Interviews

Cemeteries l’ interview

today05/02/2011 412 1

Arrière-plan
share close

n737427382_1166740_6880

Si nous sommes au beau milieu de l’hiver, il n’est toutefois pas trop tard pour s’intéresser à Halloween et à ses adeptes. Cemeteries est le projet de Kyle, jeune Américain introverti passionné de ladite fête, de films d’horreur et de musique, qui nous fait l’honneur de se dévoiler à Hartzine et par la même occasion d’offrir en exclusivité, outre ses morceaux téléchargeables gratuitement sur sa page bandcamp, Cobwebs, un magnifique nouveau titre, pour vous, lecteurs assoiffés de nouvelles découvertes de pop sombre délicate.

Qui es-tu Kyle ?
Who are you Kyle?

Bien, je m’appelle Kyle J. Reigle, j’ai 21 ans et je vis à Buffalo, NY. Globalement, je suis assez expansif sur la toile mais dans la vie, je suis plutôt timide. Ma vie entière est fondée sur la musique, les films et des références culturelles pop occasionnelles.

Well, I’m Kyle J. Reigle, I’m 21 and I live in Buffalo, NY. Basically, I’m very vocal on the internet but in person I’m pretty shy. My whole life revolves around music, film and the occasional pop culture reference.

Peux-tu nous présenter ton projet musical en quelques mots ?
Could you introduce your musical project in a few words?

Glaçant. Nostalgique. Brumeux. Évolutif.

Creepy. Nostalgic. Hazy. Improving.

Comment la musique est-elle entrée dans ta vie ? Quels sont tes premiers souvenirs à ce propos ?
How did music enter in your life? What are your first memories about it?

J’ai suivi des cours de piano quand j’avais 5 ou 6 ans. Ça a commencé comme ça assez bizarrement puisque je n’en joue plus vraiment. J’ai finalement appris la guitare, ce qui m’a intéressé davantage. Mon père, ma sœur et moi nous couchions sur le sol et écoutions des disques jusqu’au retour du travail de ma mère. Mon père a donc été l’instigateur de mon intérêt pour la musique. Je pense que c’est un de mes souvenirs les plus chers. Quand j’aurai des enfants, je leur passerai mes albums préférés, qu’ils les aiment ou non.

I took piano lessons when I was 5 or 6. That pretty much started it all, which is strange because I don’t really play piano anymore. I eventually learned guitar and was much more interested in that. My father, sister and I would lay down on the floor and listen to records until my mom got home from work, so he was responsible for me getting into music. I think that’s one of my fondest memories. When I have kids I’m going to make them listen to all of my favorite albums whether they like it or not.

4534_87777012382_737427382_1734635_4527399_n

Comment expliques-tu ta fascination pour la mort et les cimetières ?
How can you explain your fascination of death and of cemeteries?

Je ne sais pas vraiment s’il s’agit de fascination pour la mort ou pour la peur. La plupart des artistes créent de la musique nostalgique et c’est ce que je fais. J’ai grandi en visionnant des vieux films d’horreurs et j’adore les concepts de fantômes et de choses effrayantes. Il n’y a qu’après avoir visionné un mauvais film d’horreur des années 70 ou après avoir entendu une histoire de fantômes que je suis suffisamment inspiré pour composer.

I’m not sure if it’s a fascination of death or if it’s a fascination of being frightened. Most artists make nostalgic music and that’s pretty much what I’m doing. I grew up watching old, grainy horror films and I love the idea of ghosts and scary things. The only times I feel influenced to write music is when I’m watching some bad horror movie from the 70’s or if I hear a ghost story.

Est-ce que les choses effrayantes que tu évoques sur Frightening Things concernent vraiment des fantômes ou est-ce une métaphore ?
Are the Frightening Things you sing really related to ghosts or is it totally metaphoric?

