News

Low Jack – Imaginary Boogie

today22/02/2015 97

Arrière-plan
share close

CS549018-01B-BIG

Avec Imaginary Boogie, le français Low Jack célèbre dignement la vingt-cinquième sortie du label britannique The Trilogiy Tapes. Et pour le coup, le gars Philippe Halais ne s’est pas payé notre tête. S’en suit un morceau titre qui donne dans le gettho-house version low-BPM, jouant avec les fréquences et des rythmiques à la dynamiques variables, qui donnerait le vertige à un funambule sous keta. Un entrelacs de modulation séquentielles qui broient le cerveau autant qu’elles font bouger les guiboles. Si la suite est bien plus expérimentale, brassage de mélodies élastiques où se fracassent musique noise et techno codéiné, on reste dans l’univers du producteur d’origine hondurienne qui joue avec nos nerfs sur le diptyque TTT Beats (partie I et II) et nous offre un hymne technoïde quasi-religieux avec FM Fields (Swing Mix). Le producteur SLF (sans label fixe: Get The Curse, In Paradisum, L.I.E.S, Delsin) effectue un boulot sans fausse note et continue à se démarquer de du milieu électro parisien en proposant des œuvres indéniablement qualitatives, avec une touche personnelle authentique mais marqué d’une rigueur indiscutable. Chapeau bas.

Audio

Tracklisting

Low Jack – Imaginary Boogie (The Trilogy Tapes, 19 janvier 2015)

01. Imaginary Boogie
02. Scratch Variation
03. TTT Beat I
04. FM Field (Swing Mix)
05. Mallet Theme
06. TTT Beat II

Écrit par: Akitrash

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%