Vidéo (première) : House of Wolves – Ageless

Telle une carte postale écornée et lessivée de soleil, ayant emprunté les trajectoires les plus obliques pour arriver au bout de quelques années à destination, cette vidéo d’Ageless d’House Of Wolves, réalisée par Robinson Ferreux, s’avère être le fruit d’un hasard que l’on subodore tout autant fructueux.

A peine rentré d’une tournée européenne – dont une escale sous nos hospices le 17 octobre dernier à Paris (lire) – Rey rencontre Robinson à Santa Barbara lors d’une soirée entre amis. Celui-ci vit entre la Californie et la France et très vite la discussion se cristallise autour d’un projet, né et alimenté par l’envoi de quelques liens et de cette chronique. L’idée réside dans le potentiel cinématographique du LP Fold in the Wind, toujours disponible par ici, et qu’on est loin, très loin de mésestimer. Ageless est ainsi la première pierre d’un édifice pouvant s’avérer vertigineux, tant la grâce d’une fragile mélodie trouve ici sa parfaite réplique à l’aune de ce plan délicatement mobile et nimbé de lumière.

Vidéo