Le son de la semaine

Burial – Truant & Rough Sleeper

today24/12/2012 69 1

Arrière-plan
share close

Quand Burial sort un EP, une seule hypothèse est de mise, prête tout de go à se fondre en théorème : Burial ne saura faire que du Burial, revisitant sans cesse les plates-bandes d’un dubstep sombre et habité de voix soul, sans que personne ne crie au scandale – bien au contraire. L’énigmatique William Bevan ne s’en cache d’ailleurs pas le moins du monde, préférant mettre l’accent à chaque sortie sur la production de ses compositions que sur leur contenu figurant de troubles psychoses cisaillées d’infra-basses, et ce, des LP Burial (2006) et Untrue (2007) à l’EP Street Halo (2011), en passant par l’hypnotique et abouti Krinked (lire) paru en début d’année (2012). Tous les quatre enfantés via Hyperdub, label fondé par Kode9 et référence en la matière, c’est par ce même biais que s’est invité presque abruptement le 17 décembre dernier le maxi Truant / Rough Sleeper faisant montre de deux longues plages – en écoute ci-après – balayées de toute l’étendue du savoir-faire du producteur anglais : rythmiques diaphanes et ondoyantes, vocalises triturées, ambiances urbaines et texturées. Nul doute qu’en 2013, Burial refasse du Burial, bande son d’une ère post-apocalyptique finalement pas si mal engagée. Qui s’en plaindra ?

Audio

Écrit par: Thibault

Rate it

Commentaires d’articles (1)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  1. PMK sur 25/12/2012

    Pas de soucis pour moi, Burial crée à chaque nouvelle sortie des micro-révolutions fascinantes dans son univers sonore…

HZ since 2007

Hier, sans aucune forme de prétention, nous cherchions à transcrire et à réfléchir notre époque. Curieux et audacieux, défricheur passionné, nous  explorions  sans oeillères et à travers un contenu éditorial toujours riche
et exigeant l’ensemble des strates qui composaient le monde bouillonnant de la musique indépendante, ses marges souvent nichées dans le creuset du web comme le halo médiatique qui entourait certains. Mais çà c’était avant. Aujourd’hui, on fait ce qu’on peu !

Contact us

doner dooner

dieu vous le rendra….

0%