News

Sam Prekop – A Geometric

today03/06/2015 74

Arrière-plan
share close

SamAvec sa ganache de commandant Cousteau sur le retour, on a tendance à oublier que Sam Prekop et son groupe d’alors, The Sea And Cake, sont responsables d’une dizaine d’albums parmi les classiques de l’indie-rock américain, avec cette influence jazz, centrale, dressant le quatuor comprenant John McEntire de Tortoise aux percussions comme le trait d’union le plus évident entre pop, post-rock et free-jazz sous le soleil froid de Chicago. Soit dans un ailleurs ouaté quelque peu différent des recherches abstracts et expérimentales dans lesquelles Sam Prekop s’est lancé dès son quatrième album en solitaire et datant de 2010, Old Punch Card, où il délaissait les vocalises pour d’uniques sonorités à base de synthétiseurs modulaires. The Republic sorti comme toujours sur Thrill Jockey poursuit cette voie toute tracée vers la transcendance des mélodies et de l’abandon de soi dans un océan de claviers méditatifs, sa première partie étant composée afin d’accompagner une installation vidéo signée David Hartt. Extirpée de la seconde, l’hypnotique A Geometric se détache de cette mer d’ambiant dont les vagues baignent langoureusement les géniales inspirations d’un Brian Eno, et vient d’être mise en images par l’artiste Brownshoesonly. Le résultat est saisissant.

Vidéo

Tracklisting

Sam Prekop – The Republic (Thrill Jockey, 24 février 2015)

01. The Republic 1
02. The Republic 2
03. The Republic 3
04. The Republic 4
05. The Republic 5
06. The Republic 6
07. The Republic 7
08. The Republic 8
09. The Republic 9
10. Weather Vane
11. The Loom
12. Ghost
13. Invisible
14. A Geometric
15. Music in Pairs

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%