EP

T/O – Eyes Above EP (FULL STREAM)

today24/11/2015 42

Arrière-plan
share close

S’il ne faut pas dépecer par strates l’EP Eyes Above, tout fraîchement sorti via le label October Tone, de T/O, instigué par le seul Théo Cloux et joué en quatuor sur scène, les vapeurs lysergiques qui en émanent sont sans aucun doute imputables à sa gracile voix, exhalant des interstices de ce décorum à fortes consonances oniriques, distendu entre nappes de guitares shoegaze et éparses notes d’un clavier réfrigéré, à la manière d’une présence discrète mais lumineuse habitant ces structures froides et complexes. Et bien que la coloration d’une dream-pop balayée de saturations à la manière des My Bloody Valentine n’est perceptible que dans quelques bouts de morceaux, balayant notamment le presque instrumental Ccollectivee, le kaléidoscope de tonalités employées se résume aux deux morceaux White Eyes, Black Signs et U First, égrainant chacun à sa manière, un travail plus que remarquable sur les rythmiques. Extirpant de la masse informe de nouveautés qui n’en sont pas à laquelle l’auditeur se trouve quotidiennement confronté, les tempos fracturés assurent à la fois la légèreté de la saillie inaugurale White Eyes, Black Signs, en martyrisant comme il faut ses relents éthérés, tout en alourdissant avec justesse U First, conclu d’une basse revêche – sans conteste l’high light de ce maxi de T/O rendant les armes sur notre platine avec la brève Oh Well, See You Again. Inutile d’en dire plus, l’ensemble s’écoute ci-après en intégralité sachant que la release party du disque aura lieu le 28 novembre prochain à la Hall Des Chars de Strasbourg (Event FB).

Audio

Tracklisting

T/O – Eyes Above EP (October Tone, 23 novembre 2015)

01. White Eyes, Black Signs
02. Ccollectivee
03. U First
04. Oh Well, See You Again

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%