Jonathan Fitoussi - In Space (PREMIERE)

JFitoussi

Photo © Oliver Vaccaro

Depuis l'auto-produit Electronic Dream divulgué en 2009 jusqu'au récent Five Steps, composé à quatre mains avec Clemens Hourriere et égrainé en juin dernier via Versatile Records (lire), en passant par son très minimaliste LP Pluralis en 2011 à l'occasion duquel on l'avait interviewé (voir), le compositeur Parisien Jonathan Fitoussi, amateur de sonorités analogiques et manipulateur de bandes magnétiques devant l'éternel, s'est toujours débrouillé pour réduire à l’épaisseur d'une feuille de papier à cigarette la disparité entre recherche musicale, volatilité électronique et voyage méditatif. Il en va ainsi de ce nouvel album solitaire, baptisé Origins tel un hommage plus qu'appuyé aux compositeurs que sont La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich ou encore Philip Glass, paru le 6 novembre dernier, une nouvelle fois par l'intermédiaire de Pan European Recording, et dont la mise en images d'In Space signée Cedric Nussli, et à mirer ci-après, confine à la poésie la plus pure : des visages, deux, trois, ou deux qui n'en sont en fait qu'un, des distances temporelles et spatiales qui les séparent, mais une ondulation, une voûte céleste renversée et incarnée par le piano Steinway Model D. utilisé et réenregistré, qui les réunit selon un dénominateur commun qu'on nommera la grâce. Ou l'amour. Capturant en si peu de temps une puissance émotionnelle si forte, Jonathan Fitoussi nous invite à l'écoute et l’introspection. En ces temps si confus, il n'y a pas plus sage incitation.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Jonathan Fitoussi - Origins (Pan European Recording, 06 novembre 2015)

01. Eclipse
02. In Space
03. Perspectives
04. Surface
05. Microscopic
06. Celestial Arc
07. Visions
08. Moon Ceremony
09. Origins


Jonathan Fitoussi & Clemens Hourriere - Five Steps

Depuis l'apparition de la musique moderne au XXème siècle, les compositeurs de tous bords se sont lancés sans retenue dans une fuite en avant vers le progrès musical absolu. La quête du futur dans le présent, en somme. A ce titre, les territoires défrichés l'ont été au prix de la fixation d'un certain nombre de repères qui deviendront bien vite des standards incontournables, des signatures sonores culturelles qui transcenderont les époques pour rester figer dans l'inconscient collectif à tout jamais.

Comment, dans ce contexte de recherche effrénée, un son du passé a-t-il pu à ce point, et peut-il encore aujourd'hui, incarner le futur et l'avenir dans tout ce qu'il peut avoir de bientôt réel mais aussi de déjà vécu ? Peut-être parce que le temps, n'étant finalement pas rectiligne, n'est qu'une masse informe recourbée sur elle-même qui évolue dans un sens difficile à appréhender. Ce qui expliquerait pourquoi le Buchla200 traîne dans son sillage cet imaginaire de futur vintage familier, aux possibilités infinies que Jonathan Fitoussi et Clemens Hourrière, dans la grande lignée des nombreux compositeurs ayant utilisé le mythique synthétiseur modulaire, s'en vont explorer dans ce Five Steps singulier, sorti aujourd'hui chez Versatile.

Dans la droite ligne de ses travaux combinant académisme un peu rigide, avant-gardisme vintage mais aussi recherche de la répétition essentielle, Fitoussi continue de donner vie à ces pièces minimalistes organiques au possible dont les origines sont à chercher du côté des années 70, chez Steve Reich ou La Monte Young en premier lieu. Sur Five Steps, le Buchla200 se transforme en organe percussif hypnotique qui transcende l'espace et le temps : l'auditeur est plongé dans cet imaginaire d'un futur d'hier, à la sonorité qui nous rappelle les pionniers du genre, qui évolue et se transforme peu à peu sous nos yeux, au rythme des possibilités quasi infinies permises par les modules et leurs combinaisons mystiques.

