Emmanché par le néo-Berlinois Coldgeist, le label Rennais Ritual Process se propose de faire un pont exploratoire entre post-punk et techno par le biais de productions mariant ambient et électronique minimale et plaçant au cœur de son système de croyance une foi inébranlable en la machine comme vecteur de dépassement des capacités de création de l’homme. En soi donc, par cet effort d’hybridation et de dialogue entre le producteur et son matériel, la machine obtiendrait par les résonances soniques qui lui sont propres, en sus d’une véritable respiration, d’un souffle décelable entre tous, une véritable âme auquel il s’agit de rendre grâce. En la projetant notamment à la frontière de l’expression du corps et de la mentalisation, du dancefloor et de l’introspection tel que se propose Ritual Process. Et comme pour tout essai d’abstraction, conceptualiser ne rime à rien si la pratique ne valide pas le postulat de base. En cela le label muni de sa première sortie en septembre 2014 signée Coldgeist, le EP Blackest Way, a déjà bien campé une position fermement défendu avec la sortie le 17 juin prochain du split EP de Coldgeist avec le mystérieux Côme et intitulé à dessein A Court Of Initiation, dont les morceaux respectifs sont chacun serti d’une version alternative à créditer aux vénérables In Aeternam Vale (lire) et Alexey Volkov. Ne comptez pas sur nous pour parler des bleeps et autres kicks que recèlent ces quatre bravades coulées dans l’acier à la froideur délicieuse, mais plutôt pour inciter à l’écoute autarcique, histoire de se familiariser avec cette odyssée futuriste imageant des territoires encore inconnus et à parcourir solitairement. Pour ce faire, l’intense relecture de Laurent Prot du Nocturnal de Côme est à découvrir ci-après, en exclusivité.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Côme & Coldgeist – A Court Of Initiation (Ritual Process, 17 juin 2015)

A1. Côme – Nocturnal
A2. Côme – Nocturnal (In Aeternam Vale version)
B1. Coldgeist – Nommos
B2. Coldgeist – Nommos (Alexey Volkov version)