Valley Exit

Derrière Valley Exit, se cache Jeff Zeigler. Homme de l'ombre qui au sein de son studio Uniform Recording a produit et réalisé un bon nombre d'albums de la scène rock indé de ces dix dernières années - au hasard, on peut citer entre autres Steve Gunn, Purling Hiss, The War on Drugs, Kurt Vile, Nothing, Sunny Day in Glasgow. Associé à Mary Lattimore, il était passé sur le devant de la scène avec un excellent premier album sorti en 2014 chez Thrill Jockey et plus récemment une soundtrack originale qu'ils ont composé pour le film Le Révélateur de Philippe Garrel - on vous en parlé d'ailleurs ici. Cette fois-ci Jeff Zeigler revient sur le devant de la scène tout seul avec son nouveau projet Valley Exit : guitares cristallines, nappes synthétiques, boucles enivrantes ; le philadelphien nous donne rendez-vous avec des expérimentations soniques aux teintes pop. Pour célébrer la sortie imminente d'un premier album (dont on vous reparlera très prochainement) on a décidé de soumettre Zeigler à notre interview, en cadeau une track exclue manière de vous mettre l'eau à la bouche. Enjoy !

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

Philadelphie en Pennsylvanie, aussi connu sous le nom de "New York en mieux".

Philadelphia, Pennsylvania, USA aka “the better New York”

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Au studio pour composer d’autres morceaux pour les marginaux ou, de manière plus réaliste, travailler sur le disque de quelqu'un d'autre, ou promener mon chien.

Back into the studio to make more songs for the maladjusted or, more realistically, working on someone else’s record or walking my dog.

Pourquoi la musique ?
Why music?

La musique tient une place essentielle dans ma vie depuis que je suis enfant, et même si je n'imaginais pas que ça deviendrait mon principal centre d'intérêt, j’y suis devenu accroc pour de bon lorsque j'ai commencé à enregistrer et à jouer.

Music has been a defining part of my life since I was a child, and while I never expected it to become the primary focus in a lot of ways, once I started recording and playing music I was hooked for good.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

Difficile à dire. Vivre dans un endroit isolé avec des chiens ? Etre chef cuisinier ? Ou peut-être une combinaison des deux : passer mon temps à chercher la meilleure recette de bouffe pour chien.

Hard to say. Live in some remote area with a bunch of dogs? a chef? Or maybe combine the two and spend my time dialing in the perfect dog food recipe?

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

La musique est probablement à son meilleur lorsqu'elle n'est pas entravée par des préoccupations liées au succès commercial.

Music’s probably at its best when it’s not hampered by concerns about commercial success. 

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

J'ai réalisé que je préférais savoir me débrouiller avec plusieurs instruments plutôt que d’avoir une très bonne technique sur un seul.

I realized I prefer being okay at a bunch of instruments to being highly technically proficient at any specific one.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Ça fait un peu de moi un dilettante musical.

It sort of makes me a musical dilettante.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je ne suis pas certain de savoir à quoi ressemblerait une mort artistique. C'est un peu une sorte de travail de longue haleine, un chemin vallonné avec des pics, des creux et beaucoup de plat. L'échec est donc plutôt relatif et c’est une partie naturelle du processus : les disparitions et les renaissances ponctuent le chemin vers une véritable mort clinique (c'est gai).

I’m not sure I know what artistic death would be? It’s kind of just one long slog with peaks and valleys and a lot of flat terrain, so failure is pretty much relative and a natural part of the process, with a bunch of deaths and rebirths along the way to your actual physical demise. (cheery)

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Un shot ! De préférence du whiskey ou de tequila.

A shot! preferably whiskey or tequila.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

J'adorerais remonter le temps et faire la musique des films de Cronenberg dans les années 80, genre Scanners.

I'd love to go back in time and score some 80's Cronenberg movies, maybe Scanners or something.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

De remplacer Jeff Healey en tant que groupe résident au Double Deuce dans le film Road House.

To replace Jeff Healey as the house band at the Double Deuce in the movie Road House.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

De moins se soucier de ce que les gens pensent et de ce que je ferai de mon avenir, et de ne pas tout sur-analyser.

Worry less about what people think and about where you'll be in the future and not analyze the shit out of everything.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Je me vois vivre dans un grand espace industriel ou dans les bois, faire quelque chose d'artistique, passer le temps avec des chiens et continuer à faire de la musique d’une manière ou d’une autre. Je serai très vieux à ce moment là !

Living in a large warehouse space or in the woods, making art of some sort, hanging with a few dogs and probably still working on music in some capacity. I will be pretty old at that point!

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Je ne sais pas vraiment, et c’est plutôt stimulant. Je me suis vraiment lassé d'écrire des chansons pendant un moment et je me suis concentré sur l’improvisation, seul ou avec Mary Lattimore. J'ai toujours essayé d'incorporer les deux d'une manière qui ne soit pas nécessairement "jammy" et/ou contenant une multitude de notes ou d'idées musicales, mais plutôt qui évolue lentement et organiquement.

I don’t really know, which is kind of exciting. I got really tired of trying to write songs for awhile and concentrated on mostly improvised music, either by myself or with Mary Lattimore. I’ve always been trying to incorporate the two in a way that’s not necessarily “jammy” and/or containing a multitude of notes or musical ideas, but instead evolving slowly and organically.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Faire le DJ avec un iPhone, peut-être ? Et aussi, de manger du popcorn dans le noir en écoutant du Miami Sound Machine.

DJing with an iPhone? Also, sometimes I eat popcorn in the dark while listening to Miami Sound Machine.

Écoute exclusive


Die Wilde Jagd

On a découvert Die Wilde Jagd grâce à leur remix de La visite d'Etienne Jaumet sorti chez Versatile l'année dernière. Inconnu au bataillon, ce duo de Düsseldorf est composé de Ralf Beck, producteur qui a travaillé notamment avec Karl Bartos, Propaganda, Kreidler ou encore Black Devil Disco et Sebastian Lee Philipp, compositeur et membre du groupe electro pop Noblesse Oblige. Après une rencontre au Salon des Amateurs - lieu connu outre-Rhin sous le nom de Hacienda postpunk - les deux Allemands n'ont cessé de triturer claviers analogiques dans le studio de Ralf pour finalement mettre un nom sur leurs expérimentations musicales néo krautrock : Die Wilde Jagd ou la chasse fantastique en français. Après avoir sorti un premier excellent album l'année passée sur le label Bureau B, Jennifer Cardini a choisi d'ouvrir une des compilations annuelles de son label Correspondant avec un titre des Allemands.  Sebastian a répondu à notre petite interview et nous a préparé une mixtape exclusive, enjoy !

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

Je reviens juste du supermarché où j’ai rapporté des bouteilles vides. En Allemagne, on a un système de consigne sur les bouteilles, ce qui signifie que l’on paie un dépôt sur les bouteilles en verre et en plastique quand on les achète. Ce versement vous est restitué quand on rapporte les bouteilles vides. Ça peut aller jusqu’à 25 centimes par bouteille donc ça vaut vraiment le coup.

I just came back from returning some empty bottles to the local supermarket. In Germany we have a bottle deposit system, which means you pay a deposit on glass and plastic bottles when buying them. This deposit is returned to you when you bring back the empty bottles. It can be up to 25 cents per bottle, so it’s definitely worth it.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Toujours en train d’essayer de me créer une âme (A. Jodorowsky)

Always trying to create myself a soul. (A. Jodorowsky)

Pourquoi la musique ?
Why music?

Le hasard / le destin.

Chance / fate.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

Alors j’aurais fait quelque chose d’autre. Je fais beaucoup d’autres choses en plus de la musique.

Then something else would be. Many things are my things beside music.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Ne jamais être un connard, autant que possible.

Never be an arsehole, whenever possible.


Une révélation artistique ?

Your artistic breakthrough?

Révélation est un grand mot. Je suis fier de quelques trucs que j’ai créés et auxquels j’ai participé, c’est déjà pas mal pour moi.

Breakthrough is a big word. I’m proud of a few things I’ve created and been involved in, that’s already a lot for me.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Pas vraiment, je me sens très privilégié.

Not really, I feel very privileged.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je le pense, oui.

I think so, yes.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Très peu remarquable, je crains. D’ordinaire, mon batteur et moi-même buvons de la bière et de la vodka. Parfois je me masse le poignet avec un baume relaxant parce que j’ai tendance à avoir des crampes pendant les concerts à force de répéter la même note à la guitare pendant plusieurs minutes.

Very unspectacular, I’m afraid. My drummer and I usually drink beer and vodka. Sometimes I massage a pain relief balm into my wrist because I tend to get cramps during concerts when playing the same note on the guitar repeatedly for several minutes.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

À peu près n’importe qui de sympa et qui m’inspire.

Pretty much anyone who is nice and inspires me.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Avoir des animaux comme membres de mon groupe en concert. Des singes et des éléphants.

Having animals as part of my Live band. Monkeys and elephants.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Ça m’angoisse un peu.

This freaks me out a bit.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Ça m’angoisse vraiment. Question suivante.

