Reviews

Stranded Horse – Humbling Tides

today16/02/2011 31

Arrière-plan
share close

stranded_horse-humbling_tidesA en juger la pochette du nouvel album et cette photo très « nature et découverte » qui appelle à l’évasion, son instrument, qu’il a lui même fabriqué, semble le tirer des eaux, en équilibre parfait entre le ciel et la mer, la ligne d’horizon et la kora dans le prolongement de son bras se coupent au centre, formant un X. On comprend d’emblée que Yann Tambour a atteint avec sa kora  une sagesse évidente, et on devine que Ballake Sissoko, maître de cet instrument traditionnel africain, lui a sûrement beaucoup appris lors de leur dernière tournée commune. On passe à l’écoute, sur le morceau Les Axes Déréglés la voix de Yann est claire et calme, on l’imagine les yeux fermés, plongé quelque part dans une mélancolie doucereuse, oubliant Paris, ses pavés humides, sa grisaille et ses tracas. Le Bleu et l’Ether rappelle avec délice Le Sel du précédent album. Les mots qui s’entrechoquent ont ce pouvoir d’abstraction dès lors que l’on cherche leur sens. Comme chez Jean-Louis Murat, l’écriture n’est pas là pour dire mais pour laisser voir…  Les notes de la kora qui se démultiplient dans un axe vertical, de bas en haut et de haut en bas et les accords de violons qui forment des lignes d’horizon confirment l’idée d’équilibre présent sur la pochette. Si la kora symbolise la pluie avec son flux continu de notes, les violons qui la pénètrent  sont des brises.

Photo @ Patrice Bonenfant pour hartzine

Halos se découpe en trois parties. L’introduction est lente, elle nous plonge dans une relaxation profonde, il y a le silence qui a une vraie fonction, plusieurs pauses s’articulent comme des paliers qui nous invitent à descendre notre respiration pour rentrer dans un état de méditation, le vide atteint Yann ouvre les yeux, sa voix monte d’un ton, il semble appeler quelqu’un, sort-il d’un mauvais rêve ? Ce sursaut est troublant, la paix instaurée est remise en question, et le trouble finit par être pris dans une accélération étourdissante, un disque de dentelle tournoyant dans une lumière divine qui se soulève et nous emporte.

Jolting Moon est une chanson médiévale entêtante qui cherche sa vitesse et roule sur elle même, elle est assez difficile à écouter car très répétitive et très longue. Encore une fois le silence a une place importante dans cette composition, on croit le morceau terminé et il tressaute pendant une minute pour reprendre son motif originel. Yann, en intégrant le silence, fait se rencontrer pureté et maîtrise, Humbling Tides est un mantra.

Si ce second album de Stranded Horses respire toujours autant l’exotisme, sa sagesse a des effets anxyolitiques incontestables que la Sécu devrait prendre en charge. Ses compositions recherchent l’éternité, elles se muent constamment, la voix s’effaçant derrière la kora, la kora s’effaçant derrière le silence, les notes s’égrainant dans un sablier d’or.

Audio

Tracklist

Stranded Horse – Humbling Tides (Talitres, 2011)

1. And The Shoreline It Withdrew In Anger
2. Shields
3. Les Axes Déréglés
4. They’ve Unleashed The Hounds For The Wedding
5. Jolting Moon
6. Le Bleu et l’Ether
7. What Difference Does It Make
8. Halos

Écrit par: David

Rate it

Article précédent

Reviews

(Please) Don’t Blame Mexico – Concorde

Si Prefab Sprout n'était pas assez glamour aux yeux de certains, j'ai toujours trouvé que le groupe de Paddy McAloon méritait plus qu'un succès d'estime. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que j'accueille le projet du trio français (Please) Don't Blame Mexico au patronyme inspiré des paroles de Don't Sing, morceau dudit groupe des années 80 qui a souffert, à tort, d'un étiquetage hésitant entre variété et pop, à l'image de […]

today16/02/2011 118

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

0%