Unkle – Where Did The Night Fall

unkle_where_did_the_night_fallAhhh! Si le ramage de James Lavelle se rapportait au plumage de Dj Shadow…Bien des années ont passé depuis le mythique Psyence fiction, transformant Unkle en véritable usine à collaborations, surfant sur les courants musicaux avec plus ou moins de dextérité.Et bien que chaque nouvel album s’inscrive dans une continuité cohérente et appliquant une politique de métamorphose perpétuelle, il manque à l’ensemble une touche personnelle qui distancie trop l’objet de son auteur.
La où Psyence fiction et pas forcement Never, Never Land portaient la marque d’un auteur tentant de sortir le trip-hop de son ghetto, s’appuyant sur des featurings puissants et d’une production balèze, carré, acéré… devient par la suite un vaste foutoir (War Stories) où l’ex boss de Mo’Wax semble se laisser bouffer par des invités toujours plus nombreux, imposants leur patte sur la sienne. Le Dj/Producteur anglais paraissant posséder une liste de contacts grosse comme un botin. Mais quantité n’a jamais rimé avec qualité. Exit donc Ian Brown, Tom Yorke, Robert « 3D » Del Naja…. James Lavelle préfère voguer sur l’effet de mode en s’assurant les services d’artistes bien en vue comme Sleepy Sun ou encore Katrina Ford des Celebration (attention pas les gateaux !). Donc bien entendu ce nouveau morceau bravoure prend une tout autre couleur. Un premier vrillage dark-psyché grâce aux monstrueux Black Angels (On attend toujours le nouvel album !) qui donneront l’orientation de The Answer, marqué par la présence du gigantissime groupe post-punk : Big in Japan. Gavin Clark et Joel Cadbury, fidèles auxiliaires du projet s’il en est signent les plus beaux titres de ce Where did the night fall. Falling Stars, pop-song à vif, susurré de la voix écorchée du leader de Sunhouse et Ever rest, inquiétante piste stratosphérique, à la fois entêtante et venimeuse. Le timbre enrouée de Mark Lanegan remplace au pied levé celui plus au perché de son comparse Josh Homme des QOTSA, et pose sa grogne habituelle sur quelques notes de pianos inoffensives et une ligne de guitare grasse, rendant le track ennuyeux et rapidement oubliable.
Where did the night fall est au final un album plutôt sympathique, mais tellement charnu qu’il en devient parfois écœurant. James Lavelle n’arrive pas à reprendre le contrôle du projet qu’il avait lui-même lancé, le laissant partir en roue libre, pour le meilleur à condition qu’on ne le savoure que par petite bouchée. Une conduite qui n’est pas sans rappeler celle de Massive Attack sur son dernier bébé d’ailleurs. Et bien qu’on ne puisse lui reprocher que son manque d’homogénéité, le fan hardcore se retranchera rapidement sur End titles… Stories for film qui n’en finit plus de nous livrer tous ses secrets.

Audio

Unkle – Falling Stars feat. Gavin Clark

Tracklist

UNKLE – Where did the Night Fall (Essential, 2010)

01. Nowhere
02. Follow Me Down feat. Sleepy Sun
03. Natural Selection feat. The Black Angels
04. Joy Factory feat. Autolux
05. The Answer feat. Big In Japan
06. On A Wire feat. ELLE J
07. Falling Stars feat. Gavin Clark
08. Heavy Drug
09. Caged Bird feat Katrina Ford
10. Ablivion
11. The Runaway feat. ELLE J
12. Ever Rest feat. Joel Cadbury
13. The Healing feat. Gavin Clark
14. Another Night Out feat. Mark Lanegan