Reviews

Yeasayer – Odd Blood

today20/01/2010 28

Arrière-plan
share close

600px-yeasayer_-_odd_bloodDésolé messieurs, dames, mais tous les fans du collectif animal peuvent se rasseoir, le buzz de cette fin d’année fut le nouveau single du quatuor le plus discret de Brooklyn, les étrangement nommés Yeasayer. Ambling Alp, vrai morceau de bravoure enterrant bien profond tout ce qui a pu être entendu depuis la rentrée, et bénéficiant d’un clip monstrueux qui se classe haut la main comme vidéo de l’année (quoique le nouveau These New Puritans…), clôturait 2009 dans un feu de joie en l’honneur de ces mystérieux challengers.
Allez, avouons-le, All Our Cymbals était un album sympathique sans casser trois pattes à un canard non plus, donc la méfiance pourrait être de mise si Odd Blood ne venait pas confirmer le potentiel déployé sur cet amuse-gueule raffiné. Le groupe Secretly Canadian s’éloigne des formules toutes faîtes pour tracer sa propre route. Un chemin sinueux et original qui s’appréhende au fur et à mesure des écoutes. Yeasayer invente un univers musical à la frontière de tous les genres, le cœur où se rencontre chaque artère et distille une musique aussi pure que de l’eau de source (Madder Red). Cela ne les empêche pas de placer quelques excentricités psychédéliques bien racées (Mondegreen, Rome).
Il n’empêche qu’Odd Blood corrige indubitablement les erreurs de jeunesse de ce groupe qui se hisse malgré lui en leader de toute une scène indépendante naissante. C’est l’heure de la reconnaissance, la concurrence n’a qu’à bien se tenir.

Akitrash

Audio

Yeasayer – Madder Red

Yeasayer – One (MMMatthias Remix)

Tracklist

Yeasayer – Odd Blood (Secretly Canadian, Mute, 2010)

01. The Children
02. Ambling Alp
03. Madder Red
04. I Remember
05. ONE
06. Love Me Girl
07. Rome
08. Strange Reunions
09. Mondegreen
10. Grizelda

Écrit par: hartzine

Rate it

Article précédent

Reviews

Harlem – Hippies

Ok. Il faut vraiment s'inquiéter des motivations de ces jeunes hommes de Harlem pour dénommer leur album Hippies. Est-ce le fait de passer de deux à quatre membres en moins d'une année ? La vie en communauté est-elle à ce point déliquescente ? Car franchement, après avoir supporter les gaillards de MGMT, et tous les sbires qui ont suivis munis de plûmes et de vêtements aussi folklos que ridicules, et […]

today20/01/2010 1112

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%