Peut-être les deux ? Sur Frightening Things, j’imagine que je suis dans une foule et que je sens que je n’ai aucun point commun avec les gens qui m’entourent. Puis je rentre chez moi et je m’endors avec l’idée que chaque personne sur Terre est un étranger ou un fantôme qui essaie de me hanter. Je ne sais pas, peut-être est-ce seulement ma paranoïa maladive ?

Both? The song These Frightening Things is about being in a crowd of people and feeling like you have absolutely nothing in common with them and when you go home and sleep at night, you feel like every other person in the world is a stranger or a ghost trying to haunt you. I don’t know, maybe it’s just my unhealthy paranoia?

Es-tu le seul membre de Cemeteries ? Comment composes-tu ?
Are you the only member of Cemeteries? What is the creation process?

Jusqu’à présent, j’en suis le seul membre. J’ai joué avec différents groupes ici et là mais j’ai réalisé que c’était plus facile pour moi de tout faire moi-même. D’habitude, j’écris une chanson sur une guitare acoustique et puis je la dissèque pour assembler à nouveau tous les morceaux jusqu’à ce que cela devienne tout à fait différent. Pour mon prochain album, je pense que je les interpréterai au piano pour voir ce que ça donne.

I am the only member right now. I used to play with different bands here and there but I realized it’s easier for me to do everything by myself. I usually just write the songs on an acoustic guitar and then dissect and reassemble them until they become something completely different. With my next album, I think I will try writing them on a piano and see how much that changes the outcome.

100_0330

Tu as produit Speaking Horrors, un magnifique album qui peut être téléchargé ici. L’as-tu réalisé au jour le jour un peu comme tu mets actuellement en ligne tes singles virtuels ou l’as-tu conçu comme un concept album ?
You release Speaking Horrors, a wonderful album which can be downloaded here, did you record it on a day-to-day basis in the same way you are currently releasing your virtual singles or did you conceive it like a concept album?

Merci. En fait, j’ai beaucoup de morceaux en tête depuis des années et une tonne de premières versions et démos (qui j’espère ne verront jamais le jour). Début octobre 2010, j’ai décidé de me centrer sur la réalisation d’un album, j’ai donc pris certains de mes morceaux existants et j’en ai écrits des nouveaux. Halloween est mon jour préféré de l’année et je voulais le produire pour ce moment-là, donc d’une certaine manière, c’est un concept album. Je pense que le côté inquiétant de Speaking Horrors sera moins flagrant dans mes productions futures.

Thanks, I’ve actually had a lot of the songs in the back of my head for years and there’s a ton of early versions and demos (which I hope will never see the light of day). At the beginning of October I decided to focus and finally make an album, so I took a handful of my earlier songs and wrote a few new ones. Halloween is my favorite day of the year and I wanted to release it then, so in a way, it is a concept album. I don’t think any of my future releases will be as blatantly eerie as Speaking Horrors.

Que t’est-il arrivé le jour de Halloween sur October 31st (1re chanson de l’album) ?
What did happen to you on your Halloween’s day (October 31st /1st song of the album)?

Rien ne m’est arrivé personnellement, je voulais juste écrire une chanson de rupture non traditionnelle. Cela parle d’une personne qui préférerait être seule et se balader plutôt que d’évoquer ses problèmes relationnels. Cela se passe ce jour-là parce que je trouve que la période d’Halloween est tellement étrange et belle, cela lie la chanson au reste. C’est probablement la première et la dernière chanson d’amour que j’écrirai…

Nothing happened to me personally, I just wanted to write a non-traditional break up song. It’s about a person who would rather be alone and go for a walk than stay and discuss his relationship problems. It takes place on Halloween because that time of the year is just so strange and beautiful, it really ties that song together with the rest. It’s probably the first and last love song I will ever write…

Quelles sont tes influences ?
What are your influences?