That really freaked me out. Next question.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Je ne peux pas dire. Chaque morceau est un nouveau défi. J’adorerais passer plus de temps à jouer plutôt que sur la technique, la production et le mixage de la musique… mais d’une manière ou d’une autre ça finit toujours par être l’inverse.

I can’t say. Every song is a new challenge. I would love to spend more time on playing rather than engineering, producing and mixing the music…but somehow it always ends up being the other way around.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

L’euro-dance des années 1990. Je ne peux pas m’en empêcher.

Euro dance music from the 90s. I can’t help it.

Photo : Chrisa Ralli
Traduction : Marie-Eva

Écoute exclusive

Audio

Vidéo


Spécial Transmusicales : No Zu

Les Rencontres Trans Musicales de Rennes fêteront leur 38ème édition du 30 Novembre au 4 décembre prochains. On vous en a parlé précisément ici, et parmi l'armée de groupes qui mettront la capitale bretonne à feu et à sang d'ici peu, nous en avons choisis trois qui pourraient bien marquer le festival de leur empreinte, et qui ont accepté non seulement de se prêter à l'exercice d e notre interview Out Of The Blue, mais aussi de nous gratifier de mixtapes exclusives, histoire de se mettre dans l'ambiance.

NO ZU, Vendredi 2 décembre Parc Expo Hall 9, 2h00

NO ZU c'est la révélation de Ocean's Apart, la compilation de Dan Whitford (Cut Copy) sorti il y a déjà deux ans qui nous présentait le meilleur de la scène dance de Melbourne. Avec le titre Raw Vis Vision  NO ZU nous envoyait en pleine gueule leur musique singulière et bien dance floor, un genre de post punk plein de groove blindée de percus et autre sax. Décrivant eux-même leur style de "heat beat", les australiens ont déjà sorti une poignée d'EP, signée des collabs avec notamment Salvatore Principato (Liquid Liquid) et ont donnée naissance cette année à leur excellent deuxième album Afterlife. On a demandé à Nicolaas OOgjes, leader du groupe, de se soumettre à notre petite interview Out Of The Blue.

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

Australie/Gondwana, ou plus particulièrement, le Heat Beat Hades (la chaleur infernale) qui opère en dessous. Je suppose que tu pourrais dire que nous avons été formé par la lave il y a des millions d'années. Nous sommes assez anciens et vraiment... chauds. 

Australia/Gondwanaland, or more specifically, the Heat Beat Hades that operates underneath it. I suppose you could say that we were formed by lava millions of years ago. We’re quite ancient and we’re definitely… hot.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Vers une éternité immuable. Avant cela, cependant, nous allons traverser les océans pour danser avec les excentriquessordides et les trublions de ce monde et poursuivre le mirage rythmique qui est NO ZU.

Into an eternity of forever-ness. Before that though, we are headed across the seas to dance with the sordid weirdos and larrikins of the world and to chase a rhythmic mirage that is NO ZU.

Pourquoi la musique ?
Why music?

Exactement. Je vais prendre ça comme une déclaration. Tout art est le même et c'est pourquoi il nous est tout aussi important d'exprimer ZU au travers de l'art et d'esthétiques visuelles. C'est du pareil au même. Nous le considérons comme un tout, un 'ZU-nivers' qui incorpore de nombreuses obsessions et une vision déformée. Il s'avère que nous sommes accros à la connexion physique avec les gens métaphysiquement dans un terre de limbes et un monde physique ténébreux. Je peux vous le dire sérieusement, j'en suis accro.

Exactly. I’ll take that as a statement. Any art is the same and that’s why expressing ZU through art and visual aesthetics is just as important to us. It’s all the same. We view it as a whole ‘ZU-niverse’ that incorporates many obsessions and a warped outlook. It turns out that we’re addicted to physically connecting with people metaphysically in a limbo land and wonky physical world. I can tell you earnestly, I am addicted to it.

Et si tu n'avais pas fait de la musique ?
And if music wasn't your thing?

Espérons quelque chose qui aide le monde. Ma mère est directrice d'Animals Australia, la plus grande et meilleure organisation des droits des animaux ici - donc fondamentalement ça a déterminé que mon but dans la vie  ne serait juste le rêve australien avec un "bon boulot", une grande maison avec jardin et une belle voiture. Un jour j'espère faire quelque chose de vraiment valable comme ma mère. D'un point de vue créatif, si la musique n'était pas mon truc, j'aurais plus de temps pour faire de l'art visuel,mon premier vrai amour, autre que ma femme bien sur.

Hopefully, something that directly helps the world. My mother is the director of Animals Australia, the biggest and best animal rights organisation here – so that basically determined that my main aim would never be just for the Australian dream of a ‘good job’, big house with a big backyard, reality TV watching and a nice car. One day I hope to do something of real worth like her. Creatively, if music wasn’t my thing, I would have more time to do visual art which was my first real love, other than my wife of course.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Quand j'ai réalisé que la seule façon de faire de la musique était d'embrasser chaque impulsion idiosyncratique et bizarre que vous avez en vous et qui vous ressemble complètement. Ne jamais regarder dehors et essayer d'imiter - ou si tu le fais, crois en toi mange le, digère le et vomit le en quelque chose de nouveau. Laisse le éclater hors de ton corps comme cette espèce d'alien dans The Thing. N'intellectualise pas, ressens le.

When I realised the only way to make music was to embrace every idiosyncratic and weird impulse that you have that completely feels like yourself. Don’t ever look outside and try to emulate – or if you do, trust yourself to eat it up, digest it and vomit it back into something new. Let it burst out of your body like that alien species from The Thing. Don’t intellectualise and just feel.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

Comme ci-dessus AKA le commencement de NO ZU. D'un point de vu sonore, la rupture a été de trouver ma longue fascination pour les mutations de groove et de rythmes avec des hallucinations qui flottant librement par dessus. Aussi embrasser mes énormes limitations et restrictions pour mieux les sonder. Je ne suis pas vraiment musicien.

As above AKA the beginning of NO ZU. Sonically speaking, the break-through was finding my life long fascination with mutating groove and rhythm with completely free hallucinations floating over the top. Also embracing my huge limitations and restrictions and delving deep and swimming amongst them. I’m really no musician.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Écoute, je viens d'écrire quelques notes et j'ai ensuite décidé de les effacer. Nous sommes privilégiés de pouvoir faire ça. Je n'ai rien à redire. Je suis heureux que les ZU et moi avons cette qualité délirante en nous pour poursuivre nos rêves de Heat Beat malgré qu'il y ait des chemins de vie beaucoup plus surs que celui là.

Look, I just wrote down a few things and then decided to delete them. We’re privileged to be able to do this. I have no complaints. I’m happy that the ZU’s and I have this delusional quality within us to persue our dreams of Heat Beat despite there being many more safe lifestyle paths out there.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je ne crois pas en la mort artistique. C'est peut être naïf, mais je pense qu'il y a plus de décès de carrières par des gens ambitieux peu sincères qu'il y a de mort artistique. Si j'arrête NO ZU un jour, je vais être certain de transférer cette énergie dans la construction d'un "environnement artistique" dans le bush fait de bubblegum, de couvercles de bières et de sculptures bizarres pour y vivre jusqu'à ma mort.

I don’t believe in an artistic death. That may be naïve, but I think that there’s more career deaths and fatigue by ambitious disingenuous people than there are artistic deaths. If I stop NO ZU one day, I’ll be sure to transfer that energy into building an ‘art environment’ in the bush made of bubblegum, beer lids and bizarro sculptures to live in until my death.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Une vrai excitation se construit quand vous avez sept à (très occasionnellement) douze personnes toutes habillées comme dans un rêve humide d'une discothèque de l'époque de la OZ-ploitation avec espérons-le quelques mecs assez sauvage qui nous attendent. Nous nous assurons de boire plein de milk shakes protéinés, de bander nos muscles et d'appliquer de l'auto-bronzant.

A real excitement does build when you have seven to (very occasionally) twelve people all dressed like an OZ-ploitation dated-nightclub wet-dream with, hopefully, some wild people waiting for you. We ensure that we all drink planty of ‘protein shakes’, pump our biceps and apply fake tan to eachother.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique)?
Who would you work with (musically or not)?

En musique, on a eu la chance de travailler avec des gens de notre période préférée de l'histoire musicale comme Sal Principato de Liquid Liquid, A Certain ratio et Jonny Sender de Konk et en plus de jouer avec ESG et James Chance... c'est juste fou. J'imagine que ça me laisse les gens de l'art visuel... J'adorerais travailler avec un designer pour nous faire des tenues spécifiques Heat Beat qui nous aideraient à nous exprimer ainsi que le côté obscur et sordide de notre pays.

Musically, we’ve been so lucky to work with some people from our favourite period of musical history including Sal Principato of Liquid Liquid, A Certain Ratio and Jonny Sender from Konk and to play with ESG and James Chance on top of this… it’s just crazy. I guess that leaves visual people… I would love to work with a designer that could make us Heat Beat specific outfits that help us express our’s and our country’s dark underbelly.

Quel serait le climax de votre carrière ?
What would be the climax of your career?

