Grand Mal x - Before Life (FULL STREAM PREMIERE)

11401205_971392409562275_6680417888597456053_n

Le duo Suédois Grand Mal x, emmené par Karl Rydby et Mattias Ivarsson, poursuit depuis 2010 un curieux dessein : concilier intonations nordiques et néo-folk avec résonances industrielles et expérimentalisme électronique. L'homme trouvant ainsi le mot adéquat pour les définir n'est pas né et c'est très bien ainsi puisque chaque morceau est l'occasion pour le groupe à une prise de risque supplémentaire. Sortant l'EP Before Life en format cassette le 15 juin prochain, et ce via Beläten - label porté à bout de bras par Thomas Martin Ekelund (lire) - , Grand Mal x donne une suite au précédent maxi Life, paru l'année dernière, distillant brut de décoffrage et du tréfonds des limbes un aréopage sonique occulte et protéiforme, mâtiné de beats viciés (Code), de déclamations salaces méchamment incantatoires (The Genes, Ruby's Dilemma), de bruits blancs bien perchés (Il Capitano) et de vêpres synthétiques rappelant le travail de Chris Carter au sein de Throbbing Gristle. Chef d'oeuvre d'un disque à découvrir ci-après en intégralité, IV plonge justement dans cette même confusion que se plaisait à entretenir Genesis P-Orridge, voix d'enfants trafiquées à la clé.

Audio (FULL STREAM PREMIERE)

Tracklisting

Grand Mal x - Before Life EP (Beläten, 15 juin 2015)

A1. Intro
A2. The Genes
A3. IV
A4. Code
B1. Ruby’s Dilemma
B2. Il Capitano
B3. Empire of Spheres


Veil Of Light - Purple (PREMIERE)

Beläten-Veil-of-Light-Head-Blood-Chest-Cover Beläten, label suédois fomenté par le ténébreux musicien Thomas Martin Ekelund – dont la barbe ensanglantée régente le groupe indus Trepaneringsritualen en concert le 5 avril prochain à Petit Bain dans le cadre de la soirée Kosmo Kino Plaza – Le Saint Drone de Stockholm (lire) -, cisaillera les ténèbres de l'underground dark-wave par trois fois avec les sorties groupées du EP des ghostgazers suisses de Veil of Light, de celui du duo Hollandais Distel habitué du label Enfant Terrible (lire), en plus du LP du groupe originaire de Göteborg, Daybed. Si les déflagrations synthétiques des premiers, que l'on a précédemment évoqué à l'occasion de leur EP Pale Eyes (lire), trouvent ci-après un refuge esthétique idoine dans la mise en images signée Clan of Paranor du morceau Purple, où l'on perçoit l'étrangeté glauque du corps humain, la pop à la fois minimale et électronique des suivants se pose aisément comme la bande-son idéal d'un lendemain de cuite qui ne passe pas. Le tout s'écoutant ci-après.

Vidéo (PREMIERE)

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Veil of Light — Head / Blood / Chest (Belatën, Avril 2015)

A1. All You Have
A2. Adonis
B1. Purple
B2. MMZ

Distel — Nord (Belatën, Avril 2015)

A1. Nord
A2. Zelf
B1. Raaf

Daybed — Weird Sailing (Belatën, Avril 2015)

A1. Weird Sailing
A2. No Luck
A3. Fruit
A4. Days Pass
A5. Murder
B1. Come To Me
B2. Cellophane
B3. The Art of Worldly Wisdom
B4. Seasons
B5. When I See You
B6. And Your Mind


Veil of Light - Pale Eyes EP (PREMIERE)

