News

Nico Fidenco – Zombi Holocaust OST Alessandro Adriani Remix (PREMIERE)

today09/12/2015 7

Arrière-plan
share close

Le chanteur et compositeur Italien Nico Fidenco composait en 1979 la bande original du film Zombi Holocaust réalisé par Marino Girolami, ultime avatar des films de morts-vivants transalpins ayant eu leur heure de gloire du fait d’un cocktail détonnant entre scènes gore et érotisme. Et si les scénarios, voir les acteurs, les plans-séquences et les décors étaient alors recyclés d’un film à l’autre sans que cela ne choque véritablement personne, Zombi Holocaust empruntant par exemple l’acteur principal Ian McCulloch et l’Eglise dans laquelle tout part en vrille de Zombi 2 de Lucio Fulci, les bandes originales pouvaient quant à elle tenir du génie bien que trop souvent reléguée aux oubliettes d’une histoire ne retenant que le nom de John Carpenter. C’est à rebours de cet état d’esprit que Alessandro Adriani et son label Mannequin Records viennent de réhabiliter ladite bande originale signée de Nico Fidenco qui impulsait alors une italo horrifique de premier ordre, entre expérimentations électroniques et orchestrations classiques. Masterisé par Rude 66, l’ensemble est flanqué d’une intense relecture conduite d’une main de maître par Alessandro Adriani lui-même. Le tout s’écoute ci-après, en exclusivité.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Nico Fidenco – Zombi Holocaust OST (Mannequin Records, 7 décembre 2015)

A01. Fascinating horror (I)
A02. Fascinating horror (II)
A03. Living in the future
A04. From another world
A05. A dive into the past (IV)
A06. The magic is in progress (II)
A07. Zombie parade (I)
A08. From the beyond (II)
A09. A dive into the past (VI)
A10. From the beyond (III)
A11. Living in the past (II)
B01. The Magic Is In Progress – Alessandro Adriani Remix

Écrit par: Thibault

Rate it

Article précédent

News

X.Y.R. – Mountain drift 2 (PREMIERE)

Habitué de labels à haute teneur lysergique tels le New-Yorkais Illuminated Paths ou encore le Californien Constellation Tatsu, et marivaudant souvent dans les eaux dévoyées des Canadiens de Jeunesse Cosmique, le Russe Vladimir Karpov se fait une spécialité toute particulière de nous envoyer paître philosophiquement dans l'espace au moyen de l’aréopage stellaire peuplant sa chambre à coucher et constitué de frustres synthétiseurs analogiques, boîtes à rythmes bricolées TR-626 et quelques […]

today09/12/2015 5

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%