Au début de l’année, Atelier Ciseaux sortait le premier EP cassette d’Exit Someone groupe montréalais formé de June Moon (Forever) et Thom Gillies (Vesuvio Solo). Dry Your Eyes est composé de six titres pop doux et romantiques. Lorgnant clairement vers les 80’s avec ses nappes de synthé, ses beats légers et ses notes de sax et deflûtes, le son voluptueux d’Exit Someone vous caresse dans le sens du poil et fait mouche, notamment sur le titre Sydney, The List Goes On. Découvrez l’univers du couple venu du pays de la poutine grâce à notre mini-interview Out Of The Blue et écoutez leur mixtape exclusive – enjoy !

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

June : Je suis née sur une île magique, pour de vrai.

Thom : C’est vrai.

June: I was born on a magic island, for real.

Thom: It’s true.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

June : Ici, là, partout.

June: Here, there, everywhere.

Pourquoi la musique ?
Why music?

Thom : Bach.

June : Tu plaisantes ? La musique, c’est la vie.

Thom: Bach.

June: Are you kidding me? Music is life.

Et si tu n’avais pas fait de musique ?
And if music wasn’t your thing?

June : J’aurais pu être danseuse !

Thom : Pareil.

June: I coulda been a dancer!

Thom: Same.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

June : Prends soin de ton corps avec une bonne nutrition et profite des avantages liés à l’élévation de ta vibration.

June: Honour your body with good nutrition and enjoy the benefits of raising your vibration.

Une révélation artistique ?
Your artistic breakthrough?

June : Se libérer de son ego.

Thom : Ne pas avoir d’attentes.

June: Letting go of ego.

Thom: Zero expectations.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

June : La réincarnation, bébé.

June: Reincarnation bb.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

June : Je fais quelques exercices de base, je m’échauffe la voix, quelques étirements et un peu de d’alcool fort pour me sentir bieeeeen.

Thom : Se vider l’esprit.

June: I do some grounding exercises for sure, definitely a vocal warm up and some stretching, and a little bit of hard liquor to feel meltyyyyyy.

Thom: Empty your mind.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

June : Je suis obsédée par Mind Bath. Mind Bath ! Regarde-moi !

Thom : Mike Mills (pas le bassiste).

June: I’m obsessed with Mind Bath. Mind Bath! Look at me!

Thom: Mike Mills (not the bass player).

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Thom : J’aurais pu être un danseur…

Thom: Coulda been a dancer…

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

June : N’aie pas peur d’utiliser ta voix.

Thom : Connais-toi toi-même.

June: Don’t be afraid to use your voice.

Thom: Know thy self.

Comment te vois-tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Thom : Au bord de la mer.

Thom: Seaside.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

June : Je veux continuer à évoluer, chaque jour.

Thom : Comme un grain de poussière dans le cosmos.

June: I just want to keep evolving, everyday.

Thom: Like a speck of dust in the cosmos.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure? (musically or not)

Thom : Les lettres de Robert Lowell.

Thom: Letters of Robert Lowell.

Ecoute exclusive

Vidéo

Tracklist

Exit Someone – Dry Your Eyes (Atelier Ciseaux, 17 janvier 2017)

01. Fade 2 Black
02. Sydney, The List Goes On
03. Austrian Amnesia
04. Forbidden Colours
05. Love In The Days Of Rage
06. Security Lies