pram

Pram est ce genre de groupe qui, à lui seul, est en mesure de représenter ce que le post-rock a montré de plus versatile en deux décennies. Avant d’évoluer définitivement début 2000 vers une indie pop malléable et psychédélique avec des titres comme l’interminable Narwhal, et après l’art rock de leur premier album Gash, le quintette de Birmingham a passé quelques années à repasser dans son style particulier les contours d’un jazz moderne qui, dans les années 90, ne survivait guère que dans l’acid jazz et le dégoulinant (et binaire) smooth jazz.

Cette inspiration très présente, évidente même sur des titres comme Blue, flirte dès 1993 et leur deuxième album avec un hard bop langoureux et avant-gardiste métissé de krautrock, appuyé par un thérémine et finement construit autour d’un thème musical que se rejettent les musiciens, guidés par la voix effacée et délicate de Rosie Cuckston. La bienheureuse réédition par Medical Records (lire notre entretien) — par ailleurs déjà à l’origine l’an passé d’une revisite de savantes productions de Zeus B. Held — est l’occasion de revenir sur deux orfèvreries sorties à l’époque sur Too Pure, entre autres label de Moonshake, Seefeel et Stereolab: The Stars Are So Big, The Earth Is So Small… Stay As You Are et Helium.

Audio

The Stars Are So Big, The Earth Is So Small… Stay As You Are 1993

 

 

Helium

 

 


Who are you Medical Records?

Medical Logo

Quel est le point commun entre les français de Peine Perdue - que Stellar Kinematics et Hartzine feront jouer le 30 septembre à La Plage de Glazart - , ceux d'Illustration Sonore (lire), les jeunes américains de Roladex (lire) et U/V Light (lire) et les légendes que sont Alexander Robotnick, Severed Heads ou Kline Coma Xero (lire). A priori, un même dévouement pour la pop synthétique, les fragiles lignes mélodiques et les boîtes à rythme désuètes. Mais aussi et surtout un label basé à Seattle, Medical Records, instigué par Troy Wadsworth, bien aidé dans sa tâche par Tyler Jacobsen. Tissant, dans le sillage de labels tels que Minimal Wave, Dark Entries, Mannequin ou le français Desire, un habile équilibre entre rééditions et nouveautés, la structure nord américaine épate avant tout par sa productivité et sa constance en termes de qualité : Synesthesia, la compilation anniversaire fêtant les cinq ans de Medical, est la cinquantième référence de celui-ci. Une prouesse assez incroyable pour un label qui grave dans les sillons vinyliques chacune de ses sorties et qui, évidemment, n'est pas prêt de s'arrêter là. Histoire de poser son cul dans un seau de glace à l'épreuve des nécessaires chaleurs estivales, on a soutiré une mixtape à Troy qui a exclusivement pioché dans son back-catalogue, en plus de lui poser quelques questions auxquelles il nous a répondu avec un certain art de la concision.

Troy Wadsworth l'interview

Tyler & Troy
Comment Medical Records a-t-il débuté en tant que label ? Et pourquoi ce nom ?
Tell me how did Medical Records as label get started? Moreover, why this name?

Depuis l'école primaire, je suis un collectionneur de musique avide, un vrai écureuil. En grandissant, je suis passé par divers styles pour finalement tomber amoureux de la synth music, au sens général. J'ai rapidement compris que ces enregistrements chéris de fin 70/début 80 coûtaient cher. J'adorais ce que faisaient Vinyl On Demand, Anna Logue et Minimal Wave et j'ai eu envie de lancer mon propre label de réédition. Le nom vient d'un bon ami du lycée qui y a pensé quand il envisageait l'idée de créer un label d'enregistrement à la fin des années 90, quand je prévoyais d'entreprendre des études de médecine. Le nom m'est resté et le choix a été facile lorsqu'il a fallu donner un nom au label (actuel).

