CAPTUR~1On avait quitté le trio montréalais Police des Moeurs en fin d’année dernière avec deux morceaux parus chacuns dans le cadre de collaborations transatlantiques. Le label Visage Musique (lire) sortait le second split 7″ d’une série entamée avec Gold Zebra, apposant La Politique de la Division (lire) en face A d’un EP partagé avec le trio franco-américain Frank (Just Frank), quand la structure romaine  conférait à Mushy la direction artistique de la compilation The End of Civilization (lire) faisant apparaitre Tout Ce Qui Te Fait Mal Te Fait Du Bien en tête du tracklisting. Et comme annoncé, le retour discographique des agités de la synth-pop canadienne s’opère via un EP 12″, Les Mécanismes de la Culpabilité, à paraitre le 20 mai prochain sur le label sans faute de goûts Atelier Ciseaux. Un disque, en pré-commande dès aujourd’hui sur le site de ce dernier, laissant entrevoir un changement perceptible d’orientation du groupe, certes moins pugnace et belliqueux, mais néanmoins tout autant acide et torturé. Taillant sa maturité discographique dans d’inextricables lignes de synthétiseurs, chantant toujours à deux voix – masculine et féminine – ses odes post-apocalytiques, Police des Moeurs inocule sa perception d’un monde résonnant tel un hédonisme pessimiste, un abandon jubilatoire. Echéance, dont la mise en images est signée Emilie Serri, en atteste, escrimant ses claviers sous un verni vespéral et nostalgique.

Vidéo

Échéance – Police des Moeurs from Police des moeurs on Vimeo.

Audio

Tracklisting

Police des Moeurs – Les Mécanismes de la Culpabilité (Atelier Ciseaux, 20/05/2013)

01. Echéance
02. Nos tristesses se rejoignent ici
03. Tu as honte parfois

04. Encore une fois
05. Ce sera un temps de malheur
06. No Time to Be 21 (The Adverts cover)