Flying Lotus – Cosmogramma

Wcosmogramma-650arp a décidément le vent en poulpe, et le prouve en agitant un de ses nouveaux tentacules… Et pas des moindres puisque c’est au tour de Steve Ellison de revenir sur le devant de la scène. Steve qui ? Ah pardon ! Flying Lotus ! Vous ne pensiez quand même pas qu’il s’agissait du patronyme inscrit sur son acte de naissance ? On ne sait jamais. Quoi qu’il en soit, celui qu’on s’accorde à désigner comme le maitre shaolin du downstep et le précurseur du glitch fait un retour fracassant avec un troisième album royal et s’opposant quelque peu au déjà brillant Los Angeles.
Après un L.A., génial crossover entre IDM, abstrakt et drum’n’bass, le musicien californien s’était attaché à détourner un peu plus les codes du hip-hop en livrant un sublime EP en collaboration avec le soul rappin’ man, Dudley Perkins alias Declaime. Retour aux affaires sur Cosmogramma qui fleure bon le pétage de bollocks à mille kilomètres à la ronde. Sons fats et crispants, bourdonnements et changements de rythmes brutaux… Mouais, il y a Clark pour ça… Hey mais attendez ! Et si j’étais en mode aléatoire ! Sacré iTunes va ! Notre « lotus qui vole » nous a donc pondu une œuvre d’une cohérence parfaite, se parcourant comme l’escalade d’une chaine montagneuse. Nose Art ou Computer Face/Pure Being reflètent le talent de cet artisan de génie pour le bricolage de breaks et la dextérité à poser des kicks à contre-temps. Pourtant loin du fracassage et du pilonnage, Flying Lotus tempère les poussées de BPM, courtisant le jazz (Do The Astral Plane) et les musiques orientales (Dance Of The Pseudo Nymph), car après tout Steve Ellison n’est pas de la famille Coltrane pour rien. Côté featurings, si on regrette l’absence d’Erykah Badu, pourtant originellement annoncée, ce ne sont pas moins que les sublimes voix de Laura Darlington et de Thom Yorke qui viendront respectivement magnifier les titres Tables Tennis et … And The World Laughs With You.
A l’écoute des nouvelles aventures du petit prince du break’n’beat, on comprend mieux l’engouement de la célèbre Mary Ann Hobbes, qui voit en lui une muse, un maître, une référence pour les générations futures. N’en déplaise aux jaloux, le talent de l’homme se bonifie avec le temps, et sa musique avec lui. Une nouvelle référence assurément.

Audio

Flying Lotus – Do The Astral Plane

Tracklist

Flying Lotus – Cosmogramma (Warp, 2010)

1. Clock Catcher
2. Pickled!
3. Nose Art
4. Intro//A Cosmic Drama
5. Zodiac Shit
6. Computer Face//Pure Being
7. …And The World Laughs With You (ft. Thom Yorke)
8. Arkestry
9. Mmmhmm (ft.Thundercat)
10. Do The Astral Plane
11. Satelllliiiiiteee
12. German Haircut
13. Recoiled
14. Dance Of The Pseudo Nymph
15. Drips//Auntie’s Harp
16. Table Tennis (ft. Laura Darlington)
17. Galaxy In Janaki