Je ne pense pas aux choses de cette façon. Il n'y a pas de festival ou de lieux où je rêve de jouer et qui serait le summum de toutes choses. Il n'y a pas d'objectif final. A bien des égards nous avons apprécié des expériences bien au delà de nos attentes. Je veux juste me sentir artistiquement accompli et sentir que chaque spectacle et chaque enregistrement est meilleur que le dernier et que ça nous envoie encore plus loin vers des territoires inattendus. Je rêve d'être capable de pouvoir faire ça pour encore très longtemps. Comme je l'ai dis plus tôt, je suis complètement accro au NO ZU.

I don’t think of things in this way. There’s no festival or place I dream of playing as the pinnacle of all things. There’s no end goal. In many ways we have enjoyed experiences far, far beyond my expectations. I just want to feel artistically fulfilled and feel that each show and record is better than the last and mutates us further into more unexpected territories.  I dream of being able to do this for a long to time to come. As I said earlier… I’m thoroughly addicted to NO ZU.

Retour à l'enfance - quel conseil te donnerais-tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Hey champion, ne t'en fait pas autant. Cesse de t'inquiéter de ce que les autres pensent. Passe plus de temps à avancer avec ce que tu as dans les tripes plutôt que de douter de tes intérêts et de tes pulsions créatrices.

Hey champ, don’t sweat it so much. Hey muscles, stop worrying about what other people think. Hey cobba, spend more time going with your gut feeling than doubting your interests and creative impulses.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Espérons comme un homme âgé conscient, construisant un environnement artistique AKA un danger d'incendie pour les habitants et toujours passionné par la vie. Espérons-le en étant utile et aidant pour les autres, essayant d'être une influence positive pour le monde.

Hopefully as a mindful older man, building his art environment AKA a fire hazard to the locals, and still being passionate about life. Hopefully trying earnestly to be helpful to others if not trying to be a positive influence on the world.

Comment vois-tu ta musique évoluer ?
How do you see your music evolve?

Je pense que NO ZU a toujours eu pour trajectoire de devenir de plus en plus audacieux. Dès notre première sortie et dès nos premiers shows, le modèle semble être de continuer à réagir à la musique austère présente autour de nous et de nous pousser nous-même vers des territoires inexploités. Explorer nos obsessions les plus obscures et sordides au sein de rythmes qui ne feront que s'élargir  et continuer à culminer comme une drogue. En même temps nous avons ce besoin insatiable, cette dépendance, de briser la barrière entre l'artiste et le public qui nous maintient en forme... donc attendez vous à ce que les lives deviennent de plus en plus sauvage. Ceci étant dit, je pense que vous serez témoin plus d'une dé-évolution.

I think NO ZU has always been on a trajectory to get bolder and bolder. From the first recorded output and shows to this day the pattern seems to be to continue being reactionary to stale and safe music around us and to push our weird selves into uncharted territory. Exploring our darkest and most sordid obsessions within the rhythms will only heighten and continue to peak like a drug. At the same time, we have that unsatiable need (addiction) to breaking down the performer/audience barrier that keeps us healthy and in-check… so expect the parties to just get wilder. All that said, I think what you’ll witness will be more of a de-evolution.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Regarder des émissions de faits divers ou des documentaires déprimants. C'est si addictif pour moi. Maintenant je ne pense pas être une personne malade ou que j'héberge des pensées sombres, mais j'ai une obsession pour la mort (nos albums s'appellent Life et Afterlife). Dernièrement j'ai beaucoup écouté The Cramps et leurs inspirations, et les nombreuses références des thèmes d'horreur absurde m'ont mené à regarder beaucoup de films d'horreur. Est ce que l'horreur et l'absurdité de voir Trump élu a quelque chose à voir avec ça ? Il y a beaucoup de politiques obscures, anciennes et nouvelles, depuis la colonisation qui me compose aussi peut-être ? Heureusement, je peux canaliser tout cela dans le free-for-all de NO ZU et les rennais pourront se joindre à nous dans une fête impie où nous pourrons nous exorciser avec la sueur et l'amour.

Watching true crime shows or depressing documentaries. Mate, it’s so addictive for me. Now, I really don’t think I’m a sick person or that I harbour any dark thoughts for my fellow humans, but I do have an obsession with death (yep… records called Life and Afterlife may have given that away). Lately, I’ve been listening to a lot of The Cramps and their inspirations, and the absurdist horror themes within has lead me to watching a lot of horror movies. Has the horror and absurdity of Trump being elected got anything to do with this? There’s plenty of dark politics new and old, since colonialisation that compounds it for me too maybe? Lucky I can channel it all into the free-for-all of NO ZU and the people of Rennes can join us in an unholy party where we can exorcise ourselves with sweat and love.

Photo : Nadeemy Betros

Mixtape exclusive


Spécial Transmusicales : Tsushimamire

Les Rencontres Trans Musicales de Rennes fêteront leur 38ème édition du 30 Novembre au 4 décembre prochains. On vous en a parlé précisément ici, et parmi l'armée de groupes qui mettront la capitale bretonne à feu et à sang d'ici peu, nous en avons choisis trois qui pourraient bien marquer le festival de leur empreinte, et qui ont accepté non seulement de se prêter à l'exercice d e notre interview Out Of The Blue, mais aussi de nous gratifier de mixtapes exclusives, histoire de se mettre dans l'ambiance.

TSUSHIMAMIRE, Mercredi 30 Novembre Ubu 00h00
 
Le trio féminin Tsushimamire  est ultra connu au Japon, son pays d'origine. Avec leurs chansons qui bouffent à pas mal de râteliers, du punk au jazz en passant par le surf ou le ska, et des textes, pour ce qu'on en sait, assez délirants, nos nouvelles amies du soleil levant arrivent souvent à nous réjouir, et c'est déjà beaucoup. Et sur scène, pas question de s'ennuyer: en participant au "Burlesque Tour" des Suicide Girls aux États-Unis, Tsushimamire a été à bonne école. Au tour de Mari, chanteuse et guitariste du groupe, de répondre à nos questions.

D'ou viens-tu ?
Where do you come from?

De Tokyo, au Japon !

Tokyo, Japan!

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Partout. Je veux être impressionnée et je veux faire en sorte que n'importe qui se sente impressionné par moi.

Everywhere. I want to be impressed and I want to make someone feel impressed.

Pourquoi la musique ?
Why music?

J'adore chanter. Nous avons créé TsuShiMaMiRe en 1999, notre musique et notre groove m’a toujours impressionné. Je sentais que c’était notre destin de le faire. Donc j’ai choisi la musique.

I love sing. TsuShiMaMiRe formed in 1999. I really impressed our music and our groove. And I felt destiny. So, I choose music.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

Mmm...Aucune idée. Peut-être serais-je devenue comédienne ?

Mmm...No idea. Maybe I’ll be a comedian?!

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Tomber amoureuse et rencontrer l'amour. Sinon, faire de la bicyclette me donne beaucoup d'idées.

Fall in Love and Cross in Love. And riding a bicycle gave me a lot of ideas.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

J'ai crowdsurfé pendant la chanson "My Brain Is A Shortcake" et je me suis sentie libre, comme si je pouvais voler.

I did crowd surf during the song “My brain is shortcake" And I feel more free. And I feel I can fly.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Je suis vraiment une fille désordonnée.

I’m really messy girl…

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Non, aucune vie après ça, mais je suis vraiment douée pour travailler à mort en studio

No,No life… But I’m good at soul-destroying labor in the factory…

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Aller aux toilettes !

Go to Restroom!


Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Oh, je passe vraiment ma vie avec Tsushimamire... Cinq jours par semaine : trois jours de studio et deux jours de concerts. C'est bien suffisant !

Oh, my life is almost with TsuShiMaMiRe… Five days a week…Three days studio, two days shows...It’s enough!!!!

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

C’est maintenant, mon climax. Sinon la tournée la plus intéressante de notre carrière fut sûrement le « Suicide Girls Burlesque Tour » en 2005 et 2006 aux États-Unis. Des concerts déments. Chaque jour, on assistait à des shows vraiment « Burlesque » dans les salles où nous allions.

Now is the climax. And I think it’s the most interesting tour in our career, That was “Suicide Girls Burlesque Tour” 2005 and 2006 in U.S. It was really crazy shows. Everyday, we saw Burlesque show in the venue.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Apprendre l'Anglais est la meilleure chose pour ton futur !

Learning English is the most important thing for your future!!!


Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Garder une vie saine, c’est la chose la plus importante pour TsuShiMaMiRe. On veut continuer jusqu’à 80 ans. Le morceau Speedy Wonder parle d’ailleurs de ça.

Healthy life is the most important thing for TsuShiMaMiRe. We have to keep on rockin’ until 80 years. I sing about that in Speedy Wonder.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

On veut la simplifier tout en la rendant plus puissante.

It will be more simple. And it will have more power.


Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)

Your guilty pleasure or hidden treasure ? (musically or not)

Je suis une fan d’animaux en peluche ! J’ai le pingouin en peluche le plus mignon qui soit, ramené de notre tournée aux États-Unis en octobre dernier. Du coup je viens avec lui aux Trans Musicales cette année ! 

