Albums

Sundrugs – Low (FULL STREAM PREMIERE)

today21/10/2014 5 1

Arrière-plan
share close

Le producteur polonais Patryk T Kawalarz, à la manœuvre sous le patronyme Sundrugs, revient le 31 octobre avec le LP Low sur BLWBCK après une première cassette, Hidden Scenes, parue en avril 2013. A la fois austère et glacial d’approche, ce premier effort se révélait à l’écoute attentive aussi intime qu’introspectif, ne révélant qu’au prix d’un abandon le plus total à ses drones éthérés et mélancoliques, les volutes insondables séparant avec une grande porosité les sentiments et la mémoire, la dépression et les émotions. Sans forcément bazarder une telle force immersive, Low est animé d’une variété de lumière, d’une variation de coloris sonores et de rythmes, qui confèrent à l’image de l’artwork du disque, un biais d’entrée différent dans l’ambient ici professée : si Hidden Scenes était rivé à la profondeur de l’être, caressant mentalement les doutes inhérents à l’action humaine, Low s’adresse au ciel, à l’extériorité, sans doute au devenir. Tout aussi impalpable, les fenêtres ouvertes du long de ces dix morceaux aux textures réverbérées hétérogènes constituent la parfaite bande-son pour la découverte d’une nouvelle Amérique, fût-ce de nuit et à tâtons. Et si l’ensemble du LP converge vers l’immense 2082, à la fois courte et longue de vingt minutes, l’ensemble dénote de quelques mesures étonnantes (Billion Of Light Years ou Somnolence Airlines) en plus de nombreux moments forts (Cheating The Bats, Escape N/A). Si un jour la musique drone-ambient devenait le nouvel eldorado, les Toulousains de BLWBCK seraient roi.

Full Stream (PREMIERE)

Tracklisting

Sundrugs – Low (BLWBCK, 31 octobre 2014)

01. •••
02. Further
03. Cheating The Bats
04. Billion Of Light Years
05. Melanistic Aberration
06. Vanishing Point
07. Escape N/A
08. Let’s Can’t Sleep Together
09. Somnolence Airlines
10. 2082

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

Medias

Sleepers in Metropolis – Sana

Quand on aime, on ne compte pas, même sans s'appesantir. Après avoir dévoilé leur obsédant chant du cygne Sana (lire), Kevin Jonson et Vincent Pechaud, officiant sous le patronyme de Sleepers in Metropolis, instiguent sur nos rétines écarquillées le clip qu'ils ont récemment co-réalisé avec Aymeric Furon de celui-ci, mettant en scène un derviche tourneur stambouliote et collant à merveille aux volutes électro-cosmiques émanant du morceau. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=Pu8vzUgMoro

today20/10/2014 7

Commentaires d’articles (1)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%