Maud Geffray – Bleu Pétrole

Maud

Photos © Bianca Vasquez

Trois mois seulement après 1994, nébuleuse bande originale d’un montage d’images tournées en super 8 par Christophe Turpin et présenté sur Hartzine (lire), Maud Geffray, moitié de Scratch Massive, aligne déjà une suite à ses divagations solitaires. Tandis qu’un nouvel album avec son compagnon de route Sébastien Chenut est patiemment en cours de maturation sous les auspices de la cité des anges, la gracile Nazairienne poursuit son ouvrage revitalisant une techno percluse de synthétiseurs et colorée de sépia, à la fois trempée d’une nostalgie référentielle et assurément bien agencée pour dépasser les figures tutélaires d’un post-punk version synth-wave. Certes plus taillé pour les club que la lascive 1994, de troublantes réminiscences de l’age d’or des raves spontanées s’immiscent dans les digressions synthétiques de Bleu Pétrole, conférant à celle-ci une charge émotionnelle et mélancolique fidèlement retranscrite par la mise en images d’Irwin Barbé. Cette dernière met en scène d’anonymes personnages sillonnant certains lieux hétérotopiques où se sont déroulées des fêtes illégales dans la première moitié des années quatre-vint dix. La face B, Corbo, tient carrément du chill-out à ciel ouvert, où les galets tannent le cul, le mégot brûle les doigts et où l’azur de la mer se confond l’horizon dégagé de nuages.

Vidéo

Audio

Tracklisting

Maud Geffray – Bleu Pétrole (Pan European, 18 mai 2015)

01. Bleu Pétrole
02. Corbo