I am a mania of Stuffed Animals. I got a cutest Stuffed Penguin from our U.S. tour in Oct. And now, I always think about Trans Musicales with my Penguin!!!!

Mixtape exclusive


Spécial Transmusicales : Kondi Band

Les Rencontres Trans Musicales de Rennes fêteront leur 38ème édition du 30 Novembre au 4 décembre prochains. On vous en a parlé précisément ici, et parmi l'armée de groupes qui mettront la capitale bretonne à feu et à sang d'ici peu, nous en avons choisis trois qui pourraient bien marquer le festival de leur empreinte, et qui ont accepté non seulement de se prêter à l'exercice d e notre interview Out Of The Blue, mais aussi de nous gratifier de mixtapes exclusives, histoire de se mettre dans l'ambiance.

KONDI BAND, Mercredi 30 Novembre Ubu 22h40

Loin de la simple curiosité exotique qui fait tant vibrer des hordes de blanchots en mal de caution tiers-mondiste, le duo formé par Chief Boima et Sorie Kondi, maître du kondi (piano à pouces) balance une sauce afro-electro inédite et pleine de sueur, qui replace avec brio la Sierra Leone sur la carte des musiques actuelles. Sorie répond à nos questions.

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

De Sierra Leone et des États-Unis. Certains membres du groupe sont originaires de Londres, aussi.
We are from Sierra Leone and USA (with Sierra Leonean roots). Band members are coming from London as well.

Ou vas-tu ?
Where are you headed?

Partout, on l’espère.

Hopefully everywhere

Pourquoi la musique ?
Why music?

Elle fait partie du tissu culturel en Sierra Leone, et on ressent que l’on a une manière très personnelle de contribuer à ça, alors pourquoi pas ?

It’s part of our cultural fabric as Sierra Leoneans, and we feel like we have a unique perspective to contribute to the world, so why not?

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

En ce qui concerne Sorie, c’est un artisan, il sait comment fabriquer du savon ou tisser. Boima, il est écrivain et professeur, mais l’agriculture l’intéresse aussi.

For Sorie… he’s a craftsman… he knows how to make soap and he does weaving. For Boima, he is a writer and teacher, but maybe also farming?
Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Le monde est injuste.

The world is unfair.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

Quand on s’est rencontré à New-York, où on a pu jouer quelques concerts et enregistrer notre premier album.

When we were able to meet in New York, play some shows, and record the first album.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Le manque de temps et d’argent.

Lack of time and money.

Y a-t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Non ça n’existe pas.

There’s no such thing.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Une bière

One beer


Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Robert Glasper

Robert Glasper

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Créer une école Kondi à Freetown, et encourager les Sierra-Leoniens à mieux s’approprier leur propre culture.

Creating a Kondi school in Freetown, and helping to encourage Sierra Leoneans to embrace their own culture.


Retour à l'enfance, quel conseil te donnes-tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Ne jamais s’arrêter.
Don’t stop

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Détendu.
Relaxed

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Travailler avec plus de musiciens, créer un plus gros son avec un groupe élargi.

Hopefully being able to work with more musicians, creating a bigger sound and band.

Un plaisir coupable ou un trésor caché (musique ou hors musique) ?
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Une bière.
One beer.

Photo : Alexis Maryon

Mixtape Exclusive


Alppine

Alppine, mené par Diego Delgado et Alberto Bermejo est un projet expérimental musical et visuel où s'entrecroisent electronica, noise et rock. Ils ont déjà plusieurs EPs à leur actif, dont Arde El Mar aux sonorités shoegaze et où vient s'ajouter la voix de Marta Capdevila au chant. À l'occasion d'un live puissant et envoûtant qu'ils ont donné au Freedonia, lieu underground de Barcelone, nous avons décidé de les soumettre à notre interview Out Of The Blue. Leur dernier EP, Tizanis, est sorti un peu avant l'été.

D'où venez-vous ?
De donde venís?

Barcelone et Madrid.

Barcelona y Madrid.

Où allez-vous ?
A donde vais ?

Barcelone.

La ciudad condal.

Pourquoi la musique ?
Porque la musica?

Nous nous sommes rencontrés et, en moins d’une minute, nous parlions des disques que nous aimions jouer dans les nineties. Au bout de quelques mois, nous improvisions sur des machines chez Diego. Le premier titre que nous avons composé s’appelait Sunny Tunnel, ça nous a plu, c’était en 2012.

Nos conocimos y en un minuto estábamos hablando de los temas que nos gustaba pinchar en los 90, al cabo de pocos meses estábamos improvisando con maquinitas en la casa de Diego. Lo primero que hicimos solo empezar a tocar se llama Sunny Tunnel. Nos quedamos entusiamados, eso fue en el 2012.

Et si vous n'aviez pas fait de musique ?
Y si no hubiera hecho de la música?

Nous venons tous les deux du monde de l’image donc au final notre projet n’est pas que musical, il est ouvert à d’autres disciplines artistiques, et l’image tient beaucoup de place et de poids dans nos lives.

Los dos venimos del mundo de la imagen por lo que al final no es solo musica. El proyecto esta abierto a otras disciplinas artística, la imagen puede tener mucho peso en nuestro directo.

Une épiphanie personnelle ?
Una epifanía personal?

Ah ! Ah ! Tu ne nous croiras pas mais nous avions une track que nous n’avons jamais enregistré qui s’appellait A Quart Of Epiphany. On rigolait de l’idée que quelqu’un puisse avoir ne serait-ce qu’une petite épiphanie...

Jaja no te lo creeras pero teníamos un tema que nunca grabamos y que se llamaba A Quart Of Epiphany nos reiamos con la idea de alguien podiese tener una poquito de epifania, o sea - lo veo pero solo un poco... una stupidez vamos.

Une révélation artistique ?
Una revelacion artistica?

Au début, nous étions esclave du MIDI. Plus maintenant et c’est beaucoup plus fun.

Al principio eramos esclavos de MIDI, ahora ya no, es mucha mas divertido.

Le revers de la médaille ?
Cualquier inconveniente?

Pas trop de live, mais je suppose que ça a à voir avec la loi de l’offre et de la demande. Ou alors nous sommes un mauvais groupe, à toi de voir.

Pocos directos, supongo que tiene que ver con la ley de la oferta y la demanda o que somos un mal rollo de banda, lo cual nos pone.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Hay vida después de la muerte artística?

Nous ne comprenons pas le concept de mort artistique.

No entendemos el concepto, muerte artistica.

Un rituel de scène ?
Un ritual antes de monatr en el escenario?

Une bière et des étirements.

Una cerveza y estiramos la espalda, en vano.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Con quién le gustaría trabajar (música y no musical)?

Thurston Moore, Brian Eno. Y a-t-il quelque chose de plus original ?

Thurston Moore, Brian Eno. ¿Hay algo mas original?

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
Cuál sería el punto culminante de su carrera artística?

Apparaitre dans un épisode des Simpson.

Salir en los Simpson.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Vuelta a la infancia, ¿qué consejo le das a ti mismo?

Joue, joue, joue. Crée, crée.

Toca toca toca. Crea crea.

Comment te vois tu dans trente ans ?
Cómo se ve usted dentro de treinta años?

Avoir encore plus de plaisir. (la magie de la musique)

Pasándolo mejor todavia. (la magia de la música)

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Un placer culpable o un tesoro escondido? (Música y no musical)

Nous décidons de la setlist des concert dans un restaurant japonais où nous avons l'habitude d'aller, c’est pas très rock’n’roll, ça va nous coûter quelques fans...

Hacemos el set list de los conciertos en un Japones, si lo se, es muy poco Rock´n Roll y esto nos va a costar algún fan... es lo que hay.

Écoute exclusive

Audio

Tracklist

Alppine - Tizanis (20 mai 2016)
01. 60 Lies
02. Tizanis
03. Places


Hysteric

On avait découvert Hysteric en 2011 via sa première production d'edits  sortie sur le label d'Otto Kraanen Bordello A Parigi. Dans le même temps l'australien construisait tranquillement son projet Mothball Record - label spécialisé dans la rééditions d'obscures projets sortis des tréfonds des années 80 - permettant à cet insatiable collectionneur de perles oubliées de rentrer en connexion avec d'autres pourfendeurs de délires passéistes tels les influents Ostra Discos ou Public Possession.

Ces dernières semaines, l'homme de Melbourne est venu poser ses vieilles galettes délicieusement tunées sur les platines de quelques clubs européens, on en a profité pour lui soumettre notre salves de questions OOTB  et ainsi mieux cerner le personnage. Il nous offre au passage en écoute exclusive son set joué lors de son récent passage au club Kaiku d'Helsinki.

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

Je suis originaire de Melbourne, en Australie. Plus précisément de Ripponlea, une petite ville près de la mer.

I’m from Melbourne, Australia. Specifically ‘Ripponlea’, a tiny suburb not too far from the beach.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Pouvoir, je l’espère, passer plus de temps en Europe, où j’ai l’impression que ma musique passe mieux. :)

hopefully to spend more of my time in Europe, where I think my music works better :)

Pourquoi la musique ?
Why music?

