News

h ø r d – Speak (PREMIERE)

today12/11/2015 71

Arrière-plan
share close

Le Bordelais Sébastien Carl a dégainé le 15 octobre dernier la seconde missive de son projet h ø r d qu’il conduit par ce biais tout droit au firmament d’une synth-wave chantée en anglais mais typiquement hexagonale, préférant, à la banquise mélodique sur laquelle elle se répand, la mélancolie blême qui s’intime des vocalises. Paru via une belle triplette de labels, soit Anywave, Oldirtydancin’ et Stellar Kinematics, ce maxi sobrement baptisé Ep #2, délaye le temps de deux morceaux, par ailleurs remixés par Hante, Black Bug, Volcan et A V G V S T qui s’est également chargé du mastering, une indescriptible sensation de perte de repères, d’embrumement des sens dans un dédale fait d’angles droit et de séparation et congédié ici de quelques synthétiseurs aux notes galopantes. Et si l’instrumentale Let them burn semble dessiner un contrepoint presque rasséréné à l’introductive Speak, la mise en images auto-produite par Sébastien Carl de cette-dernière accentue d’autant plus cette mise en abîme de l’absente, de celle dont on ne distingue déjà plus le visage. Dans la détresse.

Devant initialement figurer aux côtés des Italiens de Schonwald demain à l’International (Event FB), h ø r d sera finalement remplacé par Minuit Machine. Ce n’est que partie remise.

Video (PREMIERE)

Tracklisting

h ø r d – Ep #2 (Anywave, Oldirtydancin’ & Stellar Kinematics, 15 octobre 2015)

01. Speak
02. Let them burn
03. Speak (Hante remix)
04. Let them burn (Black Bug remix)
05. Speak (A V G V S T remix)
06. Let them burn (Volcan remix)

HORD2

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%