par Gaël Bouquet

Nouvel objet cassette, nouveau coup de cœur, cette fois-ci pour l’album d’Adrien Kanter (aussi derrière Le Réveil des Tropiques, Eddie 135, etc.). Infinites Réflexions, c’est son nom, est parue le 20 janvier, chez Hylé Tapes (en K7) et Nuit et Brouillard (en LP), et ce dix titres sensoriel oscille avec justesse entre fréquences basses rugueuses (Fleur de Nuit) et douceur satellitaire. Les quelques accents folk de Bamby Puzzle ou noise de Martello Rompivetro, donnent un relief tout à fait unique à cette bande magnétique, éditée en une rare série de soixante copies. Sentiment confirmé lorsque les percutions incontrôlables d’Elvin s’emballent, se durcissent.

On retient aussi de cet album le très cinématographique Iceberg Dolores, ou encore le haletant Pas le Boum Boum, où la voix et le texte d’Aurore Laloy viennent s’emparer des notes distordues et déchirantes de la guitare électrique qui fend le spectre sonore. Album passionnant et passionné, Adrien Kanter s’amuse avec la stéréo, et la répétition, faisant de ce dix titres une œuvre complexe, méditative et élaborée qui exacerbe au moment de son écoute les émotions et ressentis de l’auditeur. Premier véritable coup de cœur de cette année 2017, Infinites Réflexions semble être un album profondément sincère et intime. Un album à écouter la nuit.

Audio

Tracklist

Adrien Kanter – Infinite Réflexions (Hylé Tapes/Nuit et Brouillard, 20 janvier 2017)

01. Bagarre de Lion
02. Elvin
03. Heavy Sounds
04. Wembley
05. Martello Rompivetro
06. Dolores Iceberg
07. Fleur de Nuit
08. Satellit Transistor 6001
09. Pas le Boum Boum
10. Bambi Puzzle