Depuis mon enfance, j’ai toujours été dingue de musique et de disques, c’était une évolution naturelle pour moi que d’aller vers ça.

Since I was a child I was always crazy about music and records, so it was a natural progression.

Et si tu n’avais pas fait de musique ?
And if music wasn’t your thing?

Avant d’être DJ, j’ai toujours voulu être stakeborder professionnel, mais je n’étais pas assez bon (de loin). Sinon, qui sait ce que j’aurais fait… J’ai un vrai déficit d’attention et je m’ennuie rapidement, la plupart des boulots traditionnels sont vraiment frustrants pour moi.

Before DJing, I always wanted to be a skateboarder professionally, but I wasn’t good enough (by a long way). Otherwise who knows, I have a short attention span and get bored quickly so most “traditional” jobs are frustrating for me.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

La première fois que j’ai entendu de l’italo-disco était assez intense, pour moi. Je n’avais pas encore Internet à cette époque et je devais attendre de rendre visite  à des amis qui possédaient, eux, une connexion pour récupérer mon « fix » de nouveaux mixs et de découvertes.

Hmm the first time I heard italo is a big one. I had no internet at that time and was reliant on visiting friends with internet to get my “fix” of new mixes and discoveries.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

C’est arrivé de manière un peu accidentelle, mais la compilation sortie chez Public Possession l’année dernière, sur laquelle je me suis retrouvé avec Tamas Jones de Carpentaria, m’a ouvert à de nombreuses nouvelles opportunités.

It was a bit accidental how it happened, but the record I shared with Tamas Jones/Carpentaria on Public Possession last year created a lot of new opportunities for me.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Pas vraiment, je suis vraiment reconnaissant de la chance que j’ai eue jusque là, même si le parcours pour arriver à mes fins à parfois été assez difficile ou pas à l’image de ce que je m’étais imaginé.

No- I’m grateful for every chance I’ve been given so far, even if the realization was sometimes difficult or not how I imagined.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Une mort artistique… Hum je crois que l’on peut regarder n’importe quelle carrière d’un artiste comme une série de changements en terme de popularité ou d’activité. J’ai été DJ, éditant et collectionnant des disques, à une époque où personne n’y prêtait vraiment attention, et je pense qu’il est possible (bien que je ne le souhaite pas) que ce genre de moment revienne de nouveau à l’avenir. Pour l’heure, je prends juste plaisir à vivre tout ça.

Artistic death hmm you can look at any artist’s career as a series of fluctuations in popularity or activity. I have been DJing, editing and collecting when honestly no-one was listening, and I’m sure it’s possible (though not desirable) that can be the case again in the future. For the moment, I am just enjoying the ride.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Un bon espresso est crucial ! Et parfois arriver en soirée un peu en avance, pour écouter le DJ avant moi, sentir l’atmosphère…

A good espresso is essential! And to be at the party some time in advance to hear the DJ before me, take in the atmosphere, etc.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Pour moi c’est plutôt la question de savoir qui voudrait travailler avec moi… J’ai eu quelques demandes de remixs ces derniers temps, j’en suis plutôt content.

it’s more a question who would work with me.. I have a few remix requests at the moment which I am happy to be asked for.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Je n’aime pas trop me dire qu’il y aura un climax dans ma carrière parce que tout ce qui arrive ensuite n’est qu’une chute, j’espère juste continuer ce que je fais actuellement. Les moments les plus importants pour moi restent les disques que j’ai sortis et beaucoup des soirées dans lesquelles j’ai joué en Europe ces 2 dernières années, tout autant que les gens que j’ai rencontrés à cette occasion. 

I don’t like to think of there as a climax because everything after that is downhill, I just hope to continue as I am. Highlights so far have been the records I released and many of the parties I played in Europe during the past 2 years, and the people I met in the process.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Le même conseil que celui que je me donne aujourd’hui : si tu as une idée, c’est mieux de commencer et de finir quelque chose (n’importe quoi) plutôt que sans cesse réfléchir à le faire sans jamais se lancer.

The same advice I would give myself now: if you have an idea, it is better just to start and finish something (anything) rather than constantly thinking about it and doing nothing.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

J’espère être toujours DJ, dans le milieu de la musique.

Hopefully to still be DJing and involved with music.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Je voudrais davantage travailler à l’aide de sample et de collages mais aussi sur edits un peu moins directs, un peu plus complexes.

I would like to work more on sample-based production/assemblages and possibly less “straight” edits.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Dormir !

Sleeping!  

Exlue


Sutja Gutierrez

On se souvient de Sutja Gutiérrez notamment avec son groupe The Fruhstucks et ses tracks electro-pop lo-fi mignonettes (ici et ) - puis on l'a un peu perdu de vue. Pourtant le bonhomme n'est pas resté inactif. Bien au contraire, il a multiplié les collaborations comme producteur ou vocaliste pour AFFKTRob Garza (Thievery Corporation) ou Edu Imbernon, et a même sorti un album solo Cult & Truth sur le label californien Bleeding Gold Records. Toujours expérimentant sur des sonorités pop lo-fi, prennant parfois des envolées psychédéliques, le producteur hispanique a sortit un excellent nouveau titre hypnotique dénommé Ubi Sunt il y a quelques semaines sur le label Rotten City Records du producteur madrilène Alvaro Cabana. On a décidé de prendre de ces nouvelles via notre OOTB interview, il nous a fait cadeau d'un edit bien perché du titre Eight Whiskus de John Cage et Joan La Barbara. Enjoy !

 

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

Je viens d’une petite ville de la côte méditerranéenne espagnole qui s’appelle Vinaròs.

I come from a small town called Vinaròs located in the Mediterranean coast of Spain.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

J’imagine que la créativité, tant dans la vie que dans l’art est ma destination la plus précise, mais je ne connais pas encore tous les détails...

I guess creativity in life and art is my most clear destination, but I’m still figuring out all the details…

Pourquoi la musique ?
Why music?

Parce que la musique était ce qui me convenait le mieux. Quand j’étais plus jeune, je ne me suis jamais senti bon élève mais un jour, la musique est venue frapper à ma porte et une fois que j’avais commencé je ne pouvais plus m’arrêter. Je me suis vu plonger dans un tourbillon de créativité, de passion et de stimulation. Maintenant je suis heureux de dire que je me sens beaucoup mieux et à l’aise avec moi-même et je serais un imbécile si j’arrêtais un jour de créer de la musique.

Because music was what worked better for me. When I was younger I never felt that I was a good student, but one day the music process knocked at my door and once I started I couldn’t stop at all. I saw myself immersed in a work-spiral of creativity, passion and stimulation. Now I’m glad to say that I feel much better and comfortable with myself and I would be such a fool if I ever stop creating music.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

C’est beaucoup trop difficile de savoir. La musique m’a aidé à me connaître de tant de façons différentes que maintenant, j’ai l’impression que je pourrais être bons dans tellement de trucs (la poésie, la philosophie, l’art, etc). Donc si la musique n’était pas mon truc, je ne sais pas vraiment, choisis une vie au hasard et ce serait celle-ci.

That’s way too difficult to know. I mean, music helped me know myself better in so many different ways that now I feel like I could be good at so many different things (poetry, philosophy, art, etc.) so, if music wasn’t my thing I don’t really know, just pick a random life and then you got it there.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

La seule chose que j’ai ressenti comme une épiphanie s’est déroulée il y a plusieurs années. J’étais chez un ami, allongé sur le lit et on a décidé de prendre “un truc très bizarre”. On a mis de la musique et on a laissé le truc faire effet, puis je me suis senti plonger toujours plus profond et si vite que j’ai compris que j’avais perdu le contrôle. Ça ne faisait pas comme se faire enterrer, c’était plus comme plonger au plus profond de mon âme et m’allonger au centre de la Terre comme La Maja Nue (un tableau de Goya, ndlt). J’ai vu une putain de lumière au loin, quelque chose comme regarder la TV avec 600 mètres entre toi et la télévision. Quand je me suis réveillé, j’étais complètement scié, je suis rentré sans rien dire chez moi en pensant “Qu’est ce que c’était que ce bordel ?” - et c’est quelque chose que je n’oublierai jamais.

The only thing I ever felt similar to an epiphany was many years ago, I was at a friend’s house lying in bed and we decided to take “something very weird”. We put the music on and let the thing take effect on us, then I started feel myself going down and down so fast that I realized I was out of control. It wasn’t like being buried underground, it was more like falling down deep into my soul and lying in the centre of the earth like The Nude Maja. I saw a damn light far away, something like watching TV with 600 meters of distance between you and the television. When I woke up I was totally blown away and went in total silence to my house thinking “what the hell was that?” – and that was something that I will never forget.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

Je crois que j’ai eu plein de révélatons différentes et intéressantes au cours de ma carrière musicale et c’est parce que je suis dans le changement permanent et chaque changement a sa place et sa valeur. C’est difficile d’en choisir une seule. J’ai commencé il y a des années avec un ordinateur portable et quelques matériels studio bon marché (que j’utilise toujours) et regarde moi maintenant, j’ai l’impression d’être une bête curieuse. Mais une chose est certaine, depuis ce temps et jusqu’à aujourd’hui, je continue d’éplucher les couches sans trop y réfléchir, je reste calme et patient, c’est tout.

