On avait découvert Hysteric en 2011 via sa première production d’edits  sortie sur le label d’Otto Kraanen Bordello A Parigi. Dans le même temps l’australien construisait tranquillement son projet Mothball Record – label spécialisé dans la rééditions d’obscures projets sortis des tréfonds des années 80 – permettant à cet insatiable collectionneur de perles oubliées de rentrer en connexion avec d’autres pourfendeurs de délires passéistes tels les influents Ostra Discos ou Public Possession.

Ces dernières semaines, l’homme de Melbourne est venu poser ses vieilles galettes délicieusement tunées sur les platines de quelques clubs européens, on en a profité pour lui soumettre notre salves de questions OOTB  et ainsi mieux cerner le personnage. Il nous offre au passage en écoute exclusive son set joué lors de son récent passage au club Kaiku d’Helsinki.

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

Je suis originaire de Melbourne, en Australie. Plus précisément de Ripponlea, une petite ville près de la mer.

I’m from Melbourne, Australia. Specifically ‘Ripponlea’, a tiny suburb not too far from the beach.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Pouvoir, je l’espère, passer plus de temps en Europe, où j’ai l’impression que ma musique passe mieux. :)

hopefully to spend more of my time in Europe, where I think my music works better :)

Pourquoi la musique ?
Why music?

Depuis mon enfance, j’ai toujours été dingue de musique et de disques, c’était une évolution naturelle pour moi que d’aller vers ça.

Since I was a child I was always crazy about music and records, so it was a natural progression.

Et si tu n’avais pas fait de musique ?
And if music wasn’t your thing?

Avant d’être DJ, j’ai toujours voulu être stakeborder professionnel, mais je n’étais pas assez bon (de loin). Sinon, qui sait ce que j’aurais fait… J’ai un vrai déficit d’attention et je m’ennuie rapidement, la plupart des boulots traditionnels sont vraiment frustrants pour moi.

Before DJing, I always wanted to be a skateboarder professionally, but I wasn’t good enough (by a long way). Otherwise who knows, I have a short attention span and get bored quickly so most “traditional” jobs are frustrating for me.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

La première fois que j’ai entendu de l’italo-disco était assez intense, pour moi. Je n’avais pas encore Internet à cette époque et je devais attendre de rendre visite  à des amis qui possédaient, eux, une connexion pour récupérer mon « fix » de nouveaux mixs et de découvertes.

Hmm the first time I heard italo is a big one. I had no internet at that time and was reliant on visiting friends with internet to get my “fix” of new mixes and discoveries.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

C’est arrivé de manière un peu accidentelle, mais la compilation sortie chez Public Possession l’année dernière, sur laquelle je me suis retrouvé avec Tamas Jones de Carpentaria, m’a ouvert à de nombreuses nouvelles opportunités.

It was a bit accidental how it happened, but the record I shared with Tamas Jones/Carpentaria on Public Possession last year created a lot of new opportunities for me.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Pas vraiment, je suis vraiment reconnaissant de la chance que j’ai eue jusque là, même si le parcours pour arriver à mes fins à parfois été assez difficile ou pas à l’image de ce que je m’étais imaginé.

No- I’m grateful for every chance I’ve been given so far, even if the realization was sometimes difficult or not how I imagined.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Une mort artistique… Hum je crois que l’on peut regarder n’importe quelle carrière d’un artiste comme une série de changements en terme de popularité ou d’activité. J’ai été DJ, éditant et collectionnant des disques, à une époque où personne n’y prêtait vraiment attention, et je pense qu’il est possible (bien que je ne le souhaite pas) que ce genre de moment revienne de nouveau à l’avenir. Pour l’heure, je prends juste plaisir à vivre tout ça.

Artistic death hmm you can look at any artist’s career as a series of fluctuations in popularity or activity. I have been DJing, editing and collecting when honestly no-one was listening, and I’m sure it’s possible (though not desirable) that can be the case again in the future. For the moment, I am just enjoying the ride.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Un bon espresso est crucial ! Et parfois arriver en soirée un peu en avance, pour écouter le DJ avant moi, sentir l’atmosphère…

A good espresso is essential! And to be at the party some time in advance to hear the DJ before me, take in the atmosphere, etc.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

Pour moi c’est plutôt la question de savoir qui voudrait travailler avec moi… J’ai eu quelques demandes de remixs ces derniers temps, j’en suis plutôt content.

it’s more a question who would work with me.. I have a few remix requests at the moment which I am happy to be asked for.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Je n’aime pas trop me dire qu’il y aura un climax dans ma carrière parce que tout ce qui arrive ensuite n’est qu’une chute, j’espère juste continuer ce que je fais actuellement. Les moments les plus importants pour moi restent les disques que j’ai sortis et beaucoup des soirées dans lesquelles j’ai joué en Europe ces 2 dernières années, tout autant que les gens que j’ai rencontrés à cette occasion. 

I don’t like to think of there as a climax because everything after that is downhill, I just hope to continue as I am. Highlights so far have been the records I released and many of the parties I played in Europe during the past 2 years, and the people I met in the process.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Le même conseil que celui que je me donne aujourd’hui : si tu as une idée, c’est mieux de commencer et de finir quelque chose (n’importe quoi) plutôt que sans cesse réfléchir à le faire sans jamais se lancer.

The same advice I would give myself now: if you have an idea, it is better just to start and finish something (anything) rather than constantly thinking about it and doing nothing.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

J’espère être toujours DJ, dans le milieu de la musique.

Hopefully to still be DJing and involved with music.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Je voudrais davantage travailler à l’aide de sample et de collages mais aussi sur edits un peu moins directs, un peu plus complexes.

I would like to work more on sample-based production/assemblages and possibly less “straight” edits.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

Dormir !

Sleeping!  

Exlue