Unn / Meer – Furor

Si certains considèrent Bordeaux comme une belle endormie uniquement maltraitée par une turbulente scène garage dont JC Satan, bien épaulé par le collectif Iceberg (lire), se fait le porte étendard au quatre coin de l’Europe, un panorama musical à dans nos pages tordu le cou à cette usurpée réputation (lire ici et ). C’est donc a moitié surpris que l’on a pris dans la gueule cette belle compilation electro-expérimentale Simple Music Experience vol.1 lachée le 3 mars dernier avec Haydée et Panoptique déjà interviewé par nos soins au tracklisting. C’est tout aussi peu surpris qu’on laisse l’œil et l’oreille divaguer et se perdre devant le travail d’Unn et de Meer qui associent leur vision minimaliste et pointilliste, ainsi que leur art respectif pour donner naissance à Furor, un label se proposant de doubler la musique produite d’une dimension visuelle forte et fixée sur support. Au stade de l’intention plus que de la réalisation, celle qui était déjà responsable des mises en images du projet I’ll – avec notamment une mise en boîte d’Uniblind d’In Aeternam Vale (lire) – et celui que l’on connait mieux sous l’alias d’Ambre pour son ambient-techno – et dont deux EP sont sur le point de sortir consécutivement sur les labels Ekar Records et Cenotaph Records – , viennent de révéler une sorte de manifeste, justement intitulé Furor, jetant par ce biais les bases de trajectoires futures drone-noise, proches de Saåad (lire) ou d’Insiden (lire), dont on ne manquera pas de faire échos.

Vidéo