I think I had many different and interesting breakthroughs during my musical career and that’s because I’m in constant change and each change has his own place and value. It’s hard to pick just one. I started years ago with a laptop and some cheap studio elements (which I’m still using) and look at me now, I feel like I’m such a freak character. But one thing is clear, since then and up to today I keep peeling the onion without thinking too much about it, I stay calm and patient, that’s all.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Ils font parti du processus mais je crains de ne pas être le genre de personne qui aime parler des revers. Mes problèmes sont si insignifiants en comparaison des vrais problèmes auxquels on est réellement confrontés que j’essaie juste de rester attentif et positif, de partager le meilleur de moi-même. Ceci étant dit, continue de t’élever en tant qu’être humain et ne regarde pas en arrière (pas trop).

They are part of the process, but I’m afraid I’m not the kind of person who likes to talk about downsides. My problems are so insignificant in comparison to the real problems we’re actually facing that I just try to stay awake and positive, sharing all the best from me. Having said that, keep on rising as a human being and don’t look back (too much).

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

La mort artistique doit être quelque chose inventé par quelqu’un qui ne s’intéresse pas ou ne connais rien à l’art. Là où il y a de la vie, il y a de l’espoir pour tout le monde et la seule chose que l’on doit faire c’est de s’intéresser, d’aimer et de partager. Ça dépend de toi et de comment tu vois les choses autour de toi, tout ce dont tu as besoin c’est de ton cerveau alors, s’il te plaît, fais le faire fonctionner.

Artistic death might be something invented by someone who doesn’t care or know about art at all. If there’s life, there’s hope for everybody and the only thing you have to do is to care, love and share. It depends on you and the way you see the things around you, all that you need is in your brain so, please keep that part always running.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

J’ai presque tout essayé mais rien ne semble fonctionner avec moi et je finis toujours par me sentir stupide à faire tout ça.

I’ve tried almost everything but nothing seems to work with me and I always end feeling very stupid by doing all of that.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Dans la vraie vie, je dirais Simeon Cox de Silver Apples. En rêve, sans aucune hésitation je choisirais le seul et unique Viking de la 6ème avenue, Louis Thomas Hardin, aussi connu sous le nom de Moondog.

In real life I would say, Simeon Cox from Silver Apples. In dreams, without any doubt I would choose the one and only Viking of the 6th avenue, Louis Thomas Hardin also known as Moondog.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Je serais aussi heureux que maintenant si je pouvais continuer à grandir en tant qu’être humain qui aime l’art. Ce serait un super climax pour moi. J’aimerais aussi avoir moins de déboires et de problèmes à l’avenir mais comme je l’ai dit plus haut, ils font partie du processus donc, je ne sais pas du tout ce que le future me réserve.

I’ll be happy as much as I am now if I could just continue growing as a human being who loves art. That would be a great climax to me. I would also like to have less setbacks and problems in the future but as I said before they’re part of the process so, I don’t really know what the future holds for me.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Ne crains rien ni personne et prépare toi à la vraie jungle.

Do not fear anything or anybody and prepare yourself for the real jungle.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Pareil qu’aujourd’hui mais beaucoup plus calme et sage.

Same as now but much quieter and wiser.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Tous les chemins mènent nul part ce qui rend le futur encore plus confus et perturbant. On verra, je suis plein de surprises.

All paths lead to nowhere and that makes an even more confusing and disturbing future. We’ll see, I’m full of surprises.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Je crois que le vin est devenu mon plaisir coupable le plus évident.

I guess wine has become the clearest guilty pleasure of mine.

Photo: © Andrea FG
Traduction: Marie-Éva

Ecoute Exclusive

Audio


Norwell

On a découvert Balázs Semsei aka Norwell grâce à la sortie du EP Her sur le label de Fairmont, Beachcoma, il y a déjà deux ans de cela. Deux titres techno dreamy à l'influence Border Community qui nous avait fait passer de bons moments. La même année avec son ami et compatriote S Olbricht une tape, Untitled, parue chez le label Londonien Cleaning Tapes aux titres techno un peu plus abstract avait fini de nous convaincre que Norwell était un producteur à suivre de très près. Alors que cet été sortait son deuxième excellent album Grasslands sous forme de tape auto-produite, on a décidé qu'il fallait soumettre le producteur hongrois à notre interview Out Of The Blue.

D'où viens-tu ?
Where do you come from?

Budapest

Budapest

Où vas-tu ?
Where are you headed?

En Europe (en espérant qu’il n’y aura pas de Huxit après le Brexit).

To Europe (hopefully the Huxit won’t happen after the Brexit).

Pourquoi la musique ?
Why music?

La musique a toujours été essentielle dans ma vie. Elle m’emmène là où rien d’autre ne peut.

Music has always been essential in my life. It brings me places where nothing else could.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

Je ne peux pas vraiment imaginer ma vie sans au moins écouter de la musique. Si je ne faisais pas de la musique, je me concentrerais probablement encore plus sur mon boulot et j’aurais une vie moins amusante. Donc je suis très heureux d’avoir trouvé la musique comme moyen d’expression. Je crois que tout le monde a besoin d’au moins un passe-temps qui permette ça, surtout de nos jours, quand la chose la plus commune est d’acheter son bonheur. Mais c’est juste provisoire.

I can’t really imagine my life without at least listening to music. Although without making music I’d probably focus even more on my day job and I’d have a less amusing life. So I’m really glad I found writing music as a self expression. I think everyone needs at least 1 hobby where they can do that especially nowadays when buying happiness is one of the most common things to do. But that’s just a temporary thing.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

“Une de ses qualités est la sobriété” (je ne sais pas si ce sont les bons mots en anglais mais les gars, apprenez à boire avec modération ! :)).

“One of his virtue is austerity” (Don’t know if these are the right words in English, but kids, know when to stop drinking alcohol! :))

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

J’ai l’impression que chaque sortie sera mon prochain succès. Non pas du point de vue de la popularité mais j’essaie toujours de composer une musique meilleure que la précédente et de trouver de bons labels. Quand ça se produit, je suis satisfait, je ne veux pas être célèbre ou gagner ma vie avec la musique. D’ailleurs aujourd’hui, avec autant d’artistes et de sorties (même dans la scène musicale underground), que peut-on qualifier de réel succès ?

I felt at all of my releases that it’s my next breakthrough. Not popularity-wise but I always tried to make better music than previously and find good labels for them. When that happens I’m satisfied, I don’t want to be famous or make a living from music.
By the way nowadays when there are so many artists and releases out there (even in the underground music scene) what is a real breakthrough?

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Tu veux dire de la révélation ? Si oui, alors je ne le crois pas. Comme je ne veux pas vivre de la musique, je suis libre de faire ce que je veux. Je vois/entends beaucoup d’artiste qui, après leur premier succès, essaient de se répéter, de faire la musique que leur public attend. Ils perdent une partie de leur liberté créatrice qui à la base de la musique de qualité selon moi.

You mean of the breakthrough? If yes then I don’t think so. Since I don’t want to make a living from music I’m free to do whatever I want. I see/hear on many artists that after their breakthrough they try to repeat themselves, make music what their audience expects. They partly loose their freedom of making music which is the core of good music in my opinion.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je l’espère vraiment. Mais je crois que l’artiste en soi ne meurt jamais réellement.

I really hope so. But I think that the artist will never die in you.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Boire un verre de Unicum (un spiritueux traditionnel hongrois) en me souhaitant de jouer un bon concert devant un bon public.

Having a ‘play a good set and have a good audience’ Unicum (it’s a traditional Hungarian spirit)

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Thom Yorke et James Holden. J’adorerais aussi passer quelques semaines dans un studio avec Gerald Donald.

Thom Yorke and James Holden. I also would love to spend a few weeks with Gerald Donald in a studio.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Avoir un groupe qui joue des morceaux électros inspirés de la “kosmische music”.

Having a band which plays kosmische inspired electro songs.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

N’arrête pas le piano. Sois moins anxieux.

Don’t stop playing the piano. Be less anxious about everything.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Toujours en train de faire de la musique quelque part à la campagne. Au-delà de ça, je souhaite simplement être un homme de 59 ans heureux et satisfait de sa vie.

Still making music somewhere in the countryside. Besides that I just want to be a happy 59 years old man who’s satisfied with his life.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Difficile à dire. Il y a un an et demi, je n’imaginais pas travailler sur des morceaux électros. J’étais fan de “kosmische music” (je le suis toujours). Donc pour le moment, je pense que je mettrais plus l’accent sur l’électro au cours de l’année qui vient. Ce serait génial de faire un album électro avec moins de titres de club. Je suis de plus en plus intéressé par l’électro non orientée vers les clubs. Ce sera probablement ma prochaine voie.

