RE(FLUX) 9

reflux

C’est la rentrée et ça se sent, toutes nos petites cigales ont chanté tout l’été et se bousculent maintenant pour atterrir en tête de gondole. Et parmi les divers consommables figurant dans les bacs de nos disquaires, quelques albums devraient nous durer au moins jusqu’à l’hiver…

Crocodiles – Crimes of Passion (Zoo music, 2013)

Bien entendu, nous n’échapperons pas à la fournée annuelle des californiens Crocodiles, dont le quatrième opus est éminemment jubilatoire. Un album plus lumineux (certainement dû au changement de chaine de production) mais également ouvertement plus varié (pop, shoegaze, rock psyché). Bonne pioche pour ceux décideraient de prolonger leurs vacances via l’autoroute du soleil.

Crystal Stilts – Nature Noire (Sacred Bones, 2013)

CrystalPour les accros du bitume et ceux à qui la grisaille manquait, il y aura toujours un petit coin d’ombre où se réfugier avec ce nouveaux Crystal Stilts, peut-être un brin en deçà des inestimables In love with Oblivion et surtout Alight of night, mais néanmoins au-dessus du lot dans le registre goth sous lsd. Le marriage inédit de la coldwave de Joy Division et le psychédélisme de Vanilla Fudge. Brillant!

 

 

TV Ghost – Disconnect (In the red, 2013)

TVTroisième signature chez In the red pour le combo de l’Indiana, TV Ghost, qui poursuit avec Disconnect sa course infernale entre bruit blanc et mélodies low-tempo. Une petite pépite post-punk dont on ressort sonné.

 

 

Nine Inch Nails – Hesitation Marks (Columbia Records, 2013)

ninSi en 2013 il semble devenu has-been d’écouter encore Nine Inch Nails, le one-man band de Trent Reznor ne semble pas l’entendre de cette oreille. Faisant abstraction des très décevants Year one et The Slip, Hesitation Marks se place dans la parfaite continuité de The Fragile, laissant l’auditeur se débattre entre sérénité et malaise. Un retour en grâce plus que bienvenu.

 

 

Tim Hecker – Virgins (Kranky, 2013)

virginsEst-il encore besoin de présenter l’artiste canadien Tim Hecker, éminence grise de l’ambient à la sauce harsh-noise, dont Virgins se nourri de l’essence à travers douze morceaux anthologiques et passionnément vibrants afin de former une orchestrale et ténébreuse partition.

 

 

Tracklist

1 – Crocodiles – She splits me up
2 – Crystal Stilts – Future Folklore
3 – TV Ghost – Stranger
4 – Nine Inch Nails – All time low
5 – Tim Hecker – Live Room