I have been an avid music collector (hoarder) since I was in grade school. As I grew up and went through several genres, I eventually fell in love with synth music as a whole. I quickly learned that these beloved records from the late 70s/early 80s were getting spendy. I absolutely loved what Vinyl On Demand, Anna Logue, and Minimal Wave were doing, so I aspired to start my own reissue label. The name originated from a good friend of mine from high school who thought of it when we had tossed around the idea of starting a record label in the late 90s since I was planning on going to Medical school. The name always stayed with me so it was an easy choice when the decision was necessary to name the (current) label.

Votre première release était Deutsche Wertarbeit et Alexander Robotnick avec ce LP au nom tellement prémonitoire : “It Is Only The Beginning” (Ce n'est qu'un Début). Tu peux revenir sur l'histoire de ces deux releases ?
Your first release was Deutsche Wertarbeit and Alexander Robotnick with the LP with the premonitory title "It is only the Beginning" (Ce N'Est Q'Un Début). Can you return on the story of these two releases?

L'histoire de Deutsche Wertarbeit est drôle. Je contactais divers artistes pour essayer de mettre sur pied ma première release. J'adorais cet album (comme beaucoup des premières sorties de Sky). J'ai réussi à trouver le fils de Dorothea sur un forum, et il s'est montré assez gentil pour nous mettre en contact. Elle a adoré l'idée, et le projet a été lancé. Pour Robotnick, il est très accessible et facile à contacter par mail. Je n'ai eu qu'à demander sa permission. J'atais choqué que personne ne l'ait réédité avant moi. C'est une icône.

Deutsche Wertarbeit was a funny story. I was contacting several artists trying to nail down my first release. I was in love with this album (and a lot of early Sky releases). I somehow managed to find Dorothea's son on an internet forum, and he was kind enough to put us in touch. She loved the idea, and it happened. For Robotnick, he is very approachable and easy to email. It was as easy as asking his permission. I was quite shocked someone hadn't reissued it before me. It's iconic.

Le label a cinq ans. Quelles sont d'après toi les dates charnières de cette aventure ?
Now, the label is five year old. Could you point to us the key dates of this adventure?

J'avais le sentiment que les quatre premières rééditions seraient critiques pour notre visibilité (Deutsche Wertarbeit, Robotnick, and les deux LP Chrisma). La Der Plan a beaucoup aidé aussi. Parmi les temps forts qui nous ont aidé à nous mettre “sur les rails”, il y a Gina X, Mathematiques Modernes et Drinking Electricity. Bien sûr, notre première release contemporainre, Illustration Sonore, était une évolution essentielle qui nous a permis de partir dans cette direction. La collaboration avec Light In The Attic autour de la réédition de Seefeel était elle aussi phénoménale !

It felt like the first 4 reissues were really critical in allowing us to be seen and heard (Deutsche Wertarbeit, Robotnick, and the 2 Chrisma LPs). The Der Plan helped a lot too. Other highlights that helped put us on "the map" were Gina X, Mathematiques Modernes, and Drinking Electricity. Of course, our first contemporary release, Illustration Sonore, was a key move for us which allowed us to go in that direction. Collaborating with Light In The Attic to reissue Seefeel was phenomenal too!

Vous vous focalisez sur la réédition mais aussi sur les groupes actuels. Quel genre de labels ont inspiré votre approche ?
You are focused on reedit but also on young current groups.What kind of labels inspired you in your approach?

Dark Entries et Minimal Wave (via Ciitrax) ont indiscutablement démontré qu'on peut être un label de réédition et sortir de nouveaux artistes comme le font d'autres labels géniaux comme Captured Tracks, Mannequin, etc.

Well, definitely Dark Entries and Minimal Wave (via Cititrax) proved you can be a reissue label and release new artists as well as other amazing labels as Captured Tracks, Mannequin, etc.

Medical Five Years

D'après toi, quels artistes ont façonné l'histoire récente du label ?
According to you, what artists shaped the recent history of the label?