Hard to say. I didn’t think 1,5 years ago that I’ll work on electro songs anytime. I was really into kosmische music (I still am). So for now I think I’ll put a bit bigger emphasis on electro in the next year. It would be great to make an electro album with less club tracks. I’m more and more interested in non club focused electronic music. Probably that’s the way to go ahead for me.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Cuisiner. Je me suis apperçu il y a deux ans que j’aimais cuisiner, ça me détend. Pourquoi est-ce un plaisir coupable ? Depuis j’ai pris 20 kgs. :)

Cooking. I realised 2 years ago that I like to cook, it relaxes me. Why is it guilty? Since then I gained 20 kgs. :)

Écoute exclusive

Écoutez ci-dessous en exclusivité l'edit que nous a concocté Norwell pour le titre Buntil du duo Knobkreek. Knobkreek est un projet basé aussi à Budapest composé du chateur-guitariste Ákos Déri aka Berriloom et du claviériste Bálint Zalkai aka Alpár. Leur musique explore les territoires leftfield ou des synthé psyché se mêlent à des thèmes de guitare shoegaze. Projet à suivre aussi...

https://soundcloud.com/knobkreek/buntil-norwell-edit/s-AxFWI

Audio


Ecouter et acheter Grasslands ici


Alessandro Parisi

En 2013, l'Italien Alessandro Parisi sortait Hic Sunt Leones sur le label romain Minimal Rome, album retro-futuriste aux sonorités analogiques obscures épiques et sacrées. On est depuis devenu fans et on le suit au fil de ses sorties toujours aussi cinématiques et froides (La Porta Ermetica, Naonian City Nights). En attendant son prochain album, on peut le retrouver sous l'alias Hesperius Draco aux côtés de Hyboid, Kid Machine et In Aeternam Vale sur l'EP Femur sorti sur le très bon label catalan Clásicos Del Ruido.

D’où tu viens?
Where do you come from?

Du domaine Zora.

Zora’s domain.

Où tu vas?
Where are you headed?

Je retourne dans le futur.

Back to the future.

Pourquoi la musique?
Why music?

Ça donne des couleurs à mon existence.

Because makes my existence colorful.

Et si tu n’avais pas fait de musique?
And if music wasn't your thing?

Ce serait pas moi. Je peux pas répondre.

It wouldn't be me, I can’t answer.

Une épiphanie personnelle?
An epiphany of yours?

Quand je me suis rendu compte que j'existais
First time being present.

Une révélation artistique?
Your artistic breakthrough?

Déclencher une 707 avec un JX3P.

Triggering 707 with JX3P.

Le revers de la médaille?
Any downside?

La musique demande du temps.

Music takes time.

Y a-t-il une vie après la mort artistique?
Is there life after artistic death?

La mort artistique est un non-sens. Quand un artiste meurt, il meurt. L’art continuera à flotter alentour, attendant le prochain récepteur pour être canalisé.

Artistic death it's a nonsense concept. When artists die, they die. Art will be still floating around waiting for the next receptor to be canalized.

Un rituel de scène?
Your pre-stage ritual?

Je prie la sainte Triforce.

I pray the holy Triforce.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique?)
Who would you work with (musically or not)?

Thomas Bangalter.

Quel serait le zénith de ta carrière?
What would be the climax of your career?

Être satisfait de ma musique.

Being satisfied of my music.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnerais-tu?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Mange moins, étudie plus.

Eat less, study more.

Comment te vois-tu dans trente ans?
How do you see yourself thirty years from now?

Je ne peux pas au-delà de choix que je n’ai pas encore faits.

I can't see beyond choices I haven't done yet.

Comment vois-tu ta musique évoluer?
How do you see your music evolve?

Vers quelque chose d’utile aux gens, à un niveau pratique, issu de la recherche et d’études à l’approche scientifique.

To something practically useful for the people, based on research and studies with a scientific approach.

Un plaisir coupable ou un trésor caché? (musique ou hors musique?)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Plaisir coupable : reprendre de vieilles guimauves catholiques italiennes.
Trésor caché : un CD de vieilles guimauves catholiques italiennes.

Guilty pleasure: covering old italian catholic cheesy songs.
Hidden treasure: old italian catholic cheesy songs CD.

Traduction: Ted Supercar

Écoute exclusive


Ausmuteants

Photo: © Carolyn & Dom
Traduction: Marie-Éva

 

Ausmuteants, c'est la grosse révélation du festival Villette Sonique de l'année dernière. On avait pris une grosse claque devant le groupe australien et leur synth punk exalté et on avait bien déliré grâce à leur énergie et leur franche déconnade. Du coup on a voulu les soumettre à notre petite interview, là aussi on a bien rigolé...

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

Victoria en Australie.

Victoria, Australia.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Ici. Je ne quitterai plus jamais la maison.

Staying put. Never ever leaving home again.

Pourquoi la musique ?
Why music?

La musique est juste notre passe-temps. Nous sommes tous très concentrés sur nos carrières. Shaun est officier de police, Billy est professeur d’histoire, Marc est chef pâtissier et je suis pompier volontaire.

Music is just our hobby. We are all very focussed on our careers. Shaun is a Police Officer, Billy is a history teacher, Marc is a pastry chef and I volunteer as a fire fighter.

Et si la musique n’avait pas été un passe-temps ?
And if music wasn't your hobby?

J’apprécie un bon verre de vin rouge et faire des mots-croisés entre amis.

I enjoy a fine glass of red and a cryptic crossword amongst friends.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Que la raison de notre présence sur Terre est de stopper tous les méfaits et d’améliorer le mode de vie général.

That we were put on Earth to stop wrong doings and improve the general publics way of life.

Ta percée artistique ?
Your artistic breakthrough?

J’ai peint une copie de La Ronde de Nuit de Rembrandt, mais dans le style de John K.

I painted a copy of Rembrandts’ “The Night Watch” but in the style of John K.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

J’ai réalisé une version de Ren et Stimpy dans le style de Rembrandt.

I animated Ren and Stimpy in the style of Rembrandt

Y-a-t’il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Ça prend du temps, mais ça s’améliore. J’écrivais des pièces de théâtre en 2004 sous un pseudonyme. J’ai mis en scène ma propre version de Cats d’Andrew Lloyd Weber, mais à la place des chats, les personnages étaient tous des voitures, sans émotion et sans aucune personnification. C’était littéralement trois voitures immobiles sur scène devant un fond vert sur lequel était projeté une allée. La représentation a eu lieu au Laycock Street Theatre à Gosford en Nouvelle-Galles du Sud le 21 avril 2004. Les critiques ont été horribles, je n’ai plus jamais écrit de pièces de théâtre par la suite et j’ai mis des années à me remontrer au NIDA (l’Institut national d’art dramatique en Australie, ndlt).

It takes time, but it gets better. I used to write plays in 2004 under a pseudonym. I directed my own take of Andrew Lloyd Weber’s Cats where instead of cats, the characters were all cars, with no emotion and absolutely no personification what so ever. It was literally three stationary cars on a stage in front of a green screen with an alley projected on it. The performance showed it at Laycock Street Theatre in Gosford, NSW on April 21st 2004. It received horrible reviews, I never wrote a play again and It was years before I showed my face again at NIDA.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

On prend tous une boisson différente et on les mélange, on saupoudre le tout avec nos pellicules, on y verse une goutte de sang puis on boit le mélange en récitant “Wohs Doog a Evah” en boucle.

We all get a different type of drink and mix it together, shake our dandruff into it, put a drop of blood in it, then drink it while reciting “Wohs Doog a Evah” over and over again.

Avec qui aimerais-tu travailler (musicalement ou non) ?
Who would you work with (musically or not)?

Avec Tim Allen pour faire du stand up. John Birkner jouerait les roulements de tambour après chaque chute.

Tim Allen doing stand up comedy together. John Birkner doing drumrolls after punch lines.

Que serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Ce serait formidable que Bruce Willis fasse une reprise de l’un de nos morceaux avec son groupe de blues.

It would be amazing to have Bruce Willis cover one of our songs in his blues band.

Retour à votre enfance - quel conseil te donnes-tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Tu peux écouter d’autres groupes que FEAR et Black Flag. Essaie d’écouter Young Marble Giants, Brian Eno et The Cannanes. Vois si tu aimes déjà. C’est pas grave si tu n’aimes pas, mais quand tu auras vingt ans, tu penseras que c’est génial. Ah et souviens toi que les punks ne sont pas obligés d’être des connards. Les punks ne sont pas obligés de jouer de la guitare. Les punks peuvent avoir un iphone et ne pas porter de veste en cuir si ça leur chante. Ne perds pas de temps à tenter d’impressionner des idiots. C’est cool si tu veux jouer au frisbee, ou à Pokémon, ou à Call of Duty ou si tu veux étudier les maths. C’est cool si tu détestes les jeux vidéos et que tu veux te concentrer sur tes études. Tu devrais aller sur Soulseek à la seconde ou maman et papa ont internet. Télécharge Killed by Death, Can’t Stop It et Back From The Grave et copie tous ces morceaux. Ne te fatigue pas à essayer d’être original.