Beläten-៨-Veil-Of-Light-Ξ-FrontIl y aura une édition très limitée d’une cassette de Den Arkaiska Rösten pour la fin de l’été, ce après quoi je me concentrerai sur le superbe premier album de Veil of Light qui devrait être disponible aux alentours de fin aot/septembre. (...) La cassette est un format économique et pratique pour commencer, mais l’avantage majeur, à mon avis, c’est son aspect éphémère. Ce format se dégrade et chaque copie aura ses propres défauts, faisant de chacune quelque chose d’unique. Mais je tiens absolument à utiliser d’autres formats dans le futur. En juin dernier, Thomas Martin Ekelund, instigateur du label suédois Beläten nous avait donné les clés de ce qu'il se tramait pour sa structure en arrière-cour (lire) : une première sortie vinyle consacrée à un groupe qui ne méritait pas moins, à savoir les ghostgazers suisses de Veil Of Light. Anticipant celle-ci prévue le 7 novembre prochain de quelques encablures calendaires, le EP Pale Eyes, accompagné d'une vidéo à découvrir ci-après tout comme l'intégralité du maxi, annonce la couleur, entre le gris et le noir, entre une dark-wave carénée de guitare, à l'image du morceau-titre, et les déflagrations synthétiques du reste de l'EP comprenant des morceaux préfigurant le LP mais triturés pas des habitués de la maison tels Distel, Ghost Actor, ARM, S S S S et Th. Tot, avec une mention spéciale au premier et au dernier cités. Cela aurait pu ressembler à nombre de tambouille actuelle, mais dans les interstices mélodiques de l'ensemble, on sent un versant à la fois plus expérimental et moins évident. Soit un surplus d'âme dans un cimetière de désolation.

Audio (PREMIERE)

Vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=rbj7uo4b0Qo

Tracklisting

Veil of Light - Pale Eyes EP (Beläten, 17 octobre 2014)

1. Pale Eyes
2. Falling Apart (ARM mix)
3. Martyr (Ghost Actor mix)
4. Pale Eyes (Pale Eyes 4000 mix by S S S S)
5. In Ruins (Distel mix)
6. They Said (Th. Tot mix)


Who are you Beläten?

On le dit et on ne le répétera jamais assez : loin d'avoir englouti la matérialité fondamentale de la musique contemporaine, internet créé de nouveaux circuits permettant à celle-ci de proliférer à la fois pour des artistes à l'audience étriquée et des tirages extrêmement limités. L'objet se vend malgré le téléchargement, bien que celui-ci migre vers des formats que l'industrie croyait révolus : les labels vinyles ou cassettes n'ont jamais été aussi nombreux. Un monde libre d'intermédiaires donc, mais inévitablement ultra-saturé : difficile de s'y retrouver dans cette nasse virtuelle aussi extensible, permettant à tous, à l'aide de trois bouts de ficelles, de se proclamer artistes ou labels. La massification, conjuguée à la culture de l'instant, a pour facteur X le nivellement par le bas : l'originalité ploie chaque jour un peu plus sous une merde toujours plus consistante et informe. La liberté est une contrainte, en sciences politiques comme en musique. Beläten, label suédois initié et intégralement porté par le ténébreux musicien Thomas Martin Ekelund - dont la barbe ensanglantée peuple le groupe indus Trepaneringsritualen et le duo synth-wave Soma Sema -, compte plus de trente références sur bandes magnétiques où le Hollandais Ekman (lire) - que l'on invite le 26 septembre prochain au Petit Bain (Event FB) - côtoie German Army (lire), Distel ou plus récemment L'Avenir. Chacune de ces tapes s'inscrit dans une esthétique musicale oscillant entre black métal, électronique industrielle, minimalisme synthétique, néo-folk et post-punk, et se décline selon une unité graphique faite de photographies ou reprographies en noir et blanc. Depuis 2012 et la sortie de l'EP de Trepaneringsritualen, les tirages excèdent rarement la centaine d'exemplaires. Une poussière donc sur les autoroutes digitales précédemment décrites mais une véritable mine aux parois aussi inconfortables qu'insaisissables pour qui daignera en explorer les tréfonds. Visite souterraine donc par le biais d'une entrevue quasi mystique avec le massif Thomas Martin Ekelund, responsable ci-après d'un sampler du label en plus d'une mixtape susceptible de refroidir n'importe quel soleil plombant, mélangeant les codes sous une bannière à l'oxymore provocante : Post-Avantgarde Pop.

