Lonely Boys – Sucky

Avec des emprunts à l’ambient, au RnB et à l’indus, Sucky est un downtempo minimal et pudique qui rappelle que la vaporwave n’a pas laissé que des rejetons amputés de leurs influences et gangrénés par un premier degré débilitant. On retrouve dans la fausse candeur des filles de Lonely Boys ce qui faisait de la vaporwave un épiphénomène musical et visuel d’autocritique et de détournement populaire, avant d’en voir les tropes absorbés par le seapunk et le normcore.

Et c’est exactement l’idée que sous-tend le clip qui accompagne le dernier morceau du tandem berlino-viennois. Réalisé par Contemporary Cruising, des organisateurs de performances cyberpunks louches qui se mettent des LED dans le fion, et porté par des zombies bodybuildés défilant au ralenti sur le pourtour d’une piscine d’hôtel enfumée, il tape pile dans les parangons du mauvais goût et la dégénérescence accélérée de nos icônes. Cynique et caricatural, le combo audiovisuel exprime sans le dire la vanité de notre consommation technologique et culturelle, et pose de facto les éléments de sa propre obsolescence programmée.

Vidéo