Featured

Hommage à Clarence Reid / Blowfly

today18/01/2016 153

Arrière-plan
share close

Rappeur salace et compositeur prolifique, Clarence Reid a essaimé et assumé des lyrics aussi crus que ses productions étaient goûteuses, tellement ancrées dans le développement de la musique afro-américaine des années 70 et 80 qu’elles ont été à l’origine de collaborations avec KC & The Sunshine Band ou Bobby Byrd, et samplées par toute une génération de hit-paradeurs du hip-hop et du RnB, du Wu Tang à Beyonce, en passant par Jurassic 5 et DJ Shadow.

Affublé d’un rire tonitruant et de son costume de supervillain pimp, Blowfly a non seulement été pionnier dans la diffusion du rap, revendiquant son Rapp Dirty de 1980 comme le premier morceau du genre, mais a aussi participé à décomplexer les instrus avec des pépites comme Electronic Pussy Sucker ou Fuck Like A Zombie. Infatigable et crade jusqu’à la tombe, l’original dirty rapper a eu juste le temps de boucler son ultime hommage à la vulgarité second degré dans un album prévu en février, 77 Rusty Trombones, avant de rejoindre à 76 ans — et tant pis pour le dernier trombone — la plus longue de ses partouzes. Les zombies s’en desquament les mains.

Audio

Blowfly – Rapp Dirty

Blowfly – Electronic Pussy Sucker

Blowfly – Porno Freak

Blowfly – Fuck Like A Zombie

Écrit par: Ted Supercar

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%