Stéphane Margolis - ASVOFF Party

Dans le cadre de A Shaded View on Fashion Film (ASVOFF) de Diane Pernet - festival de films, documentaires et performances s'étant tenu du 9 au 11 novembre au Centre Pompidou à Paris -, Stéphane Margolis a élaboré trois mixes diffusés dans l'ambiance feutrée du Silencio. Celui qui fut préalablement mentionné dans nos pages à l'occasion de Take It (lire) égraine ici une vision toute particulière de l'esthétique des années quatre-vingt, entre expérimentations post-punk et froideur new-wave, avec comme mise en bouche, une sélection essentiellement piochée dans la discographie de Chris & Cosey. Et pas la moins bonne.

Mixtape

HAZEY DAZE (ASVOFF PARTY part I) by Stephane Margolis on Mixcloud

01. Chris & Cosey - Hazey Daze
02. Chris & Cosey - Hypnotika (Extended)
03. Throbbing Gristle - Hot On The Heels Of Love
04. Chris & Cosey - Driving Blind
05. Chris & Cosey - Jink Jive
06. Chris & Cosey - Deep Velvet
07. Chris & Cosey - 47 Sound
08. Chris & Cosey - Lost Bliss

YOUR TURN TO RUN (ASVOFF PARTY part II) by Stephane Margolis on Mixcloud

01. Malaria - Your Turn To Run
02. Tetras - Moonlite Bush
03. Mercier Descloux - Wawa Lizzy
04. James White & The Blacks - Almost Black
05. Certain General - Back Downtown
06. The Dance - Looking For The Wolrd
07. Thick Pigeon - Babcock and Wilcox
08. Land Of Giants - Cannibal Dolls
09. DAF - Liebe Auf den Ersten Blick
10. DAF - El Que
11. Soft Cell - Memorabilia (Long Version)

EVERYBODY S NIGHT (ASVOFF PARTY part III) by Stephane Margolis on Mixcloud

01. Deux - Everybody's Night
02. 1000 Ohm - Berlin 33
03. Plastics - Robot (7 Mix)
04. Orchestral Manoeuvres In The Dark - Bunker Soldiers
05. The Flying Lizards - Steam Away
06. Shoc Corridor - Almost In Walking Distance
07. Quando Quango - Atom Rock
08. Shriekback - Clear Trails
09. UnknownmiX - The Siren
10. Casco presents Bwh - Stop (Original mix)
11. Robert Görl - Wind In Hair
12. ? - ?
13. 3rd Man - Oral Pleasure
14. The Danse Society - A-Clock
15. The Danse Society - M-Somewhere


Mix : Take It par Stephane Margolis

draw

La fuite en avant est coutumière et addictive. Se plonger dans un présent sans cesse omniscient, tout en se délestant des méandres ramifiés du passé, semble devenir la norme intangible et inextinguible de nos vies emmêlées. L'homme sans histoire n'est pourtant plus un homme, c'est une bête dénuée de conscience. Quoi de mieux que le festin millénaire d'une musique intemporelle pour révéler à nos esgourdes ce tumultueux aphorisme. Retrouver le fil, c'est aussi retrouver le sens. Punk, krautrock, noise et post-punk s'infiltrent ainsi par le soupirail de Take It, mix réalisé par Stephane Margolis, afin d'évoquer et de toucher du doigt la substance d'une réminiscence aussi perpétuelle qu'instructive. Ne reste plus qu'à augmenter le volume et s'arroger le temps d'une écoute plus que nécessaire.

Mix

Talk it by Stephane Margolis

Tracklist

1. Esg : Talk It
2. Esg : My Street
3. Maximum Joy : White & Green Place
4. Siouxsie & The Banshes : Staring Back
5. Thierry Müller : Breaking Point, Part II
6. Oneohtrix Point Never : Betrayed in the Octagon
7. Unwound : Behold the Salt
8. The Buzzcocks : Fast Cars
9. Tangerine dream : ?
10. Conrad Schnitzler : Auf dem Schwarzen Canal

Un mix réalisé par Stephane Margolis. Retrouvez le sur Paris L.A. et Soundcloud.
Drawing : Cédric Rivain