Reviews

White Horse – The Revenant Gospels Vol.I & Vol.II

today23/03/2011 14

Arrière-plan
share close

white1white2On sait fort peu de choses de  Ben Chisholm alias White Horse, entre autres musicien de la tatouée Chelsea Wolf et surtout personnage énigmatique qui se cache derrière les deux volumes d’un projet  tout aussi nébuleux, inclassable et mystiquement intitulé The Revenant Gospels.  Sans aucun doute recherché,  cet hermétisme biographique aura l’évident intérêt de venir renforcer ce qui en soi fait la force et la gageure de cette œuvre unique, à savoir le sentiment étrangement attirant de plonger vers l’inconnu guidé par le plus intriguant des accompagnateurs.  Quelque part entre la vie et la mort, dans un entre-deux que l’on pourrait poétiquement qualifier de lynchéen –  ressemblant ainsi au visage surréaliste de l’homme au réveil qui, les yeux encore embrumés et les pieds marchant sur un sol qu’il ne reconnaît pas encore comme tout à fait sien, ne sait plus vraiment où il se trouve – la musique de l’angelinos est un savant mélange entre une réalité brutale, prosaïquement lo-fi et des ambiances ésoterico-hypnotiques fascinantes. Hantés par des chants aux voix poussiéreuses tirées de vieux enregistrements du début du siècle dernier et que l’on croirait directement débarquées des abîmes de l’oubli, accompagnées ici par un piano d’outre-tombe, là par des cordes tout droit sorties de films d’épouvantes, les 14 titres qui composent ces deux volumes pourraient aussi bien convenir à ambiancer une veillée mortuaire mormone qu’à accompagner une chorale fantômatique chantant sous les décombres de son église baptiste jadis brulée par le KKK. Plus suffocante que celle de Salem, plus noire que celle de Wise Blood et plus mystérieuse que celle d’oOoOO, la musique de White Horse parvient malgré tout à rester mélodique et épurée, magnifiant ainsi à merveille le chaos et sublimant son goût immodéré pour les atmosphères lourdes et tourmentées par un mince mais continu brin de lumière séraphique.

Audio

Vidéo

Tracklist

White Horse – The Revenant Gospels Vol.I (Selfrelase, 2010)

1. ^
2. THE BLESSING OF HEAVEN IS VISIBLY UPON ME
3.COLD WAS THE GROUND
4.DEATH SEND ME OVER
5. 1417
6. LET THOSE SWIM WHO CAN, THE HEAVY MAY SINK

White Horse – The Revenant Gospels Vol.II (Selfrelase, 2011)

1. SLOUCHING TOWARDS BETHLEHEM
2. SHE’S GONE
3. TROUBLE WITH THE HORSES
4. THE DREAM IS OVER
5. SO THAT DEATH WILL TREMBLE TO TAKE US
6. ANGOLA
7. THE ESCAPE
8. RIVAL CHURCHES

Écrit par: Benoit

Rate it

Article précédent

Le son de la semaine

Motorama – One Moment

Quelques mois après l’excellentissime Alps qui avait séduit la rédaction (chronique), Motorama (interview) nous revient avec One Moment, single tout aussi impeccable, téléchargeable gratuitement sur le site du label Holiday Records (lire). Des beats entêtants, allégés par de divins arpèges printaniers, dominent. Le chanteur Vladislav semble avoir élargi son ambitus et pris de l’assurance par l’occasion. Le groupe de Rostov confirme son attachement à une pop éclatante qui enterre définitivement […]

today23/03/2011 45

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%