sunn100Le tant attendu nouvel album de sunn o)) est enfin arrivé. Il faut bien avouer que le buzz avait été savamment orchestré par le duo O’malley-Anderson : révélation d’un casting de rêve [Oren Ambarchi, Attila Csihar (Mayhem), Dylan Carlson (Earth), Julian Priester (Sun Ra, John Coltrane’s African Brass band) rien que ça], aucun exemplaire promo distribué, interview en mode « érudition complaisante » de tous les protagonistes de l’album par le web magazine The WIRE, etc… On avait pas vu ça depuis la sortie du dernier Mylène FARMER. Bref, passons.Comment aborder ce cd ? De prime abord et vu le casting, je serais tenté de dire que c’est le cd de l’ouverture (sic). Oui, oui la même qu’en politique, du moins sur le principe : on invite des individus d’un autre bord dans le but de former un groupement plus consistant. A ce sujet sunn o))) n’en est pas à son coup d’essai : une grande partie de sa discographie est parsemée de collaborations diverses et variées qui sont longtemps restées dans le domaine du métal [boris, xasthur, burzum] ou de la noise [merzbow, john wiese]. N’oublions que le duo-socle de sunn o)) est composé de deux metalheads (O’malley s’occupait d’un fanzine orienté black métal dans les 90’s). L’évolution marquante du groupe sur ce cd se situe donc davantage dans la concrétisation sonore d’un rapprochement avec de nouvelles sphères musicales (jazz cosmique et chant grégorien principalement); rapprochement entrepris depuis DOMKIRKE, leur précédent enregistrement live. Ils s’en défendront peut être mais on sent quand même poindre la volonté de la part de sunn o)) de sortir du format « happening musical » dans lequel ils s’étaient enfermés (multitudes de side project à l’intérêt plus que douteux) au profit d’une formule moins linéaire, davantage axée sur des compositions abouties. Le résultat est une semi réussite et une histoire de référentiel : à titre personnel, Black One (un de leur précédent opus) est mon disque-référence dès lors que j’aborde les musiques lentes et bourdonnantes; tout y est : ambiance claustro, son monolithique, haine palpable… Au bout du compte la production un peu trop propre de ce monolith & dimensions fait perdre à sunn o)) l’avance qu’il avait sur pas mal de ses concurrents.

Audio

Tracklisting

Sunn o))) – monolith & dimensions (Southern Lord Records – 2009)

01. Aghartha
02. Big Church
03. Hunting & Gathering (Cydonia)
04. Alice