Musicalement, mes influences sont Grizzly Bear, Deerhunter/Atlas Sound, Beach House, Dead Man’s Bones et Dreamend. Je suis aussi influencé par les films de George A. Romero, Dario Argento et John Carpenter. Je pourrais vous dresser une liste impressionnante de films d’horreur qui m’ont influencé mais ça prendrait des heures…

Musically my influences are Grizzly Bear, Deerhunter/Atlas Sound, Beach House, Dead Man’s Bones and Dreamend. I’m also influenced by George A. Romero, Dario Argento and John Carpenter films. I could come up with a full list of the horror movies that influenced me but it would take hours…

cem

Tu joues tes morceaux sur scène ? Que penses-tu de cette partie de la musique ?
Do you perform your songs on stage? How do you consider this part of the project?

Je n’ai pas encore joué sur scène. Je suis toujours en train de me demander si je vais le faire tout seul ou accompagné d’un groupe. Je voudrais vraiment que mon son live soit totalement différent de celui de mon album. C’est difficile de trouver des musiciens par ici qui soient talentueux et avec qui ça pourrait coller.

I haven’t played a live show yet. I’m debating whether I should get a band together or play the songs by myself. I really want my live sound to be drastically different than my album. It’s really hard to find musicians around here that are talented and that I would get along with.

Tu cherches un label ou peux-tu te satisfaire de la diffusion internet ?
Do you want to find a label or could you satisfy yourself with internet?

Un label, ce serait vraiment bien. J’ai envoyé mes morceaux à quelques-uns mais je devrais persévérer. Je pense que trouver un label me motiverait à travailler davantage et à tourner.

A label would be really nice. I’ve sent my stuff to a few places but I need to try harder. I feel like having a label would make me more motivated to work on my stuff and start touring.

Comment vois-tu ton avenir ?
How do you see your future?

J’aimerais faire une tournée ou du moins jouer sur scène dans ma région. Je continuerai à diffuser des singles virtuels. J’ai commencé à enregistrer un nouvel album mais seul dieu sait combien de temps ça prendra. Je n’ai pas envie de me presser cette fois. Pour le précédent, je m’étais donné un mois, cela pourrait prendre un an cette fois, qui sait ?

I’d love to tour or even just play some shows around my state. I will keep putting out the virtual 7″s. I’m starting a new album now but who knows how long that will take, I don’t want to rush it this time. I gave myself a month to finish my last one so it could take a year, who knows?

Merci pour l’interview et le nouveau morceau créé spécialement pour Hartzine ! Peux-tu nous en dire quelques mots ?
Thanks for the interview and the new track specially released for Hartzine! Could you introduce it to us?

C’est un nouveau morceau. Mon album préféré de tous les temps est Yellow House de Grizzly Bear car j’aime le côté poussiéreux et vieillot qu’il dégage sur beaucoup de ses morceaux. C’est ce que j’ai voulu faire ici. J’ai essayé de m’éloigner des synthés et de la guitare et de me concentrer davantage sur des orgues grinçants et des pianos désaccordés. Ça parle d’une maison hantée et ça s’appelle Cobwebs.

It’s a new song. My favorite album of all time is Yellow House by Grizzly Bear because I love the ancient, dusty feel on a lot of the songs from that album. That’s what I wanted to do. I tried to veer away from the synths and guitar and focus more on creaky organs and out of tune pianos. It’s about a haunted house and it’s called « Cobwebs ».

Audio

Cemeteries – Cobwebs

Cemeteries – Watch the Skies or Walking Home, October 31st

Écrit par: Calogero

Rate it

Article précédent

Specials

FMLY : Interview & Mixtape

"Telle que je raconte l'histoire, tout à commencé dans une boîte de nuit et tout doit être jugé à l'aune de ce qui est arrivé là et qui s'est déplacé dans une autre boîte - tout comme ce qui est arrivé dans ces boîtes de nuit doit être jugé à l'aune de ce qui, à certains moments, a franchi les portes de la boîte de nuit, a été écrit sur les murs, […]

today02/02/2011 53

Commentaires d’articles (1)

  1. for2004 sur 05/02/2011

    Bonne chance avec le nouvel album. Je m’attends à entendre dans un film un jour.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%