Bill Baird – We’ll Meet Again Someday or We Won’t & Burn Burn Burn Burn

Voix et guitare envahissent la pièce de leur prégnante sincérité. La lumière soudain se fait plus élégante. Entre chien et loup, le lieu ainsi tamisé se pare d’ombres troublantes. Bill Baird est rentré sournoisement par la fenêtre de ma vie un soir d’un été désormais passé et en est ressorti par la porte, une main amicale posée sur sa talentueuse épaule. L’automne venu, c’est à la faveur d’une vidéo signée David Phillips que le Texan s’est repointé.