Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/experime/hartzine.com/wp-content/plugins/revslider-sharing-addon/public/class-revslider-sharing-addon-public.php on line 262
Drew McDowall - Hypnotic Congress | HARTZINE

Drew McDowall – Hypnotic Congress

Écrit par sur 27/08/2015

Drew McDowall - Collapse

La galaxie Coil est en effervescence. Onze ans après la mort de John Balance, son fondateur originel, et cinq ans après celle du regretté Peter « Sleazy » Christopherson (lire) – auparavant membre de Throbbing Gristle, puis pour un temps du Psychic TV de Genesis P-Orridge – ceux ayant collaboré de près ou de loin avec l’avant-gardiste duo, à cheval entre musique industrielle et expérimentations ambient et électroniques, sortent de l’ornière en rang serré. Tandis que l’album jamais paru de Coil et enregistré dans les studios de Nine Inch Nails au début des années quatre-vingt dix Backwards trouve enfin une issue discographique dans sa version originale via l’effort du producteur Danny Hyde et du label Cold Spring, que Tim Lewis alias Thighpaulsandra, ayant participé notamment aux magnifiques Astral Disaster et Musick To Play in the Dark Vol. 1 & 2, étrenne le 4 septembre par le biais d’Edition Mego le triple LP The Golden Communion, et que son ex-femme, Rose McDowall, membre de Strawberry Switchblade et ayant prêté plusieurs fois sa voix à Coil, intime un étrange album pop sucré-synthétique un peu pété et coédité par Night School Records et Sacred Bones, le vétéran Drew McDowall aligne lui son tout premier album en solitaire. Instigateur de Poems et plus récemment de Compound Eye avec Tres Warren de Psychic Ills, collaborateur en son temps de Psychic TV et de Coil donc – jusqu’à en devenir un membre officiel en 1994 – , celui qui vit désormais à Brooklyn et qui reste passionné de synthétiseurs modulaires mettra en orbite le LP Collapse le 25 septembre prochain avec comme rampe de lancement Dais Records. Véritable ode atmosphérique à l’art du collage sonore et du sample, enregistrant d’ailleurs la participation du producteur ambient Nicky Mao aka Hiro Kone sur certaines ogives, ledit LP, à la patine post-industrielle aussi marquée que magnétique, vient d’être défloré avec l’apaisant morceau Hypnotic Congress, en écoute ci-après. La liste de course est longue, déjà.

Audio

Tracklisting

Drew McDowall – Collapse (Dais Records, 25 septembre 2015)

01. The Chimeric Mesh Withdraws (Parts 1-3)
02. Hypnotic Congress
03. Through Is Out
04. Convulse
05. Each Surface of Night


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture

[Il n'y a pas de stations de radio dans la base de données]

Privacy Preference Center