Audio

Entrevue avec Thomas Martin Ekelund

trepaneringsritualen-ekelund
Dis-moi comment Beläten a commencé ? Par ailleurs, pourquoi ce nom ?
Tell me how did Beläten get started? Moreover, why this name?

Beläten existe depuis février 2012. J’ai créé de nombreux micro-labels par le passé et après une pause de trois ans, l’envie m’a repris. Beläten est un ancien mot suédois signifiant “effigies”. Les cassettes (et les disques) ne sont que les représentations imparfaites de l’étincelle divine de créativité.

Beläten has been up and running since February of 2012. I’ve done many micro-labels in the past, and after a three-year break I had the urge again. The word beläten is an archaic swedish word meaning effigies. Cassettes (and records) are the imperfect representation of the true divine spark of creativity.

Tu es un musicien. Peux-tu nous expliquer le lien entre ton label et ta musique ?
You're a musician. Can you explain to us the link between your label and your music?

Ils s’influencent l’un l’autre, je suppose. Quelqu’un qui aime Trepaneringsritualen devrait jeter un coup d’œil à Beläten et vice versa. Ils font partie du même élan créatif.

They both ride on the coattails of each other, I suppose. Someone who likes Trepaneringsritualen might check out Beläten, and vise versa. They are ultimately part of the same creative drive though.

Le label a deux ans. Peux-tu nous indiquer les dates importantes de cette aventure ?
The label is two years old. Can you indicate us the big dates of this adventure?

La date de création du 10 février, que j’ai d’ailleurs ratée cette année, et chaque date de sortie, elles ont toutes la même importance.

Aside from the founding date of February 10th, which I coincidentally missed this year, and any release day, they are all of equal importance.

Quel genre de labels t’ont inspiré dans ton approche ?
What kind of labels inspired you in your approach?

J’ai toujours été attiré par les labels qui sont plus qu’une simple devanture/vitrine pour la vision des autres. Ce que les artistes apportent est clairement très important mais il devrait aussi y avoir quelque chose d’inhérent au label. C’est la raison pour laquelle j’aspire à la grandeur de Crass, Galakthorrö, Factory, Broken Flag, pour n’en citer que quelques uns. Une sélection minutieuse, des packaging homogènes, et un concept de base sont les clefs pour y arriver.

I’ve always been attracted to labels that are more than simply an outlet for other people’s vision. Obviously what the artists bring to the table is of great importance, but there should be something of the label in there as well. That’s why I’m aspiring to the greatness of Crass, Galakthorrö, Factory, Broken Flag, to name but a few. Careful curation, unified packaging, and a conceptual foundation are they keys to achieve this.

Blitzkrieg Baby - Kid's World

Le label brasse un grand nombre de styles musicaux différents (new wave, électro, minimale, noire, ambient, synth-pop). Quels sont ceux qui te motivent le plus aujourd’hui ?
The label brewed a great deal of different musical styles – new-wave, electro, minimal, noise, ambient, synth-pop… What are the ones who motivate you most today?

Tous les artistes Beläten partagent une certaine noirceur ineffable mais elle se manifeste de manière très différente. Ça ne m’intéresse pas de devenir un label de minimal wave, ou de drone, ou industriel. Ce qui m’intéresse c’est ce qu’il y a entre tout ça, et je veux m’assurer que personne ne puisse deviner la prochaine étape. La confusion est primordiale.

Ces derniers temps j’écoute beaucoup de métal occulte et d’indie pop, mais ça peut changer. Je suis trop agité pour rester dans un genre, ce qui devrait être évident étant donné la musique que je publie.

