Un travelling avant, lent, effectué à la faible lueur des réverbères survivants qui bordent les rues désertes et décharnées de Détroit, Motor City plus magnétique que jamais. Enfin, ce qu’il en reste. La nature y a repris ses droits et étoffe de ses excroissances parasites humides et obscures les décombres de l’envers de ce décor cruel qu’on appelle toujours rêve américain. Maisons abandonnées et friches se succèdent, laissent place au vide, amplifient le silence et offrent la résonance la plus troublante et intense à qui veut bien l’entendre. Au milieu de ce fatras métallique qui s’exhibe entre nature et culture, et redéfinit les lignes d’un nouvel urbanisme, se tiennent les trois silhouettes floues de Ritual Howls. Imperturbables, plus conducteurs d’électricité que voleurs de cuivre, ils reconstituent à chaque album les pièces délabrées de la traversée d’un désert de ruines industrielles sur un mode conquérant. Into The Water sort le 19 août via Felte et cet extrait, Spirit Murder, se boit comme du petit sang et s’écoute comme un assaut belliqueux vécu en sourdine, combiné à un état d’angoisse fataliste sinon d’oppression qui creuse le sillon habité de la voix profonde et fantomatique de Paul Bancell. Bref, c’est-à-dire qu’on est toujours aussi fans.

Audio (PREMIERE)

Tracklist

Ritual Howls – Into The Water (Felte, 19 août 2016)

01. Scatter The Scars
02. Nervous Hands
03. Bound By Light
04. Coils And Magnets
05. God Swamp
06. Park Around The Corner
07. A Thoughtful Beast
08. Spirit Murder
09. Going Upstate