A quatre mains, les deux musiciens parviennent à exprimer beaucoup avec peu, retrouvant moins d'une heure durant ces chemins cosmiques à l'ancienne, pavés de drones et de micro-mélodies sans emphase disposées avec patience et subtilité dans l'espace, qui résonnent comme une synthèse évidente du mouvement des particules environnantes issues d'une autre époque en étant parvenu à transcender l'évolution temporelle logique. En suspension entre deux dimensions, Five Steps emporte l'auditeur dans un chemin résolument plat mais invitant aux allers-retours incessants entre hier et demain rassemblés en un seul et même point aujourd'hui.

Audio

Tracklisting

Jonathan Fitoussi & Clemens Hourriere - Five Steps (Versatile Records, 2 juin 2015)

01. Petits Pas
02. Solstice Winter
03. Drum Circle
04. Moonish Landscapes
05. Dreamachine
06. Five Steps
07. Ice Stalactite
08. La Colline
09. Lights Sequence
10. Instants Ephemeres


Jonathan Fitoussi l'interview

Nous sommes une génération baignant dans l'héritage des grands défricheurs de la musique contemporaine. Peu d'artistes en ont pleinement conscience. Lui, oui : Jonathan Fitoussi sort un premier album de musique minimaliste exigeant dont la beauté rend hommage aux grands compositeurs du siècle passé. Jonathan est affilié aux artistes américains de la scène minimaliste comme Steve Reich ou Philip Glass, mais il revendique les techniques d'enregistrement analogique développées par les maîtres du GRM comme Pierre Schaeffer ou Pierre Henri. Aujourd'hui, le jeune père de famille continue de travailler pour l'INA en restaurant les archives de la radio française, mais il accorde de plus en plus de temps à la musique. Un jour, dans un studio de la radio, alors qu'il écoutait un enregistrement de drone qu'il avait réalisé sur un orgue d'église, il fit la rencontre de Daniel Caux, l'homme derrière le label mythique Shandar qui a transformé sa vision de la musique. Signe du destin ou heureuse coïncidence, Jonathan marche dans les pas de ses pères, et nous le suivrons jusque sur la lune. Après de longues écoutes, comme on accomplit un voyage spirituel, vous aurez médité sur ce monde à la vitesse de la lumière, et l'année 2012 vous apparaîtra comme une fin tout à fait évitable. Cinq ans auront été nécessaires pour que la conjonction astrale favorise enfin la poussée de cette comète alors que d'autres sont déjà prêtes à quitter la constellation Pan European. Cet album stellaire est une invitation au voyage intérieur, chaque titre contient un fort potentiel émotionnel. Ouvrez grand vos oreilles, vous commencez à sentir vos muscles se détendre et votre respiration se ralentir. Maintenant, la possibilité que vos paupières glissent progressivement vers le bas et vous plongent dans l'obscurité est importante. Mais avec une bonne condition physique, vous parviendrez à parcourir des paysages projetés par votre subconscient et peut-être même à vous échapper de votre corps pour une petite balade astrale. Un album construit comme une bande originale de film expérimental. Imaginez des caméras plantées aux quatre coins de la galaxie, une œuvre du futur, un genre de Koyyanisqatsi monolithique où le spectateur embarque à bord d'une fusée avec un toit panoramique qui permet en fait de voir le film en direct... "Nous sommes transportés dans une autre Dimension. Une Dimension faite non seulement de paysages et de sons, mais surtout d’Esprit. Un voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont notre imagination. Un voyage au bout des ténèbres où il n’y a qu’une destination : La Quatrième Dimension !"

Interview vidéo

Tracklist

Jonathan Fitoussi - Pluralis (Pan European Recording, 2012)

1. Cycle 500
2. Pluralis
3. Dreamscape
4 Errance
5. Résonance Magnétique
6. Surimpression
7. Emphase
8. Souffle Continu
9. Organium
10. Abysses