All Beläten artist share a certain ineffable darkness, but it manifests in many different ways. I have no interest in becoming a minimal wave label, or a drone label, or an industral label. I am interested in the spaces in-between, and I want to make absolutely sure that no-one ever feels comfortable guessing the next move. Confusion is essential.

Lately I’ve been listening a lot to occult metal and indiepop, but these things move in cycles. I am too restless to stay in one genre, which should be evident from the music I publish.

Pourquoi ne choisis-tu que le format cassette ?
Why are you only choosing the cassette format?

C’est un format économique et pratique pour commencer, mais l’avantage majeur, à mon avis, c’est son aspect éphémère. Ce format se dégrade et chaque copie aura ses propres défauts, faisant de chacune quelque chose d’unique. Je tiens absolument à utiliser d’autres formats dans le futur.

It’s a cheap and easy format to get started with, but the main benefit, as I see it, is its transient quality. It’s a format that degrades, and each copy will have it’s own flaws making each instance unique. I fully intend to branch out onto other formats too in the future.

Ekman - Kalla Rytmer Att Dansa Till I Ensamhet

En tant que gérant de label, le DIY a-t-il une forte influence sur ton travail ?
As label owner, does the DIY have a strong influence on your work?

Étant donné le genre de musique que je préfère, il n’y a vraiment pas d’autres options. Bien sûr, tu peux toujours attendre que quelqu’un d’autre exauce tes rêves, mais ça ne mène généralement qu’à être déçu.

With the type of music I prefer there really aren’t any other options. Sure, you can always wait for someone else to fullfil your wishes, but  that usually leads to nothing but disappointment.

Quel est le futur proche de Beläten ? Peux-tu nous dévoiler une des prochaines sorties?
What’s the near future of Beläten? Can you present any of the new releases?

On vient de sortir trois cassettes par All Your Sister, Michael Idehall et Ashburn County. Il y aura une édition très limitée d'une cassette de Den Arkaiska Rösten pour la fin de l'été, ce après quoi je me concentrerai sur le superbe premier album de Veil of Light qui devrait être disponible aux alentours de fin aot/septembre.

We just released three cassettes by All Your Sisters, Michael Idehall, Ashburn County. There will be a very limited edition of a cassette by Den Arkaiska Rösten late summer, after which I will put all focus on the wonderful debut LP by Veil of Light that will be available in Late august/september or there about.

Pour finir, peux-tu nous présenter ta mixtape ?
To finish, can you introduce your mixtape?

Temple of Beläten est une petite heure de groove dance occulte, de boucles de cassettes dance hall, de musique de marche funèbre pour la swine generation et tout ce qu'il y a d'(in)imaginable entre tout ça, sélectionné parmi les 31 premières sorties de Beläten. Post-Avantgarde Pop !

Temple of Beläten is a little over an hour’s worth of occult dance grooves, jerking tape loop dance hall, marching music for the swine generation and anything (un)imaginable in-between, culled from the 31 installments of Beläten thus far. Post-Avantgarde Pop!

Mixtape Temple Of Beläten

01. Temple of Beläten (Intro)
02. Blitzkrieg Baby - Children In Uniform MMXXIII
03. Marrow Mandler - Bound Forward
04. Michael Idehall - Spiderwoman
05. Michael Idehall - Snake Messiah (Distel Remix)
06. Distel - White Soldier
07. Xiu - Dark Day
08. Kord - Running Through The Night
09. Grand Mal X - Tricks of a Trade
10. Imiafan - The Park
11. Ashburn County - Ghost Stories
12. Ekman - Synthesis
13. Three Winters - Atrocities (Th.Tot. Remix)
14. L’Avenir - Fall Out
15. Cryme - The Drop
16. All Your Sisters - Whites
17. Dmitry Distant - System Control
18. Sebastian Melmoth - Prosopagnosia (Exaggerated Mix)
19. Veil of Light - Gebo
20. German Army - Stone Walls