Nous avons pris un virage intéressant en rééditant Seefeel. Je trouvais intéressant d'essayer de rééditer quelques-unes de mes ruptures de stock préférées en shoegaze des années 90, et d'autres classiques oubliés de la même période. Nous avons donc là aussi pris un “virage” intéressant, de même qu'avec Laika, Rollerskate Skinny. Nous prévoyons Pram à la fin de cette année. The U/V Light est une autre migration dans une direction quelque peu différente qui, je pense, ouvrira les portes à d'autres productions électroniques récentes qui ne collent pas forcément parfaitement à l'étiquette “new wave” ou “disco”, etc.

We took an interesting turn when we reissued Seefeel. I had an interest in trying to reissue some of my favorite out of print 90s shoegaze records and other 90s lost classics, so we took an interesting "turn" with that as well as Laika, Rollerskate Skinny. We have Pram planned the end of this year. Also, The U/V Light is another move in a somewhat different direction which I thinks opens the floodgates for other new electronic acts that don't necessarily fit into a perfect box of "new wave" or "disco", etc.

Quelle est la direction artistique du label ? Y a-t-il une esthétique musicale, un concept que vous essayez de préserver à chaque release ?
What’s the artistic guideline of the label? Is there a musical aesthetics, a concept which you try to keep at every release?

Je dirais qu'il s'agit d'une esthétique qui évolue sans cesse, même si c'est évident que nous sommes d'immenses fans du pop art et des représentations colorées qui font saigner les yeux !

It's a slightly ever changing aesthetic I would say though it is obvious we are huge fans of pop art and retina-burning color representation!

Quel est le rapport entre Rodalex et le label ?
What's the link betwen Rodalex and the label ?

Excellente question. Tyler Jacobsen, l'un des membres de Rodalex, est aussi directeur artistique, homme de RP et assistant bras droit de Troy. Tyler et Troy sont amis depuis leur adolescence dans le Texas.

Great question. One of the Roladex members, Tyler Jacobsen, is also the art director, PR man, and general right hand assistant to Troy. Tyler and Troy have been friends since they were teenagers growing up in Texas.

Les groupes viennent d'Europe (France !) ou des États-Unis. Comment les sélectionnez-vous ?
The bands come from Europe - France ! - or USA. How do you choose them?

J'en sollicite certains parce que j'aime leurs productions (ou les nouveaux sons de nouveaux artistes). D'autres parce que nous recevons leurs démos.

Some of them I seek out because I love the records (or the new sounds for new artists). Some of them are demos we receive.

Medical Stuff

En 2015, Medical Records c'est huit enregistrements ! En tant que gérant de label, le DIY a-t-il une forte influence sur les travaux ?
In 2015, Medical Records it’s 8 records ! As label owner, does the DIY have a strong influence on your work?

Indiscutablement, mais nous ne sommes pas 100% DIY. Les designs/templates sont conçus par Tyler. Le matériel source est préservé à partir de la meilleure source et le mastering effectué par Matrin Bowes (d'Attrition fame) à Londres. The plant imprime les jaquettes et presse les vinyles, donc nous ne sérigraphions pas nous-mêmes, etc. Si c'était le cas, on ne terminerait jamais rien !!!

It absolutely has a strong influence, but we are not 100% DIY. The designs/templates are done by Tyler. The source material is preserved from the best source and mastered by Martin Bowes in London (of Attrition fame). The plant prints the jackets and presses the records, so we don't screen print ourselves, etc. If that were the case, we would never get anything done!!!

Quels sont les projets à venir de Medical Records ? Parle-nous de vos prochaines releases.
What’s the near future for Medical Records? Tell us about your next releases?

