D.K. – Untitled (PREMIERE)

SBAu sein de l’incroyable effervescence dans laquelle bouillonne la scène techno parisienne – et dont on a récemment sorti du lot les labels Antinote (lire), Dement3d (lire) ou In Paradisum (lire) – le discret mais omniscient Clément Meyer fait parti de ceux juxtaposant à chacune de ses idées une réalisation bien sentie. Producteur de talent, récent auteur d’un EP Modern Primitivism paru en fin d’année 2013 sur Get The Curse – label qu’il instigua en 2010 sur les bases d’un blog du même nom dédié à la musique électronique – et futur invité de la soirée Minimal is Maximal qu’Hartzine organise à Petit Bain le 11 avril prochain avec In Aeternam Vale, Veronica Vasicka et Philippe Laurent (Event FB), le parisien se lance dans une nouvelle aventure discographique, Odd Frequencies, née aux entournures de soirées pareillement estampillées et d’une émission de radio désormais diffusée via Rise FM. Première sortie de ce label ne se limitant pour le moment qu’à des 10″ vinyles, un split étourdissant réunissant Gareth Smyth de Lumigraph – déjà aperçu sur Opal Tapes et la cassette Nautically Inclined – et Dang-Khoa Chau aka D.k. le temps d’un matraquage en règle entre beats techno, aussi martiaux qu’obnubilants, et sonorités industrielles viscérales. Adepte d’une house en slo-mo, sur les bases d’un disco-funk temporisé à l’extrême, D.K., nantais d’origine et moitié de feu Darabi (lire), expose en filigrane de son Untitled, à écouter ci-après, toutes les qualités qu’on lui a spontanément collé au train-arrière après la parution de son premier maxi All Day Everyday sur Get The Curse à l’electro-boogie impeccable.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Lumigraph / D.k. – Skull Bone (Odd Frequencies, 20 mars 2014)

A1. Lumigraph – Skull Bone
B1. D.k. – Untitled

oddfrequencies.fm