Ekman l'interview & mixtape

Ekman0"Normally i don't do interviews, it's always the same standard bullshit that says nothing. (...) However, after going to your site and seeing the name Thurston Moore, it changed my perspective." Pas mieux pour mettre la pression au moment de griffonner les quelques questions entourant de points d’interrogation la carrière satellite et mystérieuse de Roel Dijcks sous le patronyme d'Ekman : un EP en mai 2012 sur Panzerkreuz Records, division acid-techno du mythique Bunker Records hollandais, couplé à une cassette en septembre de la même année sur le label suédois BelätenKalla Rytmer Att Dansa Till I Ensamhet, mariant électronique, minimalisme et sonorités industrielles, et voilà le Néerlandais mis en selle pour une prolifique année 2013, jonglant avec les labels de choix comme d'autres multiplient les pains. Un LP, M.S.P., sur la structure instiguée par le producteur allemand Robert Witschakowski - plus connu sous l'alias The Exaltics - Solar One Music, entremêlant lignes de basse caoutchouteuses et mélodies interstellaires, et une myriade de maxi dont Tessellation Automata sur Abstract Forms de Deixis et Heimwee sur Shipwrec illustrant à merveille le mot de ce dernier s'agissant du travail de l'énigmatique électronicien : la détresse n'en est jamais loin [...] l'anxiété étant l'effet escompté. Vrai que la musique dégoisée par Ekman fait froid dans le dos tout autant qu'elle obnubile, entre excitation horrifique et fascination morbide donc, s'adjugeant une aura placée sous le signe de Carpenter. Encore trois formats courts permettent de cerner, si ce n'est la personnalité, la musique de celui qui imprime sa techno polaire selon les prismes dégénérescents de la musique industrielle, Throbbing Gristle en tête : un 12" sur Gooiland Elektro - subdivision d'Enfant Terrible (lire) - et deux 12" sur Berceuse Héroïque, la structure du non moins anonyme Kemal, dont il eut l'honneur d'ouvrir en avril 2013 le catalogue avec la diatribe house-techno Reform  - comprenant un remix du Norvégien DJ Sotofett - suivi le 20 février 2014 par le vénéneux Acid7 rebooté en face B par un Vereker qu'on se plaît à croiser du côté de L.I.E.S. ou The Trilogy Tapes. Sans fioriture ni gras, l'entretien qui suit contient une excellente nouvelle : Roel Dijcks explore un versant plus classique de la musique électronique sous l'alias Overloper - aussi méconnu que génial. En attendant un nouveau chapitre de ses sombres pérégrinations sur Panzerkreuz Records, il nous a confectionné une mixtape, sobrement baptisée προφῆται, à télécharger ci-après.

Tracks

Ekman l'interview

Ekman 3
Malgré ton anonymat, que peut-on savoir de toi ? 
In spite of your anonymity, can we know where you are from and where you are based now? 

Je vis au milieu de nulle part dans une vieille base militaire.

I'm living  in the middle of nowhere in an old army base.

J'ai lu que tu sortais des disques depuis trois ans. Que faisais-tu avant cela et quand as-tu commencé à évoluer vers la techno que tu produis sous le patronyme d'Ekman ? 
I’ve read you’ve been releasing records for about a three years now. What were you doing before then and when did you shift to the kind of techno you’re now doing as Ekman?

Je ne savais pas que je faisais de la techno jusqu'au jour où ma première sortie officielle a été qualifiée de techno. Cela fait dix ans que je travaille sous le nom d'Ekman.

I didn't know i was doing techno until it saw it listed under "techno" with my first official release. I've been working under the moniker Ekman for 10 years now.

À l'occasion de ta cassette pour Belaten, Kalla Rytmer Att Dansa Till I Ensamhet, on peut lire, non sans ironie, que ta musique est destinée à minimiser les effets secondaires de l'état comateux du monde. Ta musique, minimaliste, froide, parfois agressive, peut-elle est être considérée comme ton regard sur monde ? 
On your Belaten tape, Kalla Rytmer Att Dansa Till I Ensamhet, we can read - with irony - that you made tracks designed to minimize the negative side effects of the comatose state of the world. Your music, minimalist, cold, sometimes aggressive, can it be considered as your look on the world? 