You are allowed to listen to bands other than FEAR and Black Flag. Try listening to Young Marble Giants, Brian Eno and The Cannanes. See if you like it yet.  It’s cool if you don’t, but when you’re in your twenties, you’ll think it is amazing. Oh yeah, remember punks don’t have to be dicks. Punks don’t have to play guitar. Punks can have an iphone and not wear a leather jacket if they want to. Don’t waste time trying to impress idiots. It’s cool if you want to play frisbee or Pokemon or Call of Duty or practice mathematics. It’s cool if you hate video games and you want to concentrate on your academic career. You should get Soulseek the second Mum and Dad get the internet. Download Killed By Death, Can’t Stop It and Back From The Grave and then rip off all those songs. Don’t bother about trying to be original.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Je retournerais probablement à l’école. Après avoir rencontré les Plastiques (en référence au film Mean Girls, ndt) à l’école, je concevrais un plan afin de devenir l’une d’elles et détruire leur club de l’intérieur.

I will probably go to school again. After meeting the Plastics at the school, I will devise a plan to become one of them and ruin their popular club from the inside.

Comment voyez-vous votre musique évoluer ?
How do you see your music evolve?

On rajoutera un quatrième accord dans les morceaux à l’avenir.
We’ll add a 4th chord in songs in the future.

Un plaisir coupable ou un trésor caché (musique ou hors musique) ?
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

J’ai beaucoup écouté Nine Inch Nails et PJ Harvey dernièrement. Ce n’est pas un plaisir coupable mais j’imagine que certains idiots du garage ou certains plaisantins du punk trouveront ça bizarre.

I have been listening to a lot of Nine Inch Nails and PJ Harvey lately. Not a guilty pleasure, but I guess some garage turkeys / punk hams will think it’s odd?

Ausmuteants a sorti son dernier album Band of The Future sur le label de Melbourne Arght! Records, dont voici un extrait.

Audio

Ausmuteants - Coastal Living


Fresh Snow

Photo: © Yosh Cooper
Traduction: Marie-Éva

Si vous suivez hartzine, vous savez toute l'affection que l'on porte pour le label de James Mejia Hand Drawn Dracula. Activiste de la scène musicale de Toronto, HDD dévoile depuis quelques années la scène vibrante de la ville d'Ontario. L'ultime sortie est le second album du groupe instrumental kraut-noise-psych rock Fresh Snow.

On a donc profité de cette actualité pour soumettre Bradley Davis (guitariste du groupe) à notre petite interview Out Of The Blue - il nous a en plus concocté une petite playlist à découvrir ci-dessous.

D’où venez-vous ?
Where do you come from?

Fresh Snow est basé à Toronto au Canada, mais moi (Brad) je suis originaire du Midwest des États-Unis.

Fresh Snow is based in Toronto, Canada but I (Brad) am originally from the Midwestern United States.

Où allez-vous ?
Where are you heading to?

En tant que groupe, on se préoccupe moins de savoir où on va que de ne pas revisiter les mêmes endroits. Je pense que notre but ultime est de nous surprendre nous-mêmes.

As a band, we are less concerned about where we are going than we are about not going to the same place twice. I think the ultimate goal is to surprise ourselves.

Pourquoi la musique ?
Why music?

Je suis amoureux de la musique depuis que j’ai 5 ans. J’adore aussi les sessions d'enregistrement. Je trouve qu’il y a de la magie à capturer des sons. Tim et moi partageons la passion de la manipulation du son, et c'est ce qui est a permis de construire le groupe.
I have been in love with music since I was 5 years old. I love the act of recording as well. I find that there is magic in capturing sounds. The love of manipulating sound is something that Tim and I share and have built the band around.

Et si tu n'avais pas fait de musique ?
And if music wasn't your thing?

Je tire un plaisir équivalent à faire mes propres tortillas et cultiver des tomates. J’adorerais apprendre à fabriquer des étagères.

I get equal enjoyment out of making my own corn tortillas and growing tomatoes. I would love to learn how to build shelves.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Les erreurs sont souvent ce qu’il y a de mieux.

The mistakes are often the best part.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

Je crois que ma révélation artistique personnelle a été d’apprendre à ne pas tout contrôler. J’ai toujours été obsédé par le contrôle en ce qui concerne la musique, mais c'est très libérateur d'admettre qu'il existe parfois quelqu’un de plus compétent pour une tâche.

I think my personal artistic breakthrough has been giving up control. I have always been a bit of a control freak when it comes to music but admitting that sometimes there is a better person for the job is very liberating.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

On peut toujours voir le mauvais côté des choses si c’est ce qu’on cherche.
You can always find a downside if you look hard enough.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

C’est un art en soi d’être en vie. Je crois que parfois certains artistes peuvent dépasser leur public mais ça peut aussi marcher dans l’autre sens. Certains artistes disent ce qu’ils ont à dire et par la suite, on n’entend plus jamais parler d’eux mais ça ne signifie pas qu’ils ne vivent pas une vie d’artiste. Un poète qui fait ses courses, c’est de la poésie.

There is art in staying alive. I think some artists outgrow their audiences and sometimes it works in the other direction. Some artists say what they need to say and then we never hear from them again but it doesn’t mean that they aren’t living the life of an artist. A poet buying groceries is poetry.

© Yosh Cooper
© Yosh Cooper

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Je n’ai pas de rituel établi. Je crois que ce que je préfère, c'est prendre 2 verres avant le concert, et si toutes les lumières s’allument sur mon matos je suis content.

I don’t have any set in stone rituals. I think that 2 drinks before the show is my sweet-spot, and if all the lights are flashing on my equipment I am happy.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

On a eu la chance de collaborer avec de nombreux artistes talentueux qu’on respecte énormément. Laura Bates, Karen Ng, des membres de  METZ, Fucked Up, Doomsquad, DIANA, Holy Fuck, etc. Ce serait génial de bosser avec David Sylvian un jour mais c’est un peu hors de notre portée. On adore le processus de collaboration donc je serai ouvert à à peu près presque tout.

We have been lucky to have had the opportunity to collaborate with a lot of talented people who we really respect. Laura Bates, Karen Ng, Members of  METZ, Fucked Up, Doomsquad, DIANA, Holy Fuck, etc... It would be a dream to work with David Sylvian someday but he is a bit out of our league. We really enjoy the process of collaboration so I would be open to just about anything.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

On essaie d’enregistrer un album pour chaque couleur de l’arc-en-ciel. On a déjà fait le rouge, l’orange et maintenant le jaune. Si on achève cette mission, le trésor au bout de l’arc-en-ciel sera le climax de notre carrière. On pourra se séparer satisfaits.

We are trying to record a record for every colour of the rainbow. We have done Red, orange, and now yellow. If we complete the entire task, the pot of gold at the end will be the climax of our career. We can break up the band satisfied.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes-tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Je m’encouragerais à faire quelques économies et passer le permis de conduire.

I would encourage my younger self to save some money and learn to drive.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Si je suis toujours vivant, ce sera déjà une victoire. Dans 30 ans, j’espère être entouré de citronniers.

If I am still alive I will consider it a victory. In 30 years I hope to be surrounded by lemon trees.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Il y a tellement de choses que j’aimerais faire avec notre musique. J’ai un immense respect pour les artistes qui adhèrent au minimalisme et à la retenue. Fresh Snow a toujours été un groupe très maximaliste mais je serais très intéressé à l’idée d’explorer ces concepts un peu plus sur notre prochain disque. Si ça n’évolue pas, je crois que ce sera la fin du groupe.

There are so many things I would love to do with our music. I have great respect for artists who embrace minimalism and restraint. Fresh Snow has always been a very maximalist band but I would be very keen to explore that further on our next record. If it stops evolving, I think that will be the end of the band.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Une chose qui ne se voit pas beaucoup dans notre musique, c'est que j’adore la pop bubblegum des années 60 et 70. Je préfère Donovan à Bob Dylan et je choisirais The Archies au lieu des Doors à tous les coups.

Something that doesn’t surface in our music very often is the fact that I adore 60s and 70s bubblegum pop. I prefer Donovan to Bob Dylan and I would take The Archies over The Doors any day.

Le second album de Fresh Snow intitulé One est sorti le 9 septembre dernier en digital et vinyl limité, il se commande ici ou vous pouvez l'écouter en intégralité sur le Bandcamp de Hand Drawn Dracula.

En attendant voici un premier extrait "Three Way Mirror".

Mixtape Toronto

01. Neck - Ladybug
02.The Deadly Snakes - I Don't Wanna Have to Hate This City
03. Nadja - Now I Am Become Death, the Destroyer of Worlds
04. Picastro - Split Head
05. SlowPitch - Moooon
06. Carl Didur - I Dream I Saw Your Face
07. Casper Skulls - Devotion
08. Nhapitapi - Ndotamba Ndega (I Am Dancing Alone)
09. Bile Sister Haagen Baadz (Official Music Video)
10. Tasseomancy - Do Easy
11. The Magic - Call Me Up
12. Doctor Ew - Let's Make It Legitimate
13. Gates - This Door Is Forbidden
14. Constantines - On To You
15. Dusted - Property Lines
16. Our Founders - White Beetle
17. Blue Cougars - Can't You Hear Me Calling