Olan – Monk

C’est vraiment cool, tous ces labels K7 qui se montent en ce moment. Y a plein de pépites et Monk d’Olan Stephens en fait partie. Cassette éditée à deux cent exemplaires chez Watgail – label où l’on retrouve notamment Ben Pritchard et Ashley Paul – Monk d’Olan Stephens, est une casette de pop DIY comme on les aime. Enregistrée pendant un rigoureux hiver Irlandais, dans sa maison, avec une vraie économie de moyen dans la production, Monk est plutôt assez bluffant. Ça donne l’impression de quelque chose qui est plus proche d’un enregistrement dans une chambre sur audacity que d’un enregistrement studio. Il y a un côté assez « nihiliste » dans la production, quelque chose d’une démarche radicale dans l’économie, vieux instruments trouvés, filtre assez lourd, voix plus proche du spoken word que du chant, synthés bouclés et boites à rythme, le tout enregistré avec un zoom audio – en tout cas ça en donne l’impression. C’est assez physique et la pop devient d’avantage un motif qu’un genre, on est un peu dans l’évocation de la « chanson pop ». La pop devient un motif un peu abstrait et retravaillé, des sons et voix bouclés, des boites à rythmes, des choses qui font d’avantage penser à de la musique électronique, qu’à un couplet refrain couplet canonique. Ça aurait pu faire penser à du Momus dans la démarche, mais c’est clairement encore beaucoup plus DIY et surtout beaucoup plus rythmique. C’est aussi très décharné, mais puissant. C’est assez émotif, assez tendu, et vraiment vraiment assez beau.

Audio

Tracklisting

Olan – Monk (Watgail, 19 mai 2015)

01. Sister
02. Saint Heartless
03. Saint Homeless
04. Blood In The Sink
05. Life On The Road
06. Bellocq
07. Monk