Ekman est un alter ego, c'est une posture que j'adopte, mais une une part de moi également. On peut logiquement dire que je n'ai pas une vision optimiste du monde et de l'humanité. Ma musique n'est aucunement politique, il s'agit simplement de la musique et de la façon dont elle te fait vibrer, pas du titre ou d'où ça vient, de mon histoire ou de mon apparence bizarre dans l'objectif au moment où l'on prend la photo de ma bio. Ma musique est ma façon d'avoir prise sur la réalité, mes états d'âme et les choses qui me fascinent.

My music is my way of coping with reality, my moods and fascinations.It's about the music and how it makes you feel, not the title or where I come from or my background story, or my awkward look in the lens when my bio pic is being taken.Ekman is an alter ego, it's a perspective i take, but a part of me. But you could say i don't have a happy go lucky view on the world or humanity for that matter.  My music isn't political in any way.

Quelle est ton approche du temps et de l'espace ? Comment bien doser l’hypnose et le minimalisme ?
How do you approach time/space? How do you measure the right dose of hypnosis and the necessary minimalism? 

Parfois d'une perspective quantique, lorsque tu as affaire à des inconnues et des probabilités à la plus petite fraction, et d'autres fois, simplement d'un point de vue relatif lorsque l'inévitable force motrice de l'univers est entropie, visible dans la réalité au travers de la destruction et de la distorsion, contrebalançant la création et la vie pour retourner à son état ultime du zéro. Quelque part au milieu de ce gouffre on interprète le code, les données à disposition comme la réalité. Les fréquences sonores sont un bon moyen d'interagir et d'interférer avec ce processus.

Il y a beaucoup de points de commutation dans les interférences de fréquences qui peuvent avoir une présence physique ou mentale. En déclenchant ces anomalies on continue à chercher ces points où l'aléatoire montre son visage.

Sometimes from a quantum perspective where you deal with uncertainties and probability within the smallest fraction, or other times from a relative point of view where the inevitable driving force of the universe is entropy, visible in reality trough destruction and distortion counter balancing creation and life to return to it's ultimate state of zero. Somewhere in between that gap you interpret the code, the data that's available as reality. Frequencies of sound are a good way to interact and interfere with this process.

There are a lot of switch points in interfering frequencies that can have a physical or mental presence, by triggering these anomalies you keep looking for the points where randomness it self shows it's face.

Ekman 2

Depuis plus de dix ans, de plus en plus de producteurs (de Sleeparchive à Sandwell District, de Perc à Ancient Methods et toi inclus) explorent les versants les plus rudes, austères et conceptuels de la techno et visent les dancefloors les plus pointus. Pourrait-on y voir l’esprit avant-gardiste de la scène indus/expérimentale de l’ère post-punk (Throbbing Gristle & co) appliqué à la techno contemporaine ?
For more than a decade now, some producers (from Sleeparchive to Sandwell District, from Perc to Ancient Methods and you included) are exploring the starker, harsher, even more conceptual side of techno, targeting the bleakest possible dancefloor. Couldn’t we see here the same challenging spirit of the experimental/industrial scene of the late 70s/early 80s (Throbbing Gristle & co) applied to modern techno?

Je me suis produit sur des dancefloors sombres mais peu de gens dansaient. Ça peut être l'ambiance du moment. Je n'essaie pas de faire de la musique difficile d'accès ou d'être intransigeant, sans compromis ou quelle que soit la manière dont tu as envie de qualifier la chose. J'ai mon passé musical et je fais ce que j'aime.

I've played some bleak dancefloors, but not a lot of people where dancing. It can be the vibe of the time. I don't try to make "challenging music" or be "uncompromising" or whatever you want to call it. I have my musical background and i make what i like.

Tu as sorti plusieurs maxi sur des label hollandais comme Gooiland Elektro et Shipwrec. C'est une coïncidence ou tu considère la scène techno hollandaise comme aussi productive et intéressante qu'en Angleterre ou en Allemagne ?
You took out several maxi on Dutch labels as Gooiland Elektro and Shipwrec. It is a coincidence or you consider the techno scene so interesting and productive as in England or in Germany? 

Je me fous de la scène, ce sont juste des gens faux qui cherchent à appartenir à quelque chose.

I don't care about the scene, it's just fake people wanting to belong somewhere.

Ta premiere sortie sur Berceuse Héroïque fut ton 12" Reform. Tu en sors un nouveau, Acid7, cette semaine. Quelle est l'histoire particulière qui te lie au label de Kemal ? 
The first Berceuse Héroïque record was your 12" Reform. An other one, Acid7, goes out this week. What's the particular story between you and Kemal's label?

On se concentre surtout sur la musique. Et ça fonctionne, il y a beaucoup de choses en prévision avec Berceuse Héroïque. C'est une bonne collaboration, j'aime sa façon de travailler et il aime ma musique. Il a, comme beaucoup de gens bien, ses propres psychoses au lieu d'être dans l'hystérie collective comme les gens "normaux".

The main focus is the music. It just works, there is a lot more planned with BH. It's a good collaboration, i like the way he works, he likes my music. He has like many good people his own psychosis instead of having this mass hysteria "normal people" have.

Tu n'hésites pas à sortir tes disques sur des labels cassettes usant des bonnes vieilles méthodes punk DIY pour partager leur musique. Cela signifie quelque chose de particulier pour toi ?
You don't hesitate to take out your records on labels cassettes using good old punk / DIY methods to broadcast their music. Does it mean anything particular for you?

J'aime le label et ses productions. Post-post-apocalyptique pour un monde pré-apocalyptique. Je n'ai pas de lecteur cassette par contre, mais j'aime la mentalité DIY, et pas que pour la musique.

I like the label and their output. Post-apocalyptic pop for a Pre-apocalyptic world. I don't own a cassette player though. But i like the DIY mentality, not just for music.

Peux-tu nous révéler tes futurs projets ?
Can you reveal us some of your future projects?

Plus de projets sur Berceuse Héroïque et un nouvel EP sur Panzerkreuz. Un remix de Dez Williams pour Bedouin Records et un remix de Jauzas The Shining feat. Victoria Lukas. Je travaille aussi sur un nouvel alias Overloper : c'est de la techno plus classique orientée acid avec beaucoup de syncopes et de phaser avec des synthés et des boucles LFO. Et puis aussi des collaborations et d'autres trucs qui arrivent.

More stuff on Berceuse Héroïque and another Panzerkreuz ep. A Dez Williams remix on Bedouin Records and a Jauzas the Shining feat. Victoria Lukas remix. Working on a new alias "Overloper" it's more classic techno / acid oriented with lots of syncopation and phasing.and a-sync synths in LFO loops. Also some collaborations and other stuff coming up.

Traduction : Alex P.

προφῆται Mix

Tracklisting προφῆται mix

01. BBC Radiophonic Workshop - The Sea Devils
02. Sounds Of Love - Scented Wind
03. His Divine Grace - Life Is Easy
04. The Residents - Arctic Hysteria
05. Ikø - You Can't Destroy Me
06. Alien Rain - Acid Reign 2
07. The Exaltics - Ten Days
08. CRC - Holographic Memories
09. Fańon Flowers - Burning Hail
10. The Exaltics - The Midnight Connexion
11. Ekman - Tears Of A clown
12. Dustmite - Aftershock
13. L'estasi Dell'oro - Kingdom For A Kiss (Unit Moebius Anonymous vs. Shitcluster Rmx)