News

Moon Duo – Animal

today04/12/2014 127

Arrière-plan
share close

Moon Duo by Aylin GungorMoon Duo, le side-project du guitariste Ripley Johnson de Wooden Shjips avec Sanae Yamada, est à mi-chemin de la fainéantise absolue et de la géniale cabale. En cause, encore et toujours, cette propension à répéter une même formule psyché-pyrotechnique, de riffs en riffs, de morceaux en morceaux, d’albums en albums et d’années en années, semant de facto sur la durée, tous les ingrédients nécessaires à la perte de repères et à l’énigme intégrale. Sachant que ladite formule est plus que pompée à la base aux pontes du kraut et du psyché-rock, les prémisses de l’escroquerie étaient d’ailleurs d’autant plus prégnants depuis le LP Circles (lire) ressassant dans les grandes largeurs Mazes, paru deux ans plus tôt (lire). Alors à l’annonce du futur Shadow of the Sun, à paraître le 3 mars prochain sur Sacred Bones, que peut-on espérer du désormais trio avec l’addition de John Jeffrey à la batterie ? La réponse est conditionnelle – puisque ne tenant qu’au morceau Animal récemment défloré et à ouïr ci-après – mais un changement de tonalité se dessine, rendant la balade cosmique plus noire, comme balayée d’une onde bruitiste primitive et bestiale. Et bizarrement, ça marche. Bien plus que la resucée en règle de Nin Inch Nails égrainée le même jour sur les internets et signée Luis Vasquez avec The Soft Moon – l’ingrat Black tournant à vide pour annoncer l’album Deeper prévu le 31 mars sur Captured Tracks. Entre ces deux lunes, il y a un plus qu’un monde, il y a un délit.

Audio

Tracklisting

Moon Duo – Shadow of the Sun (Sacred Bones, 3 mars 2015)

01. Wilding
02. Night Beat
03. Free The Skull
04. Zero
05. In A Cloud
06. Thieves
07. Slow Down Low
08. Ice
09. Animal

Moon Duo - Animal

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%