Nous avons deux sorties très excitantes à venir dans le courant de l'année. L'une est le nouveau LP Cloudland Canyon, une production absolument géniale. Les fans de leurs derniers EP et d'U/V Light vont être soufflés. Dans la même veine, on a le nouveau LP de Geneva Jacuzzi. Il a été enregistré par le célèbre producteur Chris Coady et il sera historique chez Medical. Avec aussi de superbes rééditions dont une compile des “tubes” vocoder de Zeus B. Held et les fabuleuses démos du britannique Red Fetish. C'est difficile à suivre !

We have two really exciting new releases coming up later this year. One is the new Cloudland Canyon LP which is an absolutely brilliant record. Fans of their last few EPs and the U/V Light are going to be blown away. Equally earth-shattering is the new LP by Geneva Jacuzzi. It was recorded by famous producer Chris Coady and will be one for the books for Medical. Plenty of great reissues as well such as a comp of Zeus B. Held vocoder "hits" and the fabulous demos by UK's Red Fetish. It's hard to keep up!

Mixtape

01. Kitty - Kinski (MR-048)
02. Roladex - Empty Streets (MR-031)
03. Aloa - Banane Zitrone (MR-029)
04. Severed Heads - 4.W.D (MR-035)
05. Chrisma - Calling (MR-004)
06. Kline Coma Xero - Left Behind (MR-036)
07. Alexander Robotnick - Les Grands Voyages De L’amour (MR-032)
08. Red Fetish - The Last Man (MR-055)
09. Dalek I - Destiny (Dalek I Love You) (MR-010)
10. Psychic Youth - The Future Now (MR-028)
11. ((PRESSURES)) - I’m A Vocoder (MR-030)
12. Body 11 - Hearts (MR-023)
13. Tse-Tse - So Viel Mehr (MR-043)
14. Null And Void - All Of The Old Humans (MR-040)
15. U/V Light - 10/4/90 (MR-046)
16. Mixed Feelings - Because Of You (MR-041)
17. Zeus B. Held - Cowboy On The Beach (MR-054)
18. Peine Perdue - Disparition Fantome (MR-047)
19. Secession - Betrayal (MR-049)
20. Le Cliché - Production Line (MR-042)
21. Laugh Clown Laugh - Feel So Young (MR-025)
22. Illustration Sonore - Our Bodies (MR-027)
23. Rollerskate Skinny - Bring On Stigmata (MR-037)


U/V Light - Cenotaph

De but en blanc, comme ça, U/V Light se présente comme un énième duo synth-pop avec au chant une nana plutôt mignonne, le visage balayé d'une frange et le clapet jamais totalement fermé, et un mec derrière un amas de machines, plutôt sérieux, lambda, voir effacé mais à qui revient de surcroît tout le mérite. Passer outre l'artwork d'un goût douteux, les six morceaux que contient le maxi Cenotaph à paraître le 11 juin prochain sur Medical Records dédouanent d'emblée U/V Light de cette passable grégarité, chacun d'entre-eux révélant, par le biais de subtiles touches, le passé plus que méandreux de son géniteur Kip Uhlhorn, pierre angulaire de la formation psyché-expérimentale Cloudland Canyon que l'on retrouve depuis 2006 aussi bien sur Kranky, Holy Mountain, Not Not Fun ou encore Monofonus. Épaulé ici par Gabby Weiss, l'homme par ailleurs aux commandes du label Intercoastal Artists - responsable récemment du Chassis de Psychic Reality (lire) - , recouvre d'un vernis synthétique des soubassements rythmiques à la fois irrésistibles et ultra-millimétrés, parsemés de vocalises triturées avec soin, créant une dance-pop mutante, vibrante, que l'on se plait à laisser filer malgré son efficacité comme le sable entre les mains. Loin des arrangements rudimentaires que nous proposent les pompiers du genre, des constructions telles que Arriviste, Lying Breather ou Semaphone font même croire en l'acuité contemporaine de ce dernier, qui s'avère le plus souvent être une pâle copie de ce qu'il fut quand il n'avait pas conscience de sa propre existence, tandis que la longue mélopée Celestial Cenotaph s'en détache pour écrire une histoire tout autre, celle mélancolique et métaphorique induite par la sémantique de sa dénomination - un cénotaphe étant un monument funéraire dédié à la mémoire d'une personne ou d'un groupe de personne. Ici sans doute la musique composée sur claviers, de Giorgio Moroder à Harald Grosskopf en passant, évidemment, par Klaus Schulze.

Audio

Tracklisting

U/V Light - Cenotaph (Medical Records, 11 juin 2015)

1. Arriviste
2. 10/4/90
3. Lying Breather
4. Semaphone
5. Celestial Cenotaph
6. Darby Dharma


VIDEOSTAR 16

VIDEOSTAR 16Il n’y a pas LA vidéo de la semaine, chaque lundi, et toutes celles qui ne méritent pas d’y figurer. On arguera que tout est une question de timing et que, pour le coup, durant les vacances on a reposé nos rétines pour mieux les violenter à la rentrée. On commence par la récente vidéo d'Automelodi dirigée par Emilie Serri, Métropole sous la pluie, adaptation visuelle aussi réussie que ne l'est l'album dont elle est extraite, Surlendemains Acides (lire) paru en octobre 2013 sur Electric Voice Records. L'occasion idoine pour introduire un concert de l’angelot québécois dans l'antre de l'Espace B le 3 octobre 2014 (Event FB). La house music d'Abu Ashley sonne comme une ode à la danse et à l'hédonisme, ça tombe bien puisque son troisième single tiré de l'EP Asmaa, paru en juillet dernier sur Parka Records, Hussein Online, réussit presque à nous faire aimer la pluie. Une chose que le duo de Seattle Rodalex maîtrise parfaitement, canalisant même cette mélancolie humide en compositions synthétiques aussi belles que surannées : face b d'un split partagé avec ((PRESSURES)), coédité par Medical Records et Disko Obscura Records et à paraître physiquement le 25 septembre prochain, la gracile Glass Statuette en témoigne élégamment. Résidents à Athens au Etats-Unis, Bryan Hitchcock et Patrick Scott-Walsh usent quant à eux de claviers pour composer sous le patronyme de The Pen Test non pas des mélodies mais des sinusoïdes kosmische du plus bel effet. Sorti le 12 août sur Moniker Records, le 7" Biology est accompagné d'une mise en images pour le moins cryptique. Dans un registre aux antipodes de celui-ci, se pose White Fence qui avec l'entêtante et sémillante Like That, au tracklisting du récent For the Recently Found Innocent paru sur Drag City, rompt une virginité cathodique originelle. Première vidéo pour Tim Presley qui, malgré les vicissitudes que lui réserve la taule, ne se sépare jamais de sa gratte. Jamais. On termine avec les Canadiens de Teenanger dont le clip de Think About It ressuscite une éructation psych-punk directement issue de la fin des 70' : la redite a parfois du bon, prends ça Simon. Leur nouvel album EPLP sortira le 9 septembre prochain sur Telephone Explosion. Videostar, reçu 6 sur 6.

Vidéos

https://www.youtube.com/watch?v=rA2QlWEhGS4
https://www.youtube.com/watch?v=_S8kqM2iFCU
https://www.youtube.com/watch?v=ihVbm5JFukY
https://www.youtube.com/watch?v=q4J8pKXFcK4
https://www.youtube.com/watch?v=iHylhlys5-k
https://www.youtube.com/watch?v=8o6qxTPd7GU

Éditions précédentes

VIDEOSTAR 01
VIDEOSTAR 02
VIDEOSTAR 03
VIDEOSTAR 04
VIDEOSTAR 05
VIDEOSTAR 06
VIDEOSTAR 07
VIDEOSTAR 08
VIDEOSTAR 09
VIDEOSTAR 10
VIDEOSTAR 11
VIDEOSTAR 12
VIDEOSTAR 13
VIDEOSTAR 14
VIDEOSTAR 15