Conversations Sur Lettres Mortes est un projet né en 2014, alors que les festivals d’arts numériques canadiens MUTEK et Elektra investissent le musée d’art contemporain de Montréal. Jesse Osborne-Lanthier — qu’on connaît pour son projet Noir (lire) et son association avec Bernardino Femminielli (lire) — et Grischa Lichtenberger — artiste et musicien électronique berlinois référencé chez raster-noton — se rejoignent alors autour d’une performance qui vient d’être traduite au format EP, à paraître le 9 juin prochain sur Cosmo Rhythmatic.

Dans CSLM, Osborne-Lanthier et Lichtenberger évitent la facilité du glitch trainant et filtré pour isoler jusqu’au minimalisme des micro secondes de signaux émis par des écrans cathodiques et des magnétoscopes. En arrière-plan résonnent à l’occasion quelques aigus évanescents qui atteignent rarement la stridence, à peine assez pour égratigner le tympan et assumer le parti pris bruitiste récurrent à ce genre de travaux depuis Throbbing Gristle. Aspirée par un fondement éminemment techno travaillé avec une minutie d’horloger suisse, la rugosité indus se tâte dans la matière, les bourdonnements ronflants, les craquements électriques, les frottements magnétiques.

Les six titres, complétés de remixes par rien moins que Low Jack, Gábor Lázár et Rabit, se présentent synthétiquement comme une succession méticuleuse et diverse d’extraits subliminaux, dans un rapport très imagé à la transmission inconsciente de l’information, rendue possible par la rapidité du médium et notre rapport fétichiste à l’objet télévisuel, placé des décennies durant au cœur du foyer contemporain.

Trailer

Tracklist

Jesse Osborne-Lanthier & Grischa Lichtenberger – CSLM (9 juin, Cosmo Rhythmatic)
A1 CRT Creeper
A2 House / Magma
A3 Comcast
A4 Good Morning America
A5 4% (Maurice)
A6 Primetime
B1 CRT Creeper (Low Jack Remix)
B2 Good Morning America (Gábor Lázár Remix)
B3 4% (Rabit Remix)