EP

Split : Mathemagic / Young Prisms

today25/09/2010 29

Arrière-plan
share close

yp_ma_coverVous allez peut être trouver ça louche. Mais le fait est bel et bien là : Hartzine n’a aucune action ou part de capital dans l’ascensionnel label Atelier Ciseaux. Et si chacune des sorties de la jeune structure française trouve une caisse de résonance favorable dans nos pages, rien n’est le fruit du hasard : avez-vous écouté Best Coast ? US Girls ? Terror Bird ? La preuve encore par deux avec un nouveau split vinyle 7″, le deuxième, partagé par Mathemagic et Young Prisms, deux groupes a priori très différents mais pourtant indéfectibles ici, dans leurs épures sonores éthérées et drapées d’un voile ouaté dont les plus beaux rêves sont constitués. Connaissant pour la première fois les faveurs du microsillon, le morceau Breaststroke, déjà abondamment diffusé via une sémillante blogosphère, figurant dans le premier EP éponyme du duo, paru sur Paper Bags Records, et remixé – entre autres – par Memoryhouse, magnifie avec grâce et onirisme les atours d’une chillwave percluse d’échos et de rythmiques effacées. Le duo canadien, composé d’Evan et Dylan Euteneier, ouvre une porte dérobée, sur la pointe des pieds, permettant de se soustraire en catimini à un monde dont l’agressivité n’a de cesse de décupler. Une fuite en avant que l’on prolonge sans discernement à l’écoute différée d’Ivory Coast, au chant nébuleux et ondoyant et à l’électronique séraphique. Young Prisms dispensant son vaporeux These Daze en face B n’imprime pas autre chose au fond de nos rétines dilatées d’un engourdissement doucereux. Leur shoegaze désincarné, que l’on avait déjà connu plus énervé avec I Don’t Get Mush sur un autre split 7″ en compagnie de Weekend, via le label-blog Transparent, suggère ici un parfait exutoire à notre attrait pour le vide, distillant un puits sans fond tapis de saturations blêmes. L’évasion, quelle qu’elle soit, se fait enchanteresse. L’écho n’en est que plus surnaturel lorsqu’il se fait cinématique, en témoignent donc les deux vidéos réalisées à cet effet par les New-Yorkais d’Eyebodega et présentées ci-dessous.
mathemagic
Lorsque l’on épelle le futur proche d’Atelier Ciceaux, on se doute que la romance n’est pas prête de s’arrêter en si bon chemin : après la cassette Black Hole, Hi Five de CVLTS, duo dont il a été question en long, en large et en travers il y a peu, les artisans nous promettent monts et merveilles : un troisième split avec Coasting et Reading Rainbow en plus d’un LP, en association avec la Station Radar, du Californien Jeans Wilder. L’automne peut se pointer, on a déjà la tête ailleurs, loin du turbin.

Audio

Mathemagic – Breaststroke

Vidéos

Tracklist

1. Mathemagic – Breaststroke
2. Young Prisms – These Daze

Bonus track : Mathemagic – Ivory Coast

Commandez le vinyle Mathemagic // Young Prisms split 7’’ + free MP3s ici.

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

Reports

On y était – Zombie Zombie meets Sonny Simmons + Aethenor (Festival Jazz à la Villette)

Clairement, autant jouer franc jeu. La programmation de Jazz à la Villette ne me parlait pas tellement. Entre ignorance et manque d'intérêt, je me suis retrouvé à parcourir l'agenda du festival en diagonale, et seuls deux noms ont capté mon intention : Zombie Zombie et sa rencontre intellectuo-ambiant avec Sonny Simmons puis Aethenor pour un final « dark expérimental ». Zombie Zombie meets Sonny Simmons, Le Cabaret Sauvage, Paris, 3 […]